L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair

L'Oasis n°7 couverture

Ressource pour les catéchistes & les accompagnateurs du catéchuménat, Printemps 2018.

L’éditorial

« Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Genèse 3,19).

Le mercredi des cendres, nous avons commencé ainsi notre carême. Le texte hébreu originel fait plus écho à la « terre » qu’à la poussière. Il se réfère à cette terre que Dieu, grâce à son souffle, a modelé en homme et femme, à la différence de tous les autres êtres créés. Donc au début de la création, face au péché originel, la Parole de Dieu n’était pas une menace de vengeance mais plutôt une promesse et une révélation inouïe.

Cette « terre » ne coïncide pas non plus avec la terre promise vers laquelle Moïse et son peuple marchaient. Il ne s’agit pas d’un territoire mais d’une liberté, d’un don.

La terre nouvelle à laquelle, par la grâce de Dieu, nous parviendrons après la victoire sur la mort est celle d’une nouvelle chair encore une fois revivifiée par le souffle de Dieu.

Cette chair est déjà celle de Jésus, le Ressuscité. Une chair capable d’aimer dans la plénitude de ses moyens, pour toujours.

Bonne fête de Pâques !

Pietro Biaggi, directeur adjoint du SNCC, rédacteur en chef.

Feuilletez L’Oasis en ligne !

Cliquez au centre de l’image pour afficher la revue en plein écran.

Les articles de ce numéro

  • Le corps humain et la gloire de la fragilité

    Un peu de théologie. Notre corps, lieu d’expériences relationnelles et spirituelles est périssable mais a une vocation et un devenir surprenants. Comment parler de la chair aujourd’hui alors que deux affirmations centrales de la foi nous interpellent : Jésus qui dit en Saint Jean « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle » et le symbole des Apôtres qui nous demande de croire à la « résurrection de la chair » ?

  • Jeu des 7 dons du Ressuscité

    Le jeu, L’Oasis n°7 : La résurrection de la chair. Dieu agit dans chaque sacrement. Par l’Esprit de son Fils Jésus Christ à l’oeuvre dans l’Eglise, il dispense dans les corps mortels la vie divine et fait déjà participer tout notre être à la vie éternelle. Regardons comment nous en témoignons dans nos vies et auprès des enfants et des adultes que nous accompagnons.

  • « Seigneur, j’ai du mal à trouver les mots … »

    La prière. La prière d’une maman écrite quelques mois après la mort de son fils et adressée au Seigneur à l’approche de Pâques.

  • L’art pour dire Dieu : Hello d’Adele et Lacrimosa de Mozart repris par The Piano Guys

    Dans chacun de ses numéros, L’Oasis propose un petit zoom sur une oeuvre d’art, un morceau de musique, qui peut conduire à Dieu et nous raconte pourquoi … Pour ce numéro sur La résurrection de la chair, la rédaction a choisi une compilation du titre Hello d’Adele et du Lacrimosa de Mozart, le tout interprété par The Piano Guys !

  • A l’image de son corps glorieux

    Contrairement à une opinion répandue, il n’y pas, dans la Bible, d’opposition entre le corps mortel et l’âme immortelle.

  • « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

    Une question de Benoît, catéchiste à Colmar : « La résurrection de la chair, ça me dépasse ! »

Jouer

Animer une rencontre entre accompagnateurs et catéchistes

L'Oasis 7
Dans chaque sacrement, Dieu dispense dans les corps mortels la vie divine et nous fait déjà participer à la vie éternelle.

Approfondir votre lecture

  • Fragilité et souffrance

    Les situations de fragilité, de vulnérabilité, qu’elles soient causées par le handicap, le grand âge, la maladie, la pauvreté, le deuil, peuvent provoquer souffrance, marginalisation, solitude … Quelques éléments rassemblés pour y être attentif, pour nous aider à en parler en catéchèse et catéchuménat.

  • Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat (2020)

    « Tenez pour une joie suprême mes frères, d’être en butte à toutes sortes d’épreuves » (Jc 1,2). Retour sur la session de formation organisée à la Maison des évêques de France les 15 et 16 janvier 2020.

  • L’Oasis n°16 : Tout est lié !

    Vivre un printemps confiné a généré nombre d’expériences nouvelles, certaines difficiles, d’autres plus heureuses comme l’émerveillement devant la nature printanière, devant la créativité pour des séances de caté à la maison, réaliser un jardin de Pâques, des vidéos… Émerveillement devant la fraternité et la solidarité, l’attention aux personnes dans le besoin (dont le soutien des catéchumènes dans l’attente de leur baptême) … Pour tout cela, louons le Créateur de la Vie.