La graine de moutarde

« [Le royaume des Cieux] est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. » (Mt 13, 32)

Cet article est paru dans la revue Initiale n°264 : L’effet papillon

Cheminer avec des jeunes catéchumènes c’est annoncer à temps et à contretemps le cœur de l’Évangile, le kérygme : Jésus, fils de Dieu, sauveur est mort, et ressuscité pour nous. Le pape François nous rappelle dans Evangelii Gaudium que ce contenu est « inévitablement social […] et a une répercussion morale immédiate dont le centre est la charité. » (n°177)

Tout au long du Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes (RICA), les jeunes demandant le baptême sont invités à « vivre toute chose dans l’espérance, à pratiquer l’amour fraternel » (n°103.2).

Pendant tous les temps du cheminement catéchuménal, nous sommes appelés à leur faire prendre conscience que la relation au Christ fait évoluer la façon d’être avec les autres et avec le monde, que l’un des buts de la catéchèse est de donner à comprendre que la relation avec Dieu se déploie dans toutes les dimensions de la vie, ce qui invite à une dynamique de conversion. Pour savoir si le temps est venu de l’appel décisif, il nous est demandé de pouvoir témoigner d’une vraie transformation de la mentalité et d’un développement des actes de charité de chacun de ceux que nous accompagnons (cf. RICA n° 128). Et encore, dans le temps de la mystagogie, nous sommes conviés à les aider à développer leur pratique de l’engagement dans la charité au service de son prochain.

Mais il ne s’agit pas forcément de grands changements, de choses spectaculaires. Les Écritures nous rappellent que Dieu était dans le murmure d’une brise légère (1R 19) ou encore que la graine de moutarde, la plus petite de toutes les semences, devient un arbre qui dépasse les autres (Mt 13, 32).

Donc de petites choses peuvent produire de grands effets et c’est à cela qu’ils sont invités.

Joëlle Eluard, SNCC

1. Unitatis redintegratio n°11

Avec les jeunes catéchumènes

  • Lire le texte de la Lettre de saint Jacques Apôtre (Jc 2, 14-18) puis demander aux jeunes de raconter ce qu’ils ont compris.
  • Chacun donne un exemple de situation concrète de foi mise en œuvre ou non, puis un échange peut avoir lieu.
  • Qu’est-ce que ce texte les invite à vivre, quelles conversions sont-ils prêts à opérer ? Quels gestes sont-ils prêts à poser qui mettra au cœur de leur vie la charité ?

Dans le même numéro :

Le choix contagieux de Ruth la Moabite

Ruth la Moabite, qui a fait siens le peuple et le Dieu d’Israël est proclamée l’égale de Rachel et Léa, les matriarches, « qui construisirent à elles deux la maison d’Israël » (Rt 4, 11). Le récit la compare à Abraham. De sa fidélité contagieuse à la Loi, source de tous ses choix, naît la générosité des choix des autres, devenant source de salut pour tous. Ruth la Moabite, l’exclue de la promesse, participe plus que toute autre femme en Israël, à la réalisation de la promesse, elle, l’ancêtre de David de qui naîtra le Messie, le Sauveur du monde.

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Liberté, Égalité, Fraternité : relire cette devise avec le regard de la foi

    Sur la façade de nombreux établissements publics s’affiche cette devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Il peut être intéressant avec des jeunes catéchumènes de revisiter ces mots bien connus avec le regard de notre foi et d’aller plus loin sur la notion de fraternité.