5 jeux sur la résurrection de Lazare

La résurrection de Lazare, de Pierre Paul Rubens.

La résurrection de Lazare, de Pierre Paul Rubens.

5ème dimanche de Carême de l’année A ou troisième scrutin : La résurrection de Lazare Jean 11, 1-45.

Le cinquième dimanche de Carême se déroule le troisième scrutin des catéchumènes. Afin de faire découvrir le récit de la résurrection de Lazare aux jeunes, nous avons retenu 5 idées du texte d’évangile de Jean que nous vous proposons de décliner sous la forme de 5 jeux pour tenter d’en saisir le sens.

Constituer des équipes d’au moins 4 jeunes (au moins deux équipes) ; les équipes peuvent jouer à tour de rôle ou ensemble en compétition.

Chaque équipe passera par les 5 jeux, peu importe dans quel ordre.

Rencontre d’une durée de 2 heures. Il est préférable d’avoir de l’espace pour jouer !

Chaque jeu dure 20 min en moyenne.

1er temps :

Proclamer le texte de manière solennelle (debout, d’une voix audible, avec une grande et belle bible …)

2ème temps : Jouer

1er jeu : « Si tu crois tu verras la gloire de Dieu » Jn 11, 40 : un jeu de quilles

La gloire dans la Bible, ce n’est pas la gloire des stars et des vedettes. En hébreu, dans le mot traduit par gloire, il y a l’idée de poids, d’importance. Glorifier quelqu’un serait comme lui donner du poids, de la consistance. Glorifier c’est dévoiler la grandeur, la bonté, la sagesse du Père et du Fils. Comment le montrer si ce n’est par nos vies tournées vers Dieu. Mais il arrive que l’on tombe, que l’on se détourne, que l’on casse ce lien qui nous lie à Dieu, à nous même, aux autres. Prendre conscience de ces actions ou attitudes c’est déjà un premier pas vers la réconciliation. Reconnaître ce qui nous tourne vers Dieu c’est se rendre compte que l’on révèle sa gloire.

Matériel
  • 11 bouteilles remplies avec un fond d’eau, étiquetées avec des actions de la vie ;
  • Des balles de tennis ;
  • Les étiquettes à coller sur les bouteilles :
    • Se replier sur soi-même (se couper du monde, des autres …),
    • Être paresseux, avoir la flemme de ….
    • Ne penser qu’à soi, s’en fiche des autres,
    • Se moquer des autres, de ceux qui sont différents de moi,
    • Se trouver moche, ou nul,
    • Aller rencontrer les autres,
    • Savoir pardonner et demander pardon,
    • Partager ses richesses, ses dons,
    • Avoir le sourire et être optimiste,
    • Chanter, prier le Seigneur, oser en parler,
    • Être médiateur pour faire régner la paix.
Déroulement

Les 11 bouteilles sont placées en quinconce. Avec une balle de tennis, les jeunes, chacun leur tour doivent faire tomber les actions qui les éloignent de Dieu et laisser debout les actions qui disent la gloire de Dieu. Plusieurs jeunes se situent au niveau des bouteilles pour guider ceux qui visent et lire les étiquettes.

Relecture

Se redire ce qui est tombé et ce qui est resté debout. Est-ce que cela a été difficile ? Peut-être a-t-ton fait tomber des bouteilles qu’on ne voulait pas ! Cela arrive dans nos vies de penser faire bien et de rater sa cible. Tout ce qui reste debout contribue à faire de nos vies une louange pour la gloire de Dieu.

Points d’attention

Faire parler les jeunes sur des actions ou des attitudes concrètes, pas des idées vagues et générales ni des concepts.

2ème jeu : « Je suis la résurrection et la vie » Jn 11, 25 : Un conte

Parler de la résurrection n’est pas chose facile et souvent nous nous posons des questions, est-ce que c’est possible ? Comment ce sera ? A travers ce conte nous voyons deux réactions et nous pouvons nous retrouver dans les deux.

Matériel
Déroulement

L’animateur prend le temps de raconter l’histoire. Puis les feuilles du conte sont étalées sur la table et les jeunes doivent tenter de les remettre dans l’ordre et de compléter les bulles

Points d’attention

Ne pas juger ceux qui disent ne être sûrs de tout croire, ne pas faire culpabiliser, oui c’est difficile de croire et les évangiles nous racontent bien des récits où la foi en la résurrection est difficile même pour les disciples. Mais en Eglise, avec l’aide de l’Esprit Saint nous sommes amenés à cheminer

Relecture

Avec les jeunes leur demander de dire quelles sont les réactions de chacun des personnages dans le conte, les arguments pour convaincre l’autre. A quoi cela les fait-ils penser ? Se posent-ils les mêmes questions concernant la résurrection ?

3ème jeu : « Oui Seigneur, tu es le Fils de Dieu » Jn 11, 27 : jouer avec les mots

Tout au long des évangiles, Jésus se dévoile. Mais tous ne comprennent pas qui il est. Certains le découvrent par un geste, par un mot de lui ou parce qu’ils l’ont suivi depuis longtemps et proclament alors leur foi. Tous les dimanches nous aussi nous disons cette profession de foi. Avons-nous vraiment conscience de ce que nous récitons ? Qui est vraiment Jésus pour nous ?

Matériel
  • Des silhouettes de Marthe, Pierre, le Centurion, Thomas, un jeune
  • Les mots des professions de foi :
    • Je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde.
    • Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.
    • Vraiment cet homme était le fils de Dieu.
    • Mon Seigneur et mon Dieu.
    • Je crois en Dieu, le père tout puissant …
Déroulement

Sur une table sont disposées les silhouettes. L’animateur se positionne derrière chacune et proclame la profession de chacun des personnages. Sur une table située en face les mots des professions de foi sont posés. Les jeunes doivent attribuer à chaque silhouette ses mots et les remettre dans l’ordre.

Marthe : Je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde.

Pierre : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant

Le Centurion : Vraiment cet homme était le fils de Dieu

Thomas : Mon Seigneur et mon Dieu

Un jeune : Je crois en Dieu, le père tout puissant …

Relecture

Pointer du doigt avec les jeunes ce en quoi ils croient personnellement, quelles sont leurs questions …

4ème jeu : « Jésus se mit à pleurer » Jn 11, 35 : jeu des erreurs

Jésus est bouleversé d’une émotion profonde, Marthe, Marie et Lazare étaient ses amis, il voit leur tristesse, il se laisse toucher, comme n’importe quel homme devant la mort d’un ami ou la tristesse de proches. Il pleure avec ceux qui pleurent (Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés) ; il a de la compassion envers ceux qui souffrent on le voit sur différents récits de l’évangile. Mais il est aussi fils de Dieu et il pleure devant l’incrédulité des juifs qui l’entourent et qui désignent le tombeau, devant cette non foi envers ce qu’il annonce. Il est venu nous libérer du mal et le plus grand mal c’est la mort.

Matériel
  • Les images avec et sans erreurs :
    • Jésus guérit l’aveugle Bartimée
    • Jésus guérit le lépreux
    • Jésus et la veuve de Naïm
    • La multiplication des pains
    • Jésus enseigne sur la montagne
Déroulement

Par groupe de deux, les jeunes reçoivent chacun une double image et doivent trouver les 3 erreurs puis tenter de raconter l’histoire. L’animateur les aide si besoin.

Points d’attention

Pointer du doigt la proximité de Jésus avec l’humanité et l’appel pour chacun à vivre avec la même compassion (Romain : 12, 15 « pleurez avec ceux qui pleurent », 1Co 12, 26 : « si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance »,

Relecture

Échange autour de chaque image : à chaque fois Jésus est pris de pitié, pour quelles raisons ?

Il guérit les malades (pour Bartimée il répond à son cri : Fils de David, Jésus aie pitié de moi, pour le lépreux, Jésus est pris de pitié devant celui qui le supplie), il redonne la vie au fils d’une veuve car il a pitié en la voyant, il donne à manger à ceux qui ont faim (il a pitié de cette foule qui n’a rien à manger depuis 3 jours) et annonce ainsi qu’il sera nourriture lui-même, il enseigne à ceux qui ont soif de ses paroles (Jésus est pris de pitié pour eux car ils étaient comme des brebis qui n’ont pas de berger).

Qu’est-ce que cela nous dit de lui puis de l’attitude qu’il nous invite à avoir ?

5ème jeu : « Déliez-le et laissez le aller » Jn 11, 44 : jeu de la momie

Quand Jésus va au tombeau, il crie à Lazare de venir dehors, Lazare est empêché d’avancer par les bandelettes qui recouvrent son corps. Symboliquement Jésus l’appelle à venir le rejoindre. Peu importe que nous soyons entravés, nous sommes appelés par lui à le suivre. Car nous aussi sommes quelques fois empêchés d’avancer, ces bandelettes qui nous retiennent sont des mots que l’on dit, des actes que l’on pose qui nous empêchent d’aller vers Jésus, d’aller vers la vie. Mais nous savons que Jésus nous aime, qu’il est venu pour nous sauver et quelques fois il passe par ceux qui nous entourent pour nous aider à nous délier, à nous relever, à nous faire avancer.

Matériel
  • Des rouleaux de papier toilette (deux par équipe).
Déroulement

Un jeune de l’équipe va être entouré de papier toilette comme une momie, il ne devra pas bouger. Les autres jeunes de l’équipe doivent crier des mots qui sont susceptibles de le délier.

A chaque mot « positif » crié, un jeune peut enlever un morceau des bandelettes pour libérer le jeune prisonnier et pour qu’il puisse avancer.

Suggestions de mots : amour, pardon, don, partage, entraide, rendre service, remercier, rendre visite, accompagner …

Points d’attention

Toujours donner des exemples concrets.

Relecture

Par quoi peut-on être enchaîné ? Paralysé ? Qu’est-ce qui nous fait avancer ?

Dernier temps

Regrouper toutes les équipes, faire un beau signe de croix, proclamer à nouveau le texte de manière solennelle, ceux qui le souhaitent peuvent dire une phrase qu’ils ont envie de retenir, dire un Notre Père.

Le plus

On peut donner à chacun un signet avec une image de la résurrection de Lazare avec une phrase et prévoir un goûter !

Approfondir votre lecture

  • ini 245-e2 Jeu Melimelo Image Web

    Jeu sur la résurrection : Mélimélo

    Un jeu de plateau pour découvrir, à travers trois textes de résurrections du nouveau Testament, ce que veut dire « être vivant » selon Jésus et comment il l’a montré tout au long de sa propre vie.

  • ini 245-e 2 Memory

    Jeu sur la résurrection : Les gestes de Jésus qui disent la vie

    Les gestes de Jésus qui disent la vie. Un jeu de memory pour découvrir à travers les textes bibliques ce que veut dire « être vivant » selon Jésus et comment il l’a montré tout au long de sa propre vie, y compris dans sa mort.

  • INI241-Etape-2-Avec-1-jeu-Rencontres-Jesus-Cartes_Plateau

    Jeu sur les rencontres de Jésus

    Un jeu de plateau pour permettre aux jeunes de découvrir au travers d’un certain nombre de textes du Nouveau Testament comment Jésus a réagi face à la souffrance des gens qui l’entouraient.