« Toi qui nous as choisis pour annoncer aux enfants … »

L'Oasis n°1 La prière

La prière, L’Oasis n°1 : La Miséricorde.

Une prière écrite par Christiane, catéchiste du diocèse de Nîmes, pour confier sa mission et les enfants qu’elle accompagne.

Dieu notre Père qui nous as choisis pour annoncer aux enfants la joie de te connaître,

Toi qui nous assistes pour vivre et témoigner de ta Miséricorde auprès d’eux,

Béni sois-tu pour la foi qu’il nous est donné de voir grandir dans le cœur des enfants, pour les prières confiantes et vraies qu’ils font monter vers toi,

Pour les gestes de paix et pour ce beau souci de fraternité que ton Esprit leur inspire,

Béni sois-tu toi qui nous rends bienveillants envers les familles, attentifs à leurs espoirs, leur recherche et leurs soucis,

Béni sois-tu toi qui nous donnes ton Fils, bon berger qui nous porte sur ses épaules quand la patience nous fait défaut et que la joie de servir nous abandonne,

Béni sois-tu pour ton Esprit qui nous pousse à nous soutenir les uns les autres pour témoigner qu’avec toi, la vie est belle !

Et quand témoins, parfois dépassés, nous connaissons le doute, l’échec ou la solitude, quand la routine nous guette, prends soin de tes catéchistes, Seigneur !

Amen !

Christiane, catéchiste du diocèse de Nîmes

Approfondir votre lecture

  • « Du caté dans ton été » : emporter un cahier de catéchèse dans ses valises pour les vacances

    Les services diocésains de catéchèse de Quimper et de Nîmes proposent chacun leur carnet « Mets du caté dans ton été » destiné aux enfants de 8 à 11 ans et aux familles. Des initiatives diocésaines bienvenues à l’approche des vacances qui marquent souvent la fin des activités catéchétiques. Au programme : jeux, défi, fabrication d’une boîte au trésor, découverte de saints, explication des temps de la messe…

  • « Bien tard, je t’ai aimée… » La prière de saint Augustin d’Hippone

    Illustre docteur de l’Église, saint Augustin, devenu évêque d’Hippone, est l’un des quatre Pères de l’Église latine avec saint Ambroise, saint Jérôme et Grégoire Ier. Quelques mois après son baptême il connut un moment de bonheur mystique, l’ »extase » ou la « contemplation » d’Ostie.

  • L’intériorité, Dieu au cœur de l’homme

    Dans la vie chrétienne, prière et vie quotidienne se fécondent.
    « Bien tard, je t’ai aimée, Beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard, je t’ai aimée. Et voici que tu étais au-dedans, et moi au dehors (…) Tu étais avec moi et moi, je n’étais pas avec toi (…) Tu as appelé, tu as crié et tu as mis fin à ma surdité. »