Devenir saint, est-ce vraiment accessible à tous ?

Ste Praxede-Rome-IXeQuestion des lecteurs, L’Oasis n°9 : Tous saints !

La question d’un lecteur de L’Oasis à Mgr Jaeger, évêque d’Arras : « Je prie les saints mais devenir saint, est-ce vraiment accessible à tous ? »

Nous croyons trop facilement que la sainteté est une affaire personnelle, une performance, un défi. Nous rêvons d’être devant Dieu des héros de la foi dont il pourrait être fier. N’y a-t-il pas de l’orgueil dans cette prétention ?

Nous sommes étonnés, en lisant la vie des saints que nous prions, de constater qu’ils n’étaient pas exempts de faiblesses et de défauts. Ils furent parfois bien difficiles à supporter par leur entourage ! Non, ils n’étaient pas parfaits !

La sainteté n’est pas un dû qui viendrait légitimement couronner nos efforts et nos capacités. Elle est l’œuvre de Dieu en nous, un don qui est fait aux pécheurs que nous sommes. Nous ne construisons pas la sainteté, nous l’accueillons. Par l’Esprit Saint, Dieu habite et travaille le cœur de chaque être humain, le façonne, le transforme, le convertit, le dilate par son Amour.

Il n’est pas forcément simple et facile de consentir à cette présence et à ce renouveau que Dieu opère en nous. C’est là que porteront nos efforts. Le Seigneur prend patience et nous renouvelle à travers toutes les réalités de notre existence quotidienne.

La sainteté n’est pas réservée à quelques privilégiés. Elle est la vocation commune à tous les baptisés. A nos bras et à notre seule volonté, elle est impossible. Si Dieu Lui-même en trace le chemin en nous, elle devient le bien commun et la joie que nous partageons avec la foule des saints que nul ne peut dénombrer. Prions les saints connus et reconnus. Demandons au Seigneur qui cache les mystères du Royaume aux sages et aux savants de faire de nous d’humbles saints !

+ Jean-Paul JAEGER, évêque d’Arras

Approfondir votre lecture

  • Confirmations d'adultes au cours de la Vigile de la Pentecôte 2018.

    « Faire mémoire du sacrement de la Confirmation »

    Nous avons été interrogé par un diocèse sur la possibilité d’un geste pour « renouveler le vœu de la confirmation », geste qui dans leur cas prenait place dans le cadre d’un rassemblement … Voici les points de notre réponse :

  • Une grand-mère et son petit-fils.

    Je souffre car mon petit-fils n’est pas baptisé, que puis-je faire ?

    Voici la question d’un lecteur de L’Oasis : « Je suis catéchiste, et je souffre car mon petit-fils n’est pas baptisé, que puis-je faire ? ». Nous avons demandé à Catherine Saba, du Service diocésain de la catéchèse de Marseille d’y répondre.

  • dinner-1246287_1280

    Pourquoi et comment prier avant les repas ?

    La question des lecteurs de ce douzième numéro a été posée à Bertille Lucereau, du Service diocésain de l’enseignement et de la catéchèse en Alsace : « Pourquoi et comment prier avant les repas ? »