Conversion

du latin, convertere : tourner, changer

C’est ouvrir son cœur et son intelligence à Dieu et avec sa grâce, réaliser de véritables changements dans notre existence en se détournant du péché et en étant de plus en plus fidèle à l’Évangile. La conversion est indispensable à la foi. Elle permet de recevoir le Christ, source de la vie éternelle.

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Prier avec les mots de saint Augustin : « Bien tard, je t’ai aimée… »

    Illustre docteur de l’Église, saint Augustin, devenu évêque d’Hippone, est l’un des quatre Pères de l’Église latine avec saint Ambroise, saint Jérôme et Grégoire Ier. Quelques mois après son baptême, il connut un moment de bonheur mystique, l' »extase » ou la « contemplation » d’Ostie. Les Confessions est une œuvre autobiographique, écrite entre 397 et 401, dans laquelle il raconte sa quête de Dieu et sa rencontre… La prière de saint Augustin : « Bien tard, je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard, je t’ai aimée ! … »

  • Liberté, égalité, fraternité

    Sur la façade de nombreux établissements publics s’affiche cette devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Il peut être intéressant avec des jeunes catéchumènes de revisiter ces mots bien connus avec le regard de notre foi et d’aller plus loin sur la notion de fraternité.

  • La prière de Syméon

    La prière de Syméon est tout entière bénédiction et action de grâce de celui qui est exaucé car ses « yeux ont vu le salut » en la personne de l’enfant Jésus dans le Temple où l’Esprit l’a poussé le jour où ses parents le présentaient au Seigneur.

  • L’épreuve du doute

    Les jeunes se posent des questions et pensent s’être trompés de chemin. Le doute est une étape normale dans ce cheminement et dans toute vie de croyant. Traverser cette épreuve est une vraie expérience spirituelle et il est important de pouvoir l’accompagner.