Marcher avec les saints – Ecclésia 26

couv-ecclesia 26Cette présentation du numéro 26 d’Ecclésia s’accompagne de suggestions pour exploiter le dossier avec des équipes.

Dans la vie chrétienne, les saints jouent un rôle irremplaçable. Ils dynamisent l’existence de ceux et celles qui les approchent en montrant qu’il est possible d’accueillir l’évangile et d’en vivre.

Les saints ne sont pas des héros mais des témoins. La catéchèse permet de mieux les connaître. A travers une pédagogie de la sainteté, elle éveille aux diverses vocations dans l’Eglise et dans la société.

Ce numéro d’Ecclésia s’inscrit dans l’année de la vie consacrée. Marcher sur les pas des saints est une invitation à découvrir ce que la grâce de Dieu opère en eux. Dans des situations historiques très diverses et souvent mouvementées, ils ont su traduire en actes et en paroles la nouveauté de évangile. Leur fréquentation est un stimulant pour notre foi. Il ne s’agit pas de les imiter comme des modèles ou de faire tout ce qu’ils ont fait, mais de nous laisser dynamiser par leur audace et leur créativité, de nous laisser conduire au Christ par eux.

Dans la catéchèse, leur présence est indispensable pour donner chair aux paroles de Jésus qu’ils ont vécues très concrètement, parfois au prix de leur vie. Faire connaître les saints est une manière d’éveiller aux diverses vocations chrétiennes. En avons-nous suffisamment conscience ?

Des suggestions pour exploiter le dossier avec des équipes

Selon le temps dont on dispose (une rencontre de deux heures ou d’une journée), on choisira telle ou telle proposition.

  1. Partager notre expérience

Travail en petits groupes et mise en commun.

Prendre un temps personnel en nous demandant quelles sont les saints et les témoins qui nous ont marqués dans notre cheminement de foi. Pourquoi nous ont-ils marqués ? Que nous ont-ils fait découvrir de la vie chrétienne ? Partager nos découvertes.

Nous demander aussi quelles sont les figures de saints que nous proposons dans notre pratique catéchétique et catéchuménale. Pourquoi ? Sur quoi mettons-nous l’accent ? Que font-elles découvrir au public auquel nous nous adressons ?

  1. Travailler un des deux premiers récits

Choisir soit le récit « Des fondateurs à aujourd’hui » (récit 1) soit « Le chemin du Jubilé » (récit 2). Après avoir lu le récit, chercher quel est l’itinéraire de foi proposé et ce qu’il fait vivre à ceux et celles qui l’empruntent. Quels sont les divers éléments qui composent cet itinéraire ? En quoi rejoignent-ils la pédagogie d’initiation ? Comment ce récit enrichit-il notre expérience ? Que nous invite-t-il à changer ?

  1. Approfondir un article

Travail en petits groupes et mise en commun.

  • Lire l’article de Claude Flipo : « Tous appelés à la sainteté ». Le résumer en quelques mots. Qu’avons-nous découvert en le lisant ?
  • Lire l’article de Christiane Hourticq : « La communion des saints ». Le résumer en quelques mots. Qu’y a-t-il de nouveau et d’éclairant pour nous dans cet article ?

Points d’attention pour les animateurs

  • Bien lire le dossier dans son ensemble pour entrer dans sa dynamique : récits, enjeux catéchétiques, pistes d’approfondissement et prolongements de la réflexion.
  • Prêter attention à l’expérience pastorale des uns et des autres et à sa capacité d’en parler.
  • Nourrir la foi des participants pour ne pas être seulement dans un faire pastoral. Laisser la place à un temps d’intériorisation (par ex. prière à l’Esprit).
  • Bien rassembler les pistes ouvertes par cette rencontre ou ses conclusions pour voir comment y donner suite.
  • « Je crois à la communion des saints »

    C’est un article du Credo que nous proclamons chaque dimanche. Mais de quelle communion s’agit-il ? De quels saints parle-t-on ? Ce n’est pas si clair … Cette expression recouvre plusieurs sens.

  • Découvrir un témoin de la foi, un saint, en catéchèse

    Des repères et suggestions pour découvrir un témoin de la foi, la vie d’un saint, en catéchèse : Sur quels supports s’appuyer ? Comment introduire le dialogue au sein d’un groupe d’enfants, de jeunes ou d’adultes ?

  • Ne me retiens pas, Marie Madeleine

    Le titre de cette œuvre, « Noli me tangere » (« Ne me touche pas » ou « Ne me retiens pas ») est la traduction latine des paroles prononcées par Jésus, dans l’évangile de saint Jean. Cette peinture de Marie Aschehoug-Clauteaux, réalisée au pastel à l’huile sur papier, représente un passage particulièrement fort du Nouveau Testament : la rencontre du Christ ressuscité avec Marie Madeleine, le matin de Pâques (Jn 20, 11-17).

Saints en catéchèse

Au gré des fêtes liturgiques et des canonisations, nous vous proposons de découvrir la catéchèse à l'école des saints que l'Eglise catholique célèbre et à la rencontre de grands témoins.

La revue Ecclésia s'adresse aux acteurs pastoraux responsables dans les paroisses, les aumôneries, les services diocésains. Elle les accompagne dans leur responsabilité catéchétique par des récits d'expériences, des analyses et des approfondissements.

Elle soutient la mise en œuvre du Texte national pour l'orientation de la catéchèse en France, notamment la pédagogie d'initiation.

Approfondir votre lecture

  • Sainte Marguerite-Marie et moi, une enquête spirituelle sur les traces de la voyante de Paray-le-Monial

    Ce récit plein d’humour est une véritable enquête spirituelle signée Clémentine Beauvais, agnostique, sur son aïeule sainte Marguerite-Marie Alacoque, religieuse de l’ordre de la Visitation à Paray-le-Monial, voyante et apôtre du Sacré Cœur de Jésus.

  • François d’Assise, Joseph, Nativité de la Vierge Marie : des p’tites vidéos sur les saints et fêtes liturgiques

    Les p’tites vidéos de la Web TV du diocèse de Moulins nous invitent à mieux connaître les saints et découvrir quelques dates importantes du calendrier liturgique. Les premiers épisodes sont consacrés à des figures de saints comme saint François d’Assise, saint Joseph et de grandes fêtes liturgiques comme la fête de la Nativité de la Vierge Marie, la fête du Sacré-Cœur de Jésus. Découvrez les nouveaux épisodes sur deux grands saints que nous fêtons au mois d’août : saint Louis et saint Jean-Marie Vianney.

  • 2021, une année spéciale pour l’Eglise dédiée à saint Joseph

    A l’aube d’une nouvelle année liturgique, le pape François a décrété dans une lettre apostolique publiée le 8 décembre 2020 en la fête de l’Immaculée Conception, une année dédiée à saint Joseph pour l’Eglise catholique. Epoux de Marie, père adoptif de Jésus et patron des travailleurs, saint Joseph sera particulièrement invoqué par les communautés de fidèles du monde entier en cette année 2021.