Comment choisir un document pour la catéchèse ou le catéchuménat ?

DSC_0055

Question des lecteurs, L’Oasis n°2 : Pas facile de choisir.

Une question de Jean-Paul, accompagnateur du catéchuménat dans le diocèse de Versailles : « Comment choisir un document catéchétique ? » La liste est longue… Comment discerner ?

Cher Jean-Paul,

D’abord, rappelons-nous que le document ne fait pas tout.

Le témoignage de foi que les catéchistes et accompagnateurs apportent, les expériences de vie en Église qu’ils font vivre sont fondamentaux pour la structuration de la foi. L’annonce de l’Évangile passe par la rencontre avec d’autres chrétiens. Catéchiser, c’est mettre en relation avec le Christ mais c’est aussi préparer à une vie chrétienne, une vie en Église : on n’est pas chrétien tout seul.

Le choix d’un document doit répondre à certains critères. Il faut se garder de faire des « copié/collé » d’Internet comme si c’était la solution la plus simple.

Le document doit être conforme à la foi catholique et répondre à ce que demande l’Église en matière de catéchèse.

Pour choisir, il faut tenir compte du public à qui on s’adresse. On n’aura pas la même approche avec les enfants de cités populaires ou de milieux ruraux, ceux qui sont baignés dans un milieu chrétien ou entourés de croyants d’autres religions. Même chose pour les adultes qui ont des histoires et des cheminements différents. Il faut s’ajuster aux personnes, permettre à la Parole de Dieu de faire écho dans la vie de chacun.

Devant l’abondance des propositions, il peut être difficile de trancher. Le choix d’un document n’est pas le fruit de la réflexion ou de la préférence d’une seule personne mais d’un travail ecclésial, équipe des catéchistes, curés responsables de la paroisse, du doyenné ou du secteur. L’évêque, premier catéchiste du diocèse, peut choisir de promulguer des documents bien précis. Demandons de l’aide aux services diocésains pour trouver les documents qui sont les mieux adaptés.

Bon discernement.

Clotilde Pupat, responsable du service diocésain du catéchuménat, Évry.

Pour connaître la procédure de validation des documents catéchétiques par les évêques de France :

Documents catéchétiques

La Marque visuelle apposée sur les documents catéchétiques permet de marquer l'approbation de l'Église à leur usage catéchétique.

Approfondir votre lecture

  • Sculpture de la résurection du Christ sauveur de Pericle Fazzini, dans la salle Paul VI du Vatican

    La résurrection : c’est parfois difficile d’y croire

    « La résurrection ? Tu ne me feras pas croire ça ! » Cette réflexion est celle de Justine, jeune catéchumène de 20 ans. Son accompagnatrice en catéchuménat se demande comment lui répondre puisque la résurrection du Christ est au cœur de la foi chrétienne, le kérygme.

  • « Comment éveiller à l’intériorité ? »

    « Comment éveiller à l’intériorité les personnes que l’on accompagne en catéchèse et catéchuménat ? » demande Damien, catéchiste. Nous souhaitons que ceux que nous accompagnons rencontrent vraiment le Christ, qu’ils aient une relation d’intimité avec lui. Nous savons bien qu’il ne suffit pas de connaître beaucoup de chose sur Dieu.

  • Petite conversation sur le diable : un livre sur l’ange déchu Satan, son emprise et les mythes qui l’entourent

    Le diable, folklore ou réalité ? Ce livre écrit sous forme de conversation entre un prêtre « expert du diable » et un jeune journaliste curieux de la culture dite « satanique » – car elle fait référence au diable (du Hellfest en passant par la série Lucifer ou au film Hellboy), fait le tour de nombreuses questions que l’on peut se poser sur le diable et les anges.

  • « C’est vrai que Jésus était juif ? »

    La question des lecteurs : « C’est vrai que Jésus était juif ? » C’est la question d’Amélie, jeune catéchiste.