Les écoles de prière qui fleurissent dans les diocèses

Ecoles de prière

Plusieurs diocèses de France ont vu naître des écoles de prière en leur sein. Vous trouverez ici quelques initiatives de ce type parmi celles proposées en France, dans 23 diocèses.

Zoom sur les écoles de prières dans les diocèses de France

Dans le diocèse de Rennes

Dans le diocèse de Rennes, depuis 2004, l’école de prière accueille chaque année environ 75 enfants de 8 à 13 ans. Une équipe de vingt adultes et jeunes adultes bénévoles assure l’encadrement spirituel, ludique et matériel. Conformément à la charte des écoles de prière, les temps spirituels et de service sont vécus en petite «fraternité» de 6 ou 7 enfants du même âge, accompagnés d’un animateur.

Dans le diocèse de Nanterre

En 2016, le diocèse de Nanterre a organisé trois sessions de l’école de prière: 200 jeunes de 7 à 17 ans et 60 animateurs sont partis pour une semaine «à la fois joyeuse et priante». Dans ce grand diocèse de la région parisienne, l’école de prière permet de rassembler des jeunes d’origines très diverses et de leur faire vivre ensemble de grands temps de prière et de fête.

Dans le diocèse de Nantes

Dans le diocèse de Nantes, l’école de prière propose, en juillet 2017, aux 8-17 ans, « 7 jours pour grandir dans la foi ».

Dans le diocèse de Viviers

A Viviers, l’école de prière a fait vivre à des jeunes de 7 à 15 ans un temps pour Dieu pendant les vacances de printemps, sur le thème: avec Charles de Foucauld, aventurier de la paix. Voir sur KTO une vidéo de cinq minutes du 30 juin 2016: Ecole de prière, des vacances pour Dieu[1].

Dans le diocèse de Laval

Dans le diocèse de Laval, l’école de prière offre aux 8-10 ans «trois jours de bonheur» à vivre ensemble à Pontmain en février 2017, bonheur d’accueillir la Parole et de devenir ami de Jésus.

Dans le diocèse de Soissons

Dans le sud du diocèse de Soissons, l’école de prière rassemble, chaque année depuis 7 ans, 35 enfants de 8-12 ans de six paroisses différentes pour trois jours. Mieux encore que la catéchèse, qui pourtant donne aujourd’hui une grande place à la prière, ces trois jours permettent aux enfants de vivre pleinement la prière, de se mettre en relation avec Dieu, notamment à travers la prière des heures. Le prêtre accompagnateur est présent en continu et les prêtres des différentes paroisses des enfants participent aussi à l’école de prière.

Dans le diocèse de Luçon

Retrouvez sur la Web TV de la Conférence des évêques tv.catholique.fr une vidéo de présentation de l’école de prière du diocèse de Luçon. Il s’agit d’un événement majeur pour le diocèse vendéen. La dernière édition s’est déroulée du jeudi 20 au samedi 22 avril 2017 à Saint Laurent-sur-Sèvre au Collège & Lycée St-Gabriel/St-Michel, sur le thème: « Portons du fruit ! » – « Moi, je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron ». Depuis 15 ans c’est 300 à 400 enfants qui se retrouvent avec une centaine de bénévoles du diocèse.

Qu’apportent de nouveau ces écoles de prière?

Ecoles de prière 4

Selon les mots de l’association, elles donnent aux enfants et aux jeunes « un espace pour prier à leur façon, développer leur intimité avec Dieu et leur relation aux autres ».

Ces écoles mettent l’accent sur trois aspects importants de la foi chrétienne: elles donnent aux jeunes le temps et l’environnement nécessaires et adaptés à leur âge pour s’approprier vraiment la Parole de Dieu et sentir qu’elle leur est adressée à chacun ; ils peuvent vraiment vivre la prière et expérimenter combien cette rencontre avec le Christ est source de joie. Elles leur font découvrir que la foi chrétienne se vit au quotidien dans toutes nos activités, même les plus simples et, également, que la relation avec le Christ conduit à la fraternité et au partage.

On peut ajouter que ces écoles de prière font vivre aux jeunes et aux enfants une expérience de vie ecclésiale puisqu’elles rassemblent des enfants de toutes les paroisses et mouvements du diocèse, et même au-delà. Beaucoup de témoignages soulignent l’importance de la visite de l’évêque du diocèse aux écoles de prière. Elles se passent souvent dans des communautés religieuses, ce qui est l’occasion de faire découvrir la vie consacrée et de beaux lieux de prière.

L’hebdomadaire La Vie, dans un article du 1er avril 2015, présente les écoles de prière parmi les 15 idées qui montrent le dynamisme de l’Eglise catholique en France[2].

[1]https://www.youtube.com/watch?v=wpEQoBgjW7o

[2]http://www.lavie.fr/dossiers/fin-catholicisme/15-idees-qui-dynamisent-l-eglise-catholique-01-04-2015-61734_698.php

Dossier écoles de prière

26 janvier 2011 : Temps de prière pour les enfants, patronage du Bon Conseil, Paris (75), France.
Notre Père dossier envoi

Un numéro de l'Oasis

L'Oasis 5 couverture

Regards d'évêques

sur la prière du Notre Père

La prière du Notre Père

Les intentions de prière du Pape sur la Web TV

Approfondir votre lecture