Garder trace du chemin catéchuménal

Livrets catéchumènes ados

Le chemin catéchuménal est marqué d’étapes : une proposition pour les adolescents pour garder trace de ce chemin.

Les Propositions pastorales pour l’initiation chrétienne des adolescents invitent à la remise d’un livret personnel d’accompagnement pour le cheminement du jeune.

Il pourra être donné lors de la célébration de l’accueil et permettra de garder trace du chemin parcouru et des étapes rituelles.

Vous trouverez en PDF deux exemples de livrets faits par les diocèses de Versailles et de Nanterre, pour vous aider à composer le vôtre.

Pour vous aider

Boîte à outils catéchuménat

Accompagner les adolescents

catéchumenat-adolescents

Les statistiques du catéchuménat

Approfondir votre lecture

  • La résurrection de Lazare, de Pierre Paul Rubens.

    5 jeux sur la résurrection de Lazare

    Le cinquième dimanche de Carême se déroule le troisième scrutin des catéchumènes. Afin de faire découvrir le récit de la résurrection de Lazare aux jeunes, nous avons retenu 5 idées du texte d’évangile de Jean que nous vous proposons de décliner sous la forme de 5 jeux pour tenter d’en saisir le sens.

  • 1 mars 2017 : Geste lors de la prière du "Notre Père", durant la célébration de la messe des Cendres. Paroisse Saint-Denys du Saint-Sacrement, Paris (75), France.

    Les trésors de notre foi : Notre Père et Credo

    On parle souvent des « trésors de la foi ». Quels sont-ils ?

  • 15 avril 2017 : Les nouveaux baptisés sont revêtus du vêtement blanc et portent la lumière pascale, lors de la célébration de la Vigile pascale. Egl. Saint Honoré d'Eylau à Paris (75), France.

    Baptême d’adolescents : demander l’accord des parents

    Baptême des mineurs et exercice de l’autorité parentale : une fiche canonique pour guider les accompagnateurs du catéchuménat des adolescents. Les jeunes que nous accueillons lors des demandes de baptêmes sont mineurs au regard de la loi française. Il est indispensable de s’assurer de l’accord des deux parents au début de la démarche même si du point de vue du droit canonique le consentement des parents n’est pas requis car ils sont considérés comme des adultes après 12 ans. En cas de conflit, c’est la loi civile qui risque de prévaloir.