Jeu des 7 dons du Ressuscité

Le jeu, L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair.

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue l’Oasis (n°7, printemps 2018).

Dieu agit dans chaque sacrement. Par l’Esprit de son Fils Jésus Christ à l’oeuvre dans l’Eglise, il dispense dans les corps mortels la vie divine et fait déjà participer tout notre être à la vie éternelle. Regardons comment nous en témoignons dans nos vies et auprès des enfants et des adultes que nous accompagnons.

Un itinéraire en 3 étapes – de 2h à 2h15

Visée catéchétique : Dieu accorde du prix à notre humanité mortelle. En son Fils Jésus Christ, il s’est fait chair. En Église, nous affirmons que nous croyons à la résurrection de la chair. Par sa mort et sa résurrection le Christ inaugure notre propre résurrection. C’est toute notre personne façonnée par la miséricorde de Dieu, nourrie de ses relations, de ses joies et de ses souffrances qui est appelée à ressusciter à la fin des temps. Mais, déjà aujourd’hui, la puissance du Christ et de son Esprit agit dans les sacrements pour communiquer le don de la vie éternelle à tout notre être.

Matériel :

Accompagnez-vous de la revue l’Oasis n°7 à télécharger ici

Pour l’étape n°1 :

Pour l’étape n°2 :

  • Une icône ou une représentation du Christ ressuscité (si choix 2)
  • Les 4 phrases en évidence de l’Oasis

Pour l’étape 3 :

Télécharger et imprimer la planche des 7 cartes du jeu

Étape n°1 – 30 à 45 minutes

Objectifs de cette étape :

  • Expliciter ce que chacun comprend derrière l’article de foi « je crois à la résurrection de la chair » ;
  • Percevoir la valeur du corps, comment celui-ci nous met en relation.

Choix n°1 :

Proposer la mise en situation de la page 25 du numéro 245 d’Initiales. Lire uniquement le cas pratique proposé, échangez, partagez vos propres questions.

Si le groupe est nombreux, le partager en équipes de 6 et demander à chaque équipe de remonter une question que l’on note sur un tableau ou qu’elle écrit sur un post-it.

ou Choix n°2 :

Lire à voix haute la question du lecteur – sans la réponse – à la page 9 de l’Oasis. Demander à chacun s’il partage l’avis de Benoît, catéchiste de Colmar. Échanger et noter les questions.

Après avoir choisi l’une ou l’autre de ces propositions :

  • Distribuer à chacun l’image centrale de la double page 6-7 de l’Oasis 7.

Chacun peut noter sa propre question sur cette image.

Sur le mot « chair » vous pouvez déjà donner des précisions en vous aidant du premier paragraphe de l’article « un peu de théologie » p 10 qui montre comment la foi chrétienne héritière de la pensée juive a dû s’exprimer d’abord dans la culture grecque et du premier paragraphe de l’article « Que dit la Bible » à la page 4.

  • Demander ensuite à chacun de regarder la couverture de l’Oasis et l’image de la page 10.

Que peut-on dire du cops ? Plus généralement, quel est le rôle de notre corps ? À quoi servent nos sens (vue, goût, toucher, ouïe, odorat) ?

Conclure en vous aidant des paragraphes de la partie : « un corps qui met en relation » dans l’article « un peu de théologie » à la page 10.

  • Quelles découvertes, conséquences pour notre vie actuelle et pour après notre mort ?

Chacun peut l’écrire dans le halo jaune sur l’image où l’on a noté précédemment sa question.

Étape n°2 – 30 minutes

Objectifs :

  • Contempler le Christ ressuscité ;
  • Relier la résurrection du Christ à notre propre résurrection.

Choix n°1 : Lectio

En fonction du nombre de participants, on peut prévoir les lectures à voix haute du texte pour l’ensemble des personnes. Chacun s’exprimant en petite équipe quand c’est indiqué.

Lire à l’ensemble du groupe le texte 1 Corinthiens 15, 12-16.

Chacun en silence pendant 3 minutes observe les éléments du texte.

Une deuxième personne relit le texte à haute voix. Ensuite, pendant 3 minutes chacun essaie de percevoir en silence quelle est la foi qui s’y exprime et comment ce témoignage résonne ou non pour sa propre foi. Chaque participant partage ensuite brièvement sa réflexion de manière personnelle aux membres de sa petite équipe sans engager aucune discussion. Il s’agit d’écouter ce que l’Esprit dit à travers soi et à travers les autres.

Ensuite, pendant 3 minutes, chacun prie silencieusement à partir de son observation, de sa méditation et ce qu’il a entendu des autres. Chacun choisit, en fonction de la tonalité du texte, la forme de prière qui lui convient et exprime devant les membres de son équipe une expression de sa prière.

On peut terminer avec la prière de la page 8 de l’Oasis.

ou Choix n°2 :

Projeter une représentation de la résurrection du Christ.

Inviter les participants à contempler le Christ ressuscité.

Proclamer 1 Corinthiens 15, 12-16.

Lire la prière de la page 8 de l’Oasis.

Après avoir choisi l’une ou l’autre de ces propositions :

Inviter chacun à choisir une des 4 phrases qui se trouvent dans les carrés bleus ou verts aux pages 3 (pape François), 5 (Mgr Aupetit), 11 (Tertullien), 12 (le Catéchisme de l’Église catholique). Ceux qui le veulent peuvent dire pourquoi ils ont choisi cette phrase.


Étape n°3 – 60 minutes

Objectif : Comprendre comment, dans les sacrements, le Christ nous fait déjà participer à sa vie divine.

Transition : Dans l’article, « Un peu de théologie » lire le début du paragraphe « un corps liturgique » jusqu’à « Les sacrements nourrissent et réalisent cette présence. ».

Proposer ensuite le jeu des 7 dons du Ressuscité. Ce jeu s’appuie sur les 7 sacrements qui comme dit le Catéchisme de l’Église catholique au n° 1131 « sont des signes efficaces de la grâce, institués par le Christ et confiés à l’Église, par lesquels la vie divine nous est dispensée. »

En fonction du nombre de participants, il est souhaitable de faire plusieurs tables de jeu et même au sein de chaque table de proposer aux personnes de se mettre en binôme pour former des équipes.

Le jeu comporte 5 tours avec des consignes différentes pour les 5 tours. Il faudra à chaque fois deviner le nom du sacrement.

Le paquet des cartes représentant les 7 sacrements est disposé au centre de la table, les cartes face cachée. La première équipe tire une carte et fait deviner le sacrement représenté en suivant la consigne du 1er tour. Les autres équipes essayent de répondre, la première qui trouve gagne 1 point et reçoit cette carte qu’elle conserve face cachée. Une autre équipe tire la carte suivante et à son tour fait deviner. On procède ainsi jusqu’à la fin. On totalise le nombre de cartes, donc de points pour chaque équipe.

Pour le 2ème tour, et chacun des suivants, c’est toujours l’équipe qui devait faire deviner après celle qui a conclu le tour qui commence. Ceci afin de ne pas désavantager des équipes. Car à chaque fois, celui qui fait deviner ne peut pas marquer de points. À la fin de chaque tour on note le nombre de points pour chaque équipe. À la fin des 5 tours, on comptabilise le nombre de points. L’équipe qui en a le plus a gagné.

Consignes pour les différents tours :

1er tour « vue » : faire deviner à l’aide d’un dessin ;

2ème tour « ouïe » : faire deviner en prononçant un unique mot qui ne doit pas être de la famille du nom du sacrement ou écrit dans le paragraphe concernant ce sacrement dans les pages centrales de l’Oasis. Attention l’équipe qui fait deviner n’a droit qu’à une proposition ;

3ème tour « toucher » : faire deviner en exprimant un mot qui répond à cette question : si ce sacrement était un matériau, un objet qu’on peut toucher ou un adjectif qui décrit une sensation du toucher, il serait….. Attention l’équipe qui fait deviner n’a droit qu’à une proposition ;

4ème tour « goût » : faire deviner en exprimant un mot qui répond à cette question : si ce sacrement était un aliment, il serait … Attention, l’équipe qui fait deviner n’a droit qu’à une proposition !

5ème tour « odorat » : faire deviner en exprimant un mot qui répond à cette question : si ce sacrement était une odeur, il serait … Attention, l’équipe qui fait deviner n’a droit qu’à une proposition !

Relecture du jeu :

Ce qui a été facile, plus compliqué, ce qui a gêné. Pour chaque sacrement, partager les formulations des uns et des autres, lisez ce qui est écrit dans l’Oasis. Regarder comment les sacrements sont regroupés. (Initiation chrétienne, guérison, service et communion). Exprimer comment les rites visibles, avec les paroles que nous entendons et prononçons, avec les gestes qui sont posés, signifient et réalisent des dons spécifiques pour chaque sacrement ; comment avec les sacrements, l’Esprit Saint fait déjà participer tout notre être à la vie éternelle.

Pour résumer l’ensemble de la discussion, vous pouvez faire appel à ces phrases du Catéchisme de l’Église catholique :

  • « Forces qui sortent  » du Corps du Christ (cf. Lc 5, 17 ; 6, 19 ; 8, 46), toujours vivant et vivifiant, actions de l’Esprit Saint à l’œuvre dans son Corps qui est l’Église, les sacrements sont « les chefs-d’œuvre de Dieu » dans la nouvelle et éternelle Alliance. N°1116
  • « Célébrés dignement dans la foi, les sacrements confèrent la grâce qu’ils signifient. Ils sont efficaces parce qu’en eux le Christ lui-même est à l’œuvre : c’est Lui qui baptise, c’est Lui qui agit dans ses sacrements afin de communiquer la grâce que le sacrement signifie. Le Père exauce toujours la prière de l’Église de son Fils qui, dans l’épiclèse de chaque sacrement, exprime sa foi en la puissance de l’Esprit. Comme le feu transforme en lui tout ce qu’il touche, l’Esprit Saint transforme en Vie divine ce qui est soumis à sa puissance. » n°1127
  • Les sacrements sont des signes efficaces de la grâce, institués par le Christ et confiés à l’Église, par lesquels la vie divine nous est dispensée. Les rites visibles sous lesquels les sacrements sont célébrés, signifient et réalisent les grâces propres de chaque sacrement. Ils portent fruit en ceux qui les reçoivent avec les dispositions requises n°1131

Conclure en reprenant les questions du départ, et proposer qu’après cette rencontre chacun lise l’ensemble des pages de l’Oasis et fasse personnellement la relecture proposée dans les pages 6 et 7 de l’Oasis n°7.

Approfondir votre lecture

  • JS Bach

    L’art pour dire Dieu : Les larmes de Saint Pierre par Jean-Sébastien Bach

    L’art pour dire Dieu, L’Oasis n°11 : Libérés du péché. Dans chacun de ses numéros, L’Oasis propose un petit zoom sur une oeuvre d’art, un morceau de musique, qui peut conduire à Dieu et nous raconte pourquoi … Pour ce numéro consacré au péché, la rédaction a choisi « Erbarme dich, mein Gott » de Jean-Sébastien Bach.

  • ben-white-148435

    Merci mon Dieu de m’avoir pardonné : les prières de trois enfants

    La prière, L’Oasis n°11 : Libérés du péché. Trois prières sur le pardon écrites par des enfants après avoir reçu le sacrement de la Réconciliation.

  • Le Christ et la femme adultère (1532), de Lucas Cranach l'Ancien. Huile sur tilleul 82,5 x 121 cm.

    Le péché dans la Bible : l’écarlate et la laine

    Que dit la Bible ?, L’Oasis n°11 : Libérés du péché. La Bible démasque le péché et nous révèle comment Dieu nous en libère. « Ma faute est toujours devant moi » se plaignait David que la culpabilité ne quittait plus depuis qu’il avait commandité le meurtre d’Urie, le mari de sa dernière conquête féminine. Et, parce qu’il était croyant, il avait bien compris que sa faute avait une dimension théologique .