Lectio divina : vivre sa foi à domicile en méditant la Parole de Dieu

« Seigneur Dieu, tu as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours. » 2S 7, 29

« Seigneur Dieu, tu as parlé,et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours. » 2S 7, 29

Pendant tout ce temps où ne pouvons pas nous retrouver en communauté, nous avons pu continuer à nourrir notre vie de foi en méditant la Parole de Dieu. Nous sommes aidés et accompagnés par un certain nombre de propositions de diocèses et de paroisses.

Depuis le mois de mars, les acteurs pastoraux du diocèse de Saint Dié, se sont ainsi mobilisés autour de leur évêque Mgr Didier Berthet, pour rejoindre les personnes confinées chez elles, et leur faire vivre la Parole de Dieu autrement.

Ils constituent chaque semaine un dossier : « Vivre sa foi à domicile » dans laquelle on trouve : une méditation d’Évangile chaque dimanche, un dessin pour les enfants, une rubrique « Art et foi », des propositions musicales, et la rubrique « Les Portes de la Parole ».

Les Portes de la Parole, pour habiter l’attente

Cette dernière rubrique invite chacun à la Lectio Divina, la lecture priante et partagée de la Parole de Dieu.

Pendant ces derniers mois, cette proposition « Les Portes de la Parole », réalisée avec le père Olivier Bourion, était quotidienne ; elle est devenue hebdomadaire à partir du dimanche 31 mai.

Ces sept portes à ouvrir sont une proposition générique pour une lecture priante de la Parole de Dieu (en solo ou partagée) quel que soit le texte biblique choisi :

  1. La porte du sanctuaire. Sanctuariser ce moment. Se poser, faire silence, demander l’aide de l’Esprit Saint.
  2. La porte de la bouche. Mettre la Parole sur nos lèvres. La lire à haute voix (et si d’autres écoutent, ils le font les yeux fermés).
  3. La porte du silence. Mettre la Parole devant nos yeux en la relisant en silence.
  4. La porte de la curiosité. Observer ce qui nous frappe (si on est en groupe, chacun parle sans être interrompu).
  5. La porte du cœur. Méditer ce qui nous touche (si on est en groupe, chacun parle sans être interrompu).
  6. La porte de la proclamation. Se lever et relire la Parole à voix haute comme une Parole proclamée à d’autres.
  7. La porte de la prière. Répondre à Dieu qui nous parle par notre propre parole.

Pour recevoir les propositions chaque semaine, il suffit de s’inscrire sur le site du diocèse.

Approfondir votre lecture

  • Jusqu’où ouvrir le livre ? Brève théologie des Écritures

    Dans cet ouvrage, le théologien dominicain Emmanuel Durand poursuit un objectif ambitieux et qui concerne tous les chrétiens : comment affronter la complexité des Écritures qui est inhérente à leur caractère à la fois humain et divin ? Comment les interpréter de façon juste ?

  • La prière avec les Saintes Écritures, selon le pape François

    Depuis le mois de mai 2020, le pape François consacre ses catéchèses du mercredi à la prière. Le 27 janvier 2021, lors de l’Audience générale, le Saint-Père s’est attardé sur la prière que nous pouvons faire à partir d’un passage de la Bible. « Les paroles de l’Ecriture Sainte, a-t-il rappelé, n’ont pas été écrites pour rester emprisonnées sur du papyrus, sur du parchemin ou sur du papier, mais pour être accueillies par une personne qui prie, en les faisant germer dans son cœur. »

  • Elle est vivante la Parole de Dieu !

    « Elle est vivante la Parole de Dieu » (He 4, 12) Dieu continue à nous parler aujourd’hui quand on écoute l’Ancien et le Nouveau Testament.