Son nom est Marie – Initiales n°222

L’édito de Joseph Herveau

Marie occupe une place de choix dans la vie de l’Église. S’il fallait s’en convaincre, il suffirait alors de jeter un rapide coup d’œil au calendrier des fêtes liturgiques – où l’on ne trouvera pas moins de quinze fêtes mariales ! – ou encore aux lieux de pèlerinages. Car excepté Rome, Jérusalem, ou Saint-Jacques de Compostelle, l’écrasante majorité des démarches pèlerines font cheminer jusqu’à un lieu de culte présentant une dimension mariale importante.

Par ailleurs, il n’est pas de diocèse, en France et dans le monde, qui n’ait sa dévotion mariale locale, sans compter le nombre d’églises, ou de cathédrales, portant le nom familier de « Notre-Dame ». Certes, il arrive que nos frères réformés – ou parfois catholiques– s’interrogent sur cette « place » que Marie occupe dans la vie et dans la foi de l’Église, en précisant à très juste titre que c’est en Dieu – Père, Fils et Saint-Esprit – que nous croyons d’abord.

Mais au-delà de ce débat, et peut-être même en clarification de celui-ci, il y a les faits : Marie nous fait cheminer, elle nous entraîne… Et qui se laisse entraîner vers elle se trouve conduit vers le Christ et s’entend dire, comme à Cana : « Faites tout ce qu’il vous dira ! » (Jn 2,5).

On cherchera en vain dans les évangiles le fameux « oui » de Marie. Mais on y trouvera beaucoup plus : son assentiment total à l’œuvre de Dieu : « Que tout se fasse pour moi selon ta parole ! » C’est cet assentiment qu’elle nous communique, dans une relation privilégiée qui est un vrai chemin de confiance, car Marie n’a pas tout prévu d’avance… Mais même dans l’épreuve, sa foi ne la quitte pas. Elle est présente, sans jamais prononcer quelque parole de jugement, ce qui est peut-être une des clés de son « succès », y compris auprès des jeunes : Marie ne nous « attend pas au tournant » mais nous accueille, et ce faisant, elle nous aide à faire un pas de plus vers Dieu.

C’est au service de ces « pas » qu’initiales a modestement essayé de se mettre, par des démarches résolument adaptées aux ados mais qui toucheront aussi leurs accompagnateurs !
Alors excellente route à tous ! En très bonne compagnie…

Joseph Herveau, rédacteur en chef d’Initiales

Choisie entre toutes les femmes, docile à l’Esprit, Marie nous est donnée par son fils.

Mère du Christ et de l’Église qui est son corps, elle nous tourne vers lui dans l’aujourd’hui de notre foi : « Faites tout ce qu’il vous dira. »

– Jean 2, 5

Bonus de ce numéro

Un peu de lecture

Chemin de vie, première annonce

Lire la fiche « Vers une première annonce en lien avec la fête de l’immaculée conception », par le père Philippe Marxer

Choisie entre toutes les femmes, docile à l’Esprit, Marie nous est donnée par son fils.
Mère du Christ et de l’Église qui est son corps, elle nous tourne vers lui dans l’ aujourd’hui de notre foi : « Faites tout ce qu’il vous dira » (Jean 2, 5)

Étape 1 : Des relations privilégiées

La présence aimante d’une mère est un lien unique pour tout être humain.

Objectif :

À travers leurs relations familiales privilégiées, permettre aux jeunes d’identifier ce que la tendresse maternelle construit et transmet.

Avec un schéma familial (ou « génogramme)

Télécharger le génogramme prêt à remplir et l’imprimer pour chaque jeune

OU

Avec un événement personnel

OU

Avec des sculptures vivantes

OU

Avec les « Paroles d’ados »

Imprimer pour chaque jeune le pdf des pages 8-9

ET

Avec « Mon héritage »

Étape 2 : « Heureuse celle qui a cru »

Accueillir avec Marie, dans la confiance, les promesses de Dieu qui se réalisent toujours.

Objectif :

Offrir aux jeunes d’entrer dans l’Évangile avec Marie, pas à pas, pour s’ouvrir à l’inattendu de Dieu.

 

Avec Zacharie et Marie…

Télécharger et imprimer les textes des deux annonces et leurs questions

ET

Avec des images d’Évangile

Étape 3 : Femme, voici ton fils. Jean, voici ta mère. (Jean 19, 26-27)

Accueillir Marie dans nos vies comme la mère que Jésus veut partager avec nous.

Objectif :

Découvrir comment la présence bienveillante de Marie nous conduit vers Jésus.

 

Avec des paroles de saints

Télécharger les extraits d’écrits de saints ou de bienheureux

OU

Avec une vidéo pour découvrir un lieu de pèlerinage marial

ET

Avec le Je vous salue Marie

Imprimer pour chaque jeune le texte du Je vous salue Marie

Relecture

Imprimer la prière de relecture

Imprimer en couleur l’Icône de Marie (photo de couverture)

Ressources

Pour la lecture d’image p44 : le vitrail de l’annonciation
Pour l’activité de découverte de la photo de couverture, p.45 : la télécharger en A4 ou A3
Un article complémentaire : Marie et les figures féminines des autres religions, par le père François Bousquet

  • Statue de la Vierge Marie et de Jésus enfant.

    Marie dans la liturgie : une présence au fil du temps

    Durant les premiers siècles, la piété mariale fut plutôt discrète dans son expression mais forte dans son enracinement biblique et théologique. Le Magnificat et la plus ancienne prière adressée à Marie, le Sub tuum (Sous l’abri de ta miséricorde) constituent deux témoignages de cette sobriété primitive, toute orientée par la manifestation de la place de Marie dans le mystère du salut :

  • icone-marie-couv222

    A l’Assomption, prier et célébrer la Vierge Marie

    La fête de l’Assomption, le 15 août, est l’occasion de mettre à l’honneur la Vierge Marie. Le numéro 222 d’Initiales, « Son nom est Marie » nous rappelle combien elle occupe une place de choix dans la vie de l’Eglise, combien elle nous fait cheminer en confiance. Marie nous aide à faire un pas de plus vers Dieu.

  • couverture 222

    Son nom est Marie – Initiales n°222

    Marie occupe une place de choix dans la vie de l’Église. S’il fallait s’en convaincre, il suffirait alors de jeter un rapide coup d’œil au calendrier des fêtes liturgiques – où l’on ne trouvera pas moins de quinze fêtes mariales ! – ou encore aux lieux de pèlerinages. Car excepté Rome, Jérusalem, ou Saint-Jacques de Compostelle, l’écrasante majorité des démarches pèlerines font cheminer jusqu’à un lieu de culte présentant une dimension mariale importante.

Célébrons nos talents !

Ini 259_Couverture

Un numéro par trimestre

Ini 258_Couverture

Se procurer un numéro

boutique-publications.cef.fr

Un numéro, un thème

Initiales : une nouvelle maquette depuis 2020.

Christus Vivit : lettre du pape aux jeunes

L'exhortation apostolique post-synodale Il vit, commentée, éd. Lessius, octobre 2019.

Approfondir votre lecture

  • 12 mai 2017 : Voyage apostolique du pape François à Fatima. Le pape François lors de la veillée mariale au Sanctuaire de Fatima, Portugal.

    Au mois de mai, le pape François guide notre prière à Marie

    A l’aube du mois de mai, que la Tradition de l’Eglise vit comme un mois marial, le pape François s’est adressé aux fidèles du monde entier pour les inviter à se confier à l’intercession de la Sainte Vierge Marie et à redécouvrir la prière du chapelet et du Rosaire.

  • « Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers … » (Lc 10, 2)

    Le 4ème dimanche de Pâques, en prière pour les vocations

    « Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers … » Chaque année, le 4ème dimanche de Pâques, les chrétiens remercient Dieu pour Jésus le bon berger et ils lui demandent de donner à l’Eglise des prêtres, des religieux, des religieuses, des missionnaires, des familles chrétiennes qui suivent Jésus bon berger.

  • Jeune femme attendant ... Cette image a été choisie comme « regard » dans L'Oasis n°14 sur la promesse.

    Magnificat : le cantique de Marie

    Ce cantique d’action de grâces chanté par Marie au moment de la Visitation constitue un parfait condensé de la spiritualité psalmique de ceux qui, conscients de leurs limites, laissent Dieu opérer des merveilles en eux et avec eux.