La prière du Notre Père

A g. : Prière du Notre Père lors de la célébration eucharistique. A d. : Mosaïque byzantine du 6ème siècle en la Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf, représentant l'évêque Apollinaire, en « orant ».

A g. : Prière du Notre Père lors de la célébration eucharistique. A d. : Mosaïque byzantine du 6ème siècle en la Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf, représentant l’évêque Apollinaire, en « orant ».

« Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. » (Lc 11, 2). La nouvelle traduction du Notre Père nous a offert une occasion unique de se réapproprier la prière du Christ lui-même, récitée chaque dimanche au cours de la liturgie de la messe.

Une des étapes proposées par le Rituel d’initiation chrétienne des adultes, consiste à remettre aux catéchumènes la prière du Notre Père.

Prier le Notre Père

  • La Bible en Langue des Signes Française pour les personnes malentendantes et sourdes

    Les traductions des quatre évangiles et des livres de la Genèse et de Jonas qui composent la collection La Bible fait signe ont d’abord été proposées sous forme de DVD avant d’être publiées en libre accès sur le site La Bible LSF. Ces vidéos d’animation en Langue des Signes Française et sous-titrées sont des des outils importants pour l’accompagnement en catéchèse des personnes sourdes.

  • Les 7 demandes du Notre Père, une nouvelle série Théobule pour les enfants

    Théobule s’invite chez les enfants de 6 à 11 ans avec ses récits bibliques en dessins animés. Afin d’aider les plus jeunes à vivre le temps liturgique, à préparer le rendez-vous du dimanche, le chien Théobule prend le relais des parents en catéchèse et donne rendez-vous aux enfants une fois par semaine en vidéo. L’année scolaire commence autour des 7 demandes du Notre Père !

  • Le « Notre Père » : Jésus partage sa prière à ses disciples

    Comment prier Dieu ? Les disciples le demandent à Jésus, et Jésus leur partage sa propre prière. Celle du Notre Père.

  • Les trésors de notre foi : Notre Père et Credo

    On parle souvent des « trésors de la foi ». Quels sont-ils ?

  • Initiation chrétienne et initiation à la prière chrétienne à partir du Rituel

    A partir de deux exemples empruntés au Rituel de l’initiation chrétienne des adultes, cette intervention invite à comprendre comment la liturgie est un lieu d’initiation ecclésial pour tous les âges de la vie.

  • Des versets bibliques, prières et chants traduits en pictogrammes

    Cette page s’adresse à tous ceux qui communiquent avec les pictogrammes. Elle rassemble les productions des différents diocèses et sera mise à jour régulièrement ! Grandes prières de l’Église, lectures de la messe tout au long de l’année liturgique, citations bibliques, chants …

  • Les profondeurs de la prière du Notre Père

    « Profondeurs », le rendez-vous mensuel de l’OCA, épisode 11. En France, depuis le 3 décembre 2017, la sixième demande de la prière du « Notre Père » a été modifiée. Une nouvelle traduction remplace désormais la formule « ne nous soumets pas à la tentation » par « ne nous laisse pas entrer en tentation ».

  • Nunc dimittis : le cantique de Syméon et la prière du Notre Père

    « Tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix. » La prière de Syméon n’est pas une prière de demande comme le Notre Père. Elle est tout entière bénédiction et action de grâce de celui qui est exaucé car ses « yeux ont vu le salut » en la personne de l’enfant Jésus dans le Temple où l’Esprit l’a poussé le jour où ses parents le présentaient au Seigneur.

  • Le Gloria et le Notre Père

    Connaissez-vous la prière du « Gloire à Dieu » ? Elle est récitée ou chantée tous les dimanches à la messe sauf pendant les temps de l’Avent et du Carême. Pour la découvrir autrement, voici une proposition à vivre à plusieurs.

  • Le Notre Père et le Magnificat : mémoire, attente et accomplissement

    Quel rapport existe-t-il entre le Notre Père et le Magnificat ? Certes, il s’agit de deux prières du Nouveau Testament, entièrement tirées des Evangiles de Matthieu et de Luc en ce qui concerne notre tradition liturgique.

  • Le cantique de Zacharie et le Notre Père

    « Rempli d’Esprit Saint » Zacharie se met à prophétiser : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël qui visite et rachète son peuple. » C’est le cri de joie d’un père, mais aussi celui de tout un peuple dont l’attente se réalise enfin en Jésus que Jean-Baptiste a mission de révéler.

  • La prière du Notre Père en LSF, Langue des Signes Française

    La Coordination Pastorale des Sourds de France a réalisé une vidéo de la prière Notre Père, dans sa nouvelle traduction, en langue des signes française.

  • Prier le Notre Père en rythmo-catéchèse

    L’association Semons la Parole en rythmo-catéchèse propose dans cette vidéo une mise à jour de la gestuation du Notre Père. Une trentainedéos des prières ou péricopes bibliques de la rythmo-catéchèse sont proposées sur la chaîne Vimeo de l’association « Semons la Parole » : Cantique de saint François, le premier commandement…

  • Marie et le Notre Père

    « Que ta volonté soit faite ». Le fiat de Marie à l’Annonciation fait écho à cette demande du « Notre Père ». « Que tout m’advienne selon ta parole », répond Marie à l’ange Gabriel (Lc 1, 38). En récitant le « Je vous salue Marie », nous célébrons ce oui de Marie, grâce auquel la Parole s’est faite chair et est venue habiter parmi nous.

  • 5 gestes pour prier le Notre Père avec tout notre être

    Une fiche explicative avec les gestes proposés pour prier le Notre Père, dans sa nouvelle traduction, avec tout son corps. « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

  • Le Notre Père, une prière à vivre

    Un peu de théologie. Le Notre Père n’appartient à personne. Tous, nous l’avons reçu d’un parent, d’un proche, d’une communauté, de l’Église. Même le Christ ne l’a pas gardé pour lui puisqu’il nous l’a donné. Qu’en faisons-nous ? Que nous donne-t-il à vivre ?

  • Le Notre Père, prière du Seigneur et de l’Église

    Que dit la Bible ? Le Notre Père est la prière que Jésus a enseignée à ses disciples. L’Église la transmet. Elle guide la prière de tout croyant. Prier, c’est quoi ? Est-ce une option quand j’ai le temps ?

  • La prière du Notre Père

    « Notre Père qui es aux cieux … Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. Amen. » Cette nouvelle traduction de la prière du Notre Père est employée pour toute liturgie depuis le 3 décembre 2017.

  • Jeu des îles au trésor du Notre Père

    Le jeu. « Là où est ton trésor là aussi sera ton cœur ». Jésus nous a donné ce trésor qu’est la prière du Notre Père. Partons à sa recherche en retrouvant les pièces qui la constituent ? Elles nous permettront de découvrir le visage du Père et de devenir de plus en plus ses fils. Montons dans le bateau qu’est l’Eglise et au souffle de l’Esprit, découvrons la richesse de cette prière unique.

  • Prier avec le Notre Père en famille

    Une petite bibliographie pour proposer aux familles la prière du Notre Père.

  • Abba, redécouvrir la prière du Notre Père par le jeu

    Le jeu Abba est un jeu de plateau intergénérationnel qui est permet de découvrir la prière du Notre Père, prière de l’Eglise enseignée par Jésus lui-même et « résumé de tout l’évangile ».

  • La figure de l’Orant et ses mains levées, symbole de la prière dans l’art

    Si nous sommes aujourd’hui invités à lever les mains pour prier le Notre Père c’est que le concile Vatican II a retrouvé les racines historiques de notre foi. Ainsi en est-il de la figure de l’Orant ou Orante, très fréquente dans l’art paléochrétien, qui symbolise la prière par son attitude : debout, parfois voilée, les bras levés vers le ciel, les paumes ouvertes.

  • Le Notre Père dans les documents catéchétiques : diverses mises en oeuvre

    Voici dans les documents catéchétiques à destination de l’enfance ayant la Documents catéchétiques, ceux qui invitent plus particulièrement à approfondir la prière du Notre Père.

  • Méditation des sept demandes du Notre Père

    Quelques lignes sur chacune des sept demandes qui composent la prière du Notre Père que le Christ a enseigné à ses disciples. « Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié »

  • Prières illustrées par Éric Puybaret

    Magnificat, Notre Père, Je vous salue Marie, Veni Sancte Spiritus … les grandes prières de l’Église et des saints, illustrées par Éric Puybaret en grandes et superbes planches.

  • « Ne nous laisse pas entrer en tentation » : quelles conséquences pour ma mission ?

    La question des lecteurs. Une question de Pierre, catéchiste. Le 3 décembre 2017, pourquoi avons-nous changé la traduction d’une phrase du Notre Père ? Quelles conséquences pour ma mission de prier « ne nous laisse pas entrer en tentation » ?

  • 2ème dimanche de Carême : Transfiguration et traditions

    Plusieurs rites sont proposés pendant le temps du catéchuménat pour l’illumination. Les scrutins sont des rites de purification. L’Eglise propose aussi des rites d’illumination des catéchumènes : ce sont les rites des traditions, c’est à dire de la transmission du Symbole de la foi et du Notre-Père.

  • Réflexion sur l’engendrement et la paternité

    Qu’est-ce qu’engendrer ? Comment parler de ce lien entre père et fils ou fille ? « A tous qui croient en son nom, le Verbe a donné pouvoir de devenir enfant de Dieu » affirme Saint Jean dans son Prologue (Jn 1, 12). Trois moments peuvent constituer ce parcours parce qu’engendrer ou être fils, c’est à la fois un appel, un choix, et un envoi.

  • Silence ? On prie… – Initiales n°235

    Le silence peut faire peur dans un monde envahi par le bruit et l’agitation. Des sonneries de téléphone, aux conversations à haute voix, des bruits de la rue à la musique sortant à fond des oreillettes, des agendas remplis, aux choix que l’on ne sait plus faire. Le silence peut faire peur car il implique de se retrouver face à soi-même, à sa conscience, à ses choix de vie, face à son humanité.

  • Collection « A la rencontre du Seigneur » : les documents sources sur la prière et la Bible, et la frise chronologique

    Avec ces deux documents de référence « Parle Seigneur, ta Parole est un trésor » et « Seigneur, apprends-nous à prier ! », la collection s’appuie sur la découverte de la Parole de Dieu et sur une initiation à la prière liturgique et personnelle. Une frise chronologique illustrée complète ce duo destiné aux catéchistes.

  • Rencontrer Dieu dans la prière – Chercheurs de Dieu n°137

    « L’Esprit vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. Mais l’Esprit lui-même intercède pour nous » (Rm 8,26)

Introduction

Le premier dimanche de l’Avent ouvre l’année liturgique. C’est la raison pour laquelle les évêques français ont choisi la date du 3 décembre 2017 pour rendre effective la nouvelle traduction du Notre Père, une occasion unique de se réapproprier la prière du Christ lui-même.

Une des dernières étapes proposées par le Rituel d’initiation chrétienne des adultes, consiste à remettre aux catéchumènes la prière du Notre Père :

« On transmet aussi aux catéchumènes l’Oraison dominicale ou Prière du Seigneur. Depuis l’Antiquité, elle est la prière spécifique de ceux qui, par le baptême, ont reçu l’adoption filiale ; les néophytes la diront avec les autres baptisés à la première célébration de l’eucharistie à laquelle ils participeront. »

– Rituel d’initiation chrétienne des adultes, n°182

On peut remarquer dans ce texte, que les catéchumènes reçoivent la prière du Notre Père de l’Église, dont l’une des grandes missions à la suite des Apôtres, est de transmettre la foi. Quand les disciples demandent à Jésus « Apprends-nous à prier » (Lc 11, 1), il leur partage les paroles mêmes qu’il adresse à son Père. Prier le Notre Père c’est prononcer les mots du Fils, jusqu’à le laisser prier en nous. N’oublions pas que l’expression « oraison dominicale » signifie « Prière du Seigneur ».

Il est à noter que cette dernière est destinée tout particulièrement à ceux qui ont reçu le baptême qui les rend fils et filles d’adoption, reconnaissant en Dieu, leur Père et accueillant les autres baptisés, en frères. Dans son encyclique La lumière de la foi, le pape François prenant appui sur Tertullien, s’exprime ainsi : « Après le bain de la nouvelle naissance [le catéchumène] est accueilli dans la maison de la Mère (l’Église) pour élever les mains et prier avec ses frères le Notre Père : il est accueilli dans une nouvelle famille1 ». Dans la célébration de l’eucharistie, prier le Notre Père c’est entrer dans une communion avec Dieu et nos frères qui trouve sa plénitude dans la communion eucharistique.

Après une présentation du Notre Père comme école de toute prière, ce dossier déploiera la Prière du Seigneur dans les trois dimensions de toute vie baptismale : la célébration, l’annonce et la vie éthique. La qualité du témoignage évangélique tient dans l’articulation entre ces trois pôles. La justesse de toute prière également.

Puisse ce dossier, fruit d’un travail commun du Service national de pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS) et du Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC) nous aider à redécouvrir la prière du Notre Père.

1. Pape François, La lumière de la foi, Paris, Bayard, Cerf, Fleurus-Mame, 2013, p. 62.a

Célébrer

  • L’école du Notre Père

    A lire sur Liturgie.catholique.fr - Par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, membre de la CEPLS. Dieu est si loin, Dieu est tout proche ! Le croyant navigue entre ses deux affirmations, sans doute à l’instar de toute personne humaine qui s’interroge en vérité sur sa relation à Dieu. Dès cette terre, nous sommes déjà touchés par la présence de Dieu ; et nous continuons de le chercher. Pour le croyant, ce paradoxe est un dynamisme qui prend forme dans la prière.

  • Le Notre Père dans les rites de communion

    A lire sur Liturgie.catholique.fr - Par Serge Kerrien, Diacre du diocèse de St-Brieuc-Tréguier et conseiller du SNPLS. Dans la célébration de la messe, la communion apparaît comme l’aboutissement de toute la célébration et le sommet de la participation des fidèles. Elle est préparée par un ensemble de rites qui n’empiètent pas les uns sur les autres, mais forment une suite ordonnée préparant et anticipant ce que la communion va réaliser : faire de fidèles divers et variés un seul corps, celui du Christ.

  • Mise en oeuvre du Notre Père

    A lire sur Liturgie.catholique.fr - Par Serge Kerrien, Diacre du diocèse de St-Brieuc-Tréguier. Dans la liturgie eucharistique, le Notre Père ouvre les rites de communion. Comme il est situé entre la doxologie chantée de la prière eucharistique et le chant de l’Agneau de Dieu, il est bon de s’interroger sur la pertinence ou non de le chanter et, si on le chante, sur le choix des formes musicales qui conviennent.

  • Méditation des sept demandes du Notre Père

    Quelques lignes sur chacune des sept demandes qui composent la prière du Notre Père que le Christ a enseigné à ses disciples. « Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié »

Annoncer

  • Les racines juives du Notre Père

    A lire sur www.eglise.catholique.fr - Dans les Évangiles, Jésus donne à ses disciples la prière du Notre Père pour s’adresser à Dieu. Elle est devenue celle de tous les chrétiens. Quelle est l’influence de la liturgie juive sur cette prière ?

  • Le Notre Père dans l'évangile

    A lire sur www.bible-service.net - Si beaucoup connaissent cette prière du « Notre Père », beaucoup également ignorent que cette prière vient de l'évangile de Matthieu et qu'il en existe une autre version, plus brève, dans l'évangile de Luc. C’est à partir de ces deux textes qu’a été composée la prière du « Notre Père » que nous connaissons aujourd’hui, laquelle n’est donc pas sortie telle qu'elle de la bouche de Jésus.

  • Le Notre Père dans les documents catéchétiques : diverses mises en oeuvre

    Voici dans les documents catéchétiques à destination de l’enfance ayant la Documents catéchétiques, ceux qui invitent plus particulièrement à approfondir la prière du Notre Père.

  • La figure de l’Orant et ses mains levées, symbole de la prière dans l’art

    Si nous sommes aujourd'hui invités à lever les mains pour prier le Notre Père c'est que le concile Vatican II a retrouvé les racines historiques de notre foi. Ainsi en est-il de la figure de l'Orant ou Orante, très fréquente dans l'art paléochrétien, qui symbolise la prière par son attitude : debout, parfois voilée, les bras levés vers le ciel, les paumes ouvertes.

  • Abba, redécouvrir la prière du Notre Père par le jeu

    Le jeu Abba est un jeu de plateau intergénérationnel qui est permet de découvrir la prière du Notre Père, prière de l'Eglise enseignée par Jésus lui-même et « résumé de tout l’évangile ».

  • Prier avec le Notre Père en famille

    Une petite bibliographie pour proposer aux familles la prière du Notre Père.

  • L’Oasis n°5 : Notre Père

    Ressource pour les catéchistes & les accompagnateurs du catéchuménat, Automne 2017. L'éditorial : La tentation était trop forte pour ne pas y succomber ! La nouvelle traduction liturgique du Notre Père, en vigueur le 3 décembre 2017, est le signe des temps que nous avons voulu cueillir et approfondir dans ce numéro de l’Oasis qui entame sa deuxième année.

  • La figure du père

    A lire sur le site du Vatican - Catéchèse du pape François lors de l'audience générale, 28 janvier 2015.

  • Le Notre Père et les ados : Silence ? on prie ...

    Le silence peut faire peur dans un monde envahi par le bruit et l’agitation. Des sonneries de téléphone, aux conversations à haute voix, des bruits de la rue à la musique sortant à fond des oreillettes, des agendas remplis, aux choix que l’on ne sait plus faire. Le silence peut faire peur car il implique de se retrouver face à soi-même, à sa conscience, à ses choix de vie, face à son humanité.

  • Les 9 paroles du Notre Père avec l'évangéliaire d'Egbert

    A lire sur ec-ressources.fr - Une approche culturelle et pastorale à travers l'évangéliaire d'Egbert.

Vivre

Notre Père et éthique

A lire sur Liturgie.catholique.fr - Par Philippe Bordeyne, Prêtre, recteur de l’Institut catholique de Paris. Pour bien situer la dimension éthique du Notre Père, il faut avoir à l’esprit que son registre propre est la prière, et non l’éthique. Cependant quelques points communs les rapprochent.

Conclusion

Au terme de ce dossier, il est important de situer la prière du Notre Père, la prière des fils, dans l’ensemble de la vie baptismale. Comme l’écrivait Mgr Dagens dans sa Lettre aux catholiques de France, en 19971 :

« Si la célébration sacramentelle est véritablement le lieu dont tout part et où tout est appelé à revenir, n’est-ce pas elle qui doit donner leur pleine portée théologale aussi bien à l’engagement dans le monde qu’à l’annonce de la foi ? N’y a-t-il pas en effet un risque réel qu’en se détachant de la vie liturgique et sacramentelle, l’annonce du message se transforme en propagande, que l’engagement des chrétiens perde sa valeur propre et que la prière dégénère en évasion ? Mais, s’il importe que la liturgie soit au centre de la vie chrétienne, il importe tout autant de ne pas en faire le tout, car elle y perdrait sa substance. »

– Mgr Dagens

Les paroles du Notre Père ont besoin d’être comprises, déployées : c’est tout le rôle de la catéchèse mais aussi de la prière qui nourrit l’intelligence. Elles trouvent leur source dans les évangiles où Dieu se révèle comme « Notre Père ». L’adjectif « notre » implique l’accueil des autres comme frères, tous fils d’un même Père. Comment formuler cette demande « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour » sans commencer à vivre le partage du pain quotidien ? Comment demander le pardon de Dieu sans là aussi, vouloir le vivre avec nos frères ?

Dans la mise en œuvre du Notre Père, nous insisterons sur deux attitudes :

Celle de respecter un temps de silence entre l’invitation à la prière faite par le célébrant et son commencement effectif. Tous les participants doivent pouvoir prononcer « Notre Père » et non pas seulement celui qui préside l’eucharistie ou la prière ;

Celle d’inviter les participants à adopter une posture gestuelle qui puisse accompagner les paroles d’adoration puis les demandes incluses dans le Notre Père qui « est à la fois prière et école de prière, par les demandes formulées et l’ordre même de ces demandes. En effet, elle nous invite à la demande du pain quotidien, du pardon et de la délivrance du Mal, mais seulement après nous avoir situés dans l’adoration et l’acceptation de la volonté du Père »2 .

« Seigneur, apprends-nous à prier » (Lc 11, 1). Cette demande des apôtres est toujours d’actualité. Que ce don du Notre Père par le Christ Jésus, contribue à nourrir notre vie de fils de Dieu et ce, en communion au Christ, tournés vers le Père et habités par l’Esprit. Qu’elle nous aide à vivre de l’amour même de Dieu comme frères au service des hommes.

1. Mgr Dagens, Proposer la foi dans la société actuelle – Lettre aux catholiques de France, Paris, Cerf, 1997, p 91.
2. Les évêques de France, Catéchisme pour adultes, Paris, coédition : Centurion, Cerf, CERP, CRER, Decanord, Desclée, Droguet-Ardant, de Gigord, Mame, Ed. Ouvrières, Privat, Tardy, Zech éd., 1991, p.324.

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Approfondir votre lecture

  • La Bible en Langue des Signes Française pour les personnes malentendantes et sourdes

    Les traductions des quatre évangiles et des livres de la Genèse et de Jonas qui composent la collection La Bible fait signe ont d’abord été proposées sous forme de DVD avant d’être publiées en libre accès sur le site La Bible LSF. Ces vidéos d’animation en Langue des Signes Française et sous-titrées sont des des outils importants pour l’accompagnement en catéchèse des personnes sourdes.

  • Les 7 demandes du Notre Père, une nouvelle série Théobule pour les enfants

    Théobule s’invite chez les enfants de 6 à 11 ans avec ses récits bibliques en dessins animés. Afin d’aider les plus jeunes à vivre le temps liturgique, à préparer le rendez-vous du dimanche, le chien Théobule prend le relais des parents en catéchèse et donne rendez-vous aux enfants une fois par semaine en vidéo. L’année scolaire commence autour des 7 demandes du Notre Père !

  • Le « Notre Père » : Jésus partage sa prière à ses disciples

    Comment prier Dieu ? Les disciples le demandent à Jésus, et Jésus leur partage sa propre prière. Celle du Notre Père.