Jeu de l’arbre des liens

L'Oasis 13_Arbre des liensLe jeu, L’Oasis n°13 : Papy, Mamie, racontez-moi !

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue L’Oasis n°13, automne 2019.

Une variante est proposée à la fin de cette page pour une rencontre avec une majorité de grands-parents.

Dans l’arbre des liens, les ancêtres, les grands-parents, ont une place spécifique. Quelle que soit leur foi, ils font partie de nous et peuvent marquer notre histoire croyante.

Relisons-la : avec qui, avec quoi avons-nous grandi dans la foi ?

Et dans notre mission de catéchiste ou d’accompagnateur, comment intégrons-nous la présence des grands-parents, et plus généralement valorisons-nous la richesse de la rencontre intergénérationnelle ?

Un itinéraire en 3 étapes – de 2h15 à 2h30

Visée catéchétique :

Depuis toujours, Dieu appelle sans cesse les hommes à répondre à son amour et à transmettre à leur tour ce qu’ils ont reçu de Lui. La présence des grands-parents est une richesse pour toutes les générations. Ils sont un maillon incontournable pour se construire humainement et grandir dans la foi.

Matériel :

Accompagnez-vous de la revue L’Oasis n°13 à télécharger ici

Pour l’étape n°1 :

  • Un Nouveau Testament, ou le texte extrait de la Deuxième Lettre de saint Paul Apôtre à Timothée (2 Tm 1, 1-6)

Pour l’étape n°2 : L'Oasis 13_Arbre des liens

Pour l’étape 3 :

Pour l’étape 4 :

Étape n°1 : temps de prière – 25 minutes

Soigner le lieu de ce temps (espace, climat propice à la prière)

Prendre un chant à l’Esprit Saint.

Lire, si possible dans la Bible, l’extrait de la Deuxième Lettre de saint Paul Apôtre à Timothée (2 Tm 1, 1-6) :

  • Lire une première fois ce texte, ne pas donner le texte aux participants, leur laisser 3 minutes en silence pour intérioriser.
  • Donner le texte à tous, soit en donnant une photocopie, soit en indiquant les références pour que chacun suive dans sa Bible.
  • Chacun le lit en silence puis ceux qui le souhaitent partagent un mot, un aspect. Les autres écoutent, sans commentaire.
  • Laisser de nouveau un temps de silence pour que ce qui a été partagé résonne (3 minutes).
  • Partage de nouveau sur ce qui s’est éclairé. Mais toujours sans commentaires et uniquement ceux qui le souhaitent.
  • Laisser encore un temps de silence (3 minutes).

Prendre un temps de prière commune : chacun peut dire une prière spontanée.

Finir en priant le Notre Père.

Étape n°2 – 20 minutes

Objectifs de cette étape :

  • Examiner le rôle de ses ancêtres, ses grands-parents dans la construction de son identité
  • Identifier la place des jeunes générations

Déroulement :

Regarder l’ensemble des photos de L’Oasis n°13 :

  • Parmi toutes les photos, images de l’Oasis n°13 quelle est celle qui symbolise le mieux la place et le rôle de mes grands-parents, de mes ancêtres pour la construction de ma personnalité, de mon identité ? Et pour ma foi ?
  • Et si je devais en choisir une qui symbolise le mieux ce que m’apportent les plus jeunes (que je sois grand-parent ou non) ?

Terminer en donnant à chacun une carte « Mes racines familiales » et une carte « Dans les deux sens ». Chacun écrit en lettres majuscules son prénom sous l’image.

Étape n°3 – 45 à 60 minutes

Objectifs :

  • Rechercher les mécanismes de la transmission
  • Décrire le rôle des personnes

Déroulement :

En fonction du nombre de participants à la rencontre, se répartir en groupes de 6.

Invitez chaque équipe à dresser rapidement (20 minutes maximum) le portrait du « transmetteur », de celui qui veut être au service de la transmission de la foi aujourd’hui :

  • En quoi consiste la transmission ?
  • Ses qualités, sa manière d’être
  • Les difficultés qu’il rencontre

On peut l’écrire sur une feuille A3 sur laquelle est représentée une silhouette.

Afficher les portraits.

Lire ensuite l’article de Mgr Jordy en pages 10-11 de L’Oasis et dresser le portrait du transmetteur qu’il évoque.

Confronter celui-ci aux portraits précédents et échanger.

Ce dernier temps peut être vécu tous ensemble en lisant à voix haute les différents paragraphes et en s’arrêtant à la fin de chaque grande partie pour noter ce que l’on repère. Ou, on peut aussi distribuer une seule partie du texte à chaque groupe et chacun apporte le fruit de sa lecture. Ou encore, l’animateur de la séance peut sélectionner au préalable des phrases de l’article de Mgr Jordy auquel cas, il invitera les participants à lire l’ensemble de l’article à la suite de la rencontre.)

Terminer en donnant à chacun une carte « Ce que je transmets », et une carte « Mes racines religieuses ». Chacun écrit son prénom au bas de ses cartes.

Étape n°4 – 45 minutes : Jouer au « Jeu des 7 familles de l’arbre des liens»

Objectifs :

  • Analyser sa manière de prendre en compte les grands-parents, l’intergénérationnel, comme catéchiste ou accompagnateur, ou comme parents
  • Pratiquer plusieurs aspects de la transmission

Inviter les personnes à regarder la double page 6-7 .

Chacun a déjà en sa possession 4 cartes, donner les 2 cartes manquantes ( « Ceux que j’accompagne » et  » Dans l’Église  » ). Elles concernent notre manière d’accompagner dans la foi, en équipe, en Église. Si c’est une rencontre de parents, on peut regarder aussi ceux avec qui je suis en famille.

Inviter chacun d’abord à un temps personnel pour répondre aux questions de ces 3 cartes puis à écrire son prénom au bas de ses cartes. Inviter ensuite les personnes à former des équipes selon leur spécificité : catéchistes, accompagnateurs, parents d’enfants catéchisés, et à partager.

Jouer ensuite au jeu des 7 familles de l’arbre :

But du jeu :

Le but est de reconstituer le plus de familles complètes avec le même prénom.

Déroulement du jeu :

Pour y jouer, on peut garder les équipes précédentes mais si le nombre de personnes y est inférieur à 3, mélanger les spécificités afin d’avoir des équipes plus grandes.

Mélanger toutes les cartes des participants de l’équipe et en redistribuer 6 à chaque joueur.
Jouer selon la règle habituelles du jeu des 7 familles .

Relecture du jeu :

A la fin de ce temps, chacun s’exprime sur ce qui a été vécu et dit brièvement ce qu’il retient de tous les échanges de la rencontre, comment ça l’invite à changer dans sa manière d’accompagner.

Terminez par cette prière de Benoit XVI en regardant la reproduction du tableau « La sainte Anne »de Léonard de Vinci :

Seigneur Jésus, Tu es né de la Vierge Marie
fille des Saints Joachim et Anne.
Regarde les grands-parents du monde entier.

Protège-les ! Ils sont une source d’enrichissement pour les familles,
pour l’Église et pour toute la société. Soutiens-les !

Tandis qu’ils vieillissent, puissent-ils continuer à être pour leurs familles
de solides piliers de la Foi évangélique,
des gardiens des nobles idéaux familiaux,
des trésors vivants de profondes traditions religieuses.

Fais d’eux des maîtres de sagesse et de courage,
afin qu’ils puissent transmettre aux générations futures
les fruits de leur mûre expérience humaine et spirituelle.

Seigneur Jésus, aide les familles et la société à apprécier
la présence et le rôle des grands-parents.

Qu’ils ne soient jamais ignorés ou exclus mais
rencontrent toujours respect et amour.

Aide-les à vivre sereinement et à se sentir accueillis
durant toutes les années de vie que Tu leur accordes.

Marie, Mère de tous les vivants,
garde les grands-parents constamment sous Ta garde,
accompagne-les dans leur pèlerinage terrestre,
et par Ta prière, accorde à toutes les familles d’être un
jour réunies dans la Demeure du Ciel,
où Tu attends toute l’humanité pour
la grande étreinte de la Vie sans fin.

Amen.

Pape Benoit XVI – 2006

Variante :

Si dans votre rencontre il y a une majorité de grands-parents, dans l’étape 2 on peut s’appuyer sur la vidéo de KTO « Les grands-parents : quelle place auprès des petits-enfants ? », et laisser du temps pour une discussion sur la transmission à ses propres petits-enfants (voir aussi La question des lecteurs de L’Oasis n°13).

Dans ce cas, raccourcir ou aménager l’étape 4 et inviter chacun à écrire sa propre prière de grands-parents.

Approfondir votre lecture