Jeu sur la peur dans la Bible : jeu des 6 familles

Jeu extrait de la revue Initiales 248 : Même pas peur !

ini 248-e2 Jeu des 6 familles Image WebJeu sur les textes bibliques évoquant la peur

Un « jeu de 6 familles »pour découvrir à travers les textes biblique comment Dieu est présent dans les moments de doutes, de peurs, et quels dépassements sont possibles chaque fois.

Déroulement de la partie (30 minutes environ)

1er temps : Jouer

Avant de commencer une partie: diviser les équipes en au moins 3 binômes et expliquer la règle du jeu, puis jouer.

Il y a 6 familles : Centurion, Moïse, Cénacle, Adam et Eve, les 3 serviteurs, Elie.

Dans chaque famille il y a 6 cartes: personnages, risques, peurs, conséquences, Dieu, au final.

Un des joueurs distribue 6 cartes à chaque binôme. Le reste des cartes faisant office de pioche. Pour commencer une partie, le premier joueur demande à l’équipe de son choix s’il possède la carte qu’il souhaite (exemple: dans la famille Cénacle, je voudrais le risque). Si le joueur questionné possède cette carte, il doit donner la carte au joueur ayant posé la question. S’il ne possède pas la carte, le joueur qui demande doit piocher une carte. Si lors de la pioche, le joueur tire la carte qu’il souhaitait, il doit dire à voix haute « Bonne pioche ! » et peut ainsi rejouer en redemandant une autre carte à l’un des joueurs.

S’il ne pioche pas la carte voulue, il passe son tour et c’est au joueur situé à sa gauche de demander une carte de son choix.

Attention ! Un joueur ne peut demander une carte d’une famille seulement s’il en possède déjà une dans son jeu.

Quand un binôme possède toute une famille, il pose la famille devant lui et va chercher dans la bible le texte pour compléter les éléments manquant du récit. Puis la partie continue jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de carte à piocher.

2ème temps : Partager

L’animateur demande aux jeunes de classer les familles en trois groupes en fonction de leurs peurs (peur de Dieu, peur de soi, peur des autres).

Puis, l’animateur propose aux participants un temps d’échange : Qu’ont-ils découvert sur les textes ? Que peut faire faire la peur ? Comment la dépasser ? Quelle place pour Dieu et pour eux ? Ont-ils vécu des choses semblables ? Qu’ont-ils fait ?

Matériel

Références bibliques:

Approfondir votre lecture

  • hitchhiker-691581_1280

    Peur de l’autre … peur de soi ?

    « N’aie pas peur » : la petite phrase que prononce l’ancien dans l’oreille du plus jeune, quand ce dernier affronte l’inconnu du monde, révèle en creux, l’expérience à la fois forte et déterminante de la peur, expérience humaine – « trop humaine » – par excellence.

  • Ini 248 Couverture

    Même pas peur ! – Initiales n°248

    Qui n’a jamais eu peur ? Peur de parler, peur d’agir, peur de vivre. Elle nous empêche d’aller vers l’autre, de nous engager. Le Christ nous invite à la confiance, il nous invite à remettre notre vie entre les mains du Père comme il l’a fait lui-même. S’abandonner à sa bienveillance, avoir foi en cet amour incommensurable, c’est en ce sens que la confiance fait partie des vertus chrétiennes.

  • flyer-fnath-recto

    Handicap … même pas peur !

    Voici une fiche proposée par la FNATH et la Mairie de Paris pour aider à entrer en contact avec une personne en situation de handicap.