Témoignage : la catéchèse dominicale en paroisse, pour s’adapter en temps de crise

Toit d'une église.

Face à la crise qui perdure, les paroisses trouvent des solutions pour s’adapter, comme cette initiative de catéchèse pour les enfants le dimanche, prise par la paroisse de Notre-Dame de Chalosse, du diocèse d’Aire et Dax. Cet article est paru dans la revue des catéchistes du diocèse.

Comme partout, l’année de catéchèse lancée en septembre dernier a été rapidement perturbée par le confinement du mois de novembre. Après la Toussaint, le culte public n’était plus possible. Et pendant trois semaines, nous n’avons pas pu célébrer la messe dominicale. Suite au recours déposé au Conseil d’État par les évêques de France, le culte a pu reprendre, certes dans des conditions sanitaires strictes, mais néanmoins reprendre à partir du 3 décembre 2020. Ce qui nous donné la joie de pouvoir célébrer Noël dans les églises avec des assemblées cependant un peu moins nombreuses que par le passé.

Si nous jetons un regard lucide sur la situation de nos paroisses, des fidèles ont cessé de pratiquer, sans doute par peur de contracter le virus alors même qu’au printemps dernier, toutes les paroisses avaient pris des dispositions sanitaires permettant de participer aux célébrations liturgiques en respectant le protocole donné par le ministère de l’intérieur.

Si le culte a été ré-autorisé 3 semaines après le second confinement, il n’en pas été de même pour les rencontres de catéchèse ayant lieu dans les locaux paroissiaux qui n’ont pu reprendre que début janvier. Le lien n’a pas été rompu entre les enfants et les catéchistes, du fait de la créativité de ces derniers, mais nous a posé néanmoins beaucoup de questions.

C’est pourquoi, sur la paroisse Notre Dame de Chalosse, fin décembre, le groupe des catéchistes s’est attelé à la question de la catéchèse des enfants et des jeunes : peut-on envisager sereinement la célébration des premières communions, des confirmations et de la profession de foi prévues au printemps prochain alors même que le lien avec la vie de l’Église est partiellement rompu ?

L’église paroissiale de Mugron nous semblait être le lieu garantissant les distances sanitaires en vigueur pour rassembler les groupes d’enfants.

Notre souci était double : retrouver un minimum de vie de groupe et participer à la liturgie dominicale dont notre évêque a souligné l’importance dans sa lettre consacrée à la sanctification du dimanche. Une réflexion qui avait été lancé l’hiver dernier et qui a été brutalement interrompue en mars dernier pour les causes que l’on connaît.

Nous avons donc proposé aux familles de reprendre la catéchèse de la manière suivante : un dimanche sur deux, chaque groupe participe à un temps de catéchèse et à la messe dominicale :

  • Dimanche 1 : CE1 / CE2 / CMI ;
  • Dimanche 2 : CM2 / 6ème / confirmants.

Tandis que les groupes se répartissent dans l’église, la matinée se déroule ainsi :

  • 9h30 : temps de catéchèse ;
  • 10h15 : pause ;
  • 10h30 : participation à la messe.

L’objectif des 45 minutes de catéchèse ne vise pas à « rattraper » le temps perdu des trois mois passés, auquel on peut ajouter les trois mois, de mars à juin 2020. Les catéchistes ne cherchent pas non plus à respecter coûte que coûte le « programme » formel fixé en début d’année ; il s’agit plutôt d’aller l’essentiel, d’aller au plus simple.

C’est pourquoi la priorité est donnée au temps liturgique, à la lecture d’un passage de l’Écriture sainte et à la sensibilisation des enfants aux rites liturgiques pour favoriser la mystagogie mise en lumière à la fois par une formation proposée le 1er février dernier par le SDPC et par le récent nouveau Directoire de la catéchèse, publié cet été .

Cette expérience n’est qu’une proposition que nous privilégions au seuil de la nouvelle année encore bien incertaine. Cela montre qu’il faut constamment s’adapter aux conditions générées par une pandémie qui est loin d’être maîtrisée.

A toutes et à tous, nous souhaitons un bonne année de catéchèse !

Abbé Fabrice Getten, Curé de la paroisse N-D de Chalosse

Approfondir votre lecture

  • Au mois de mai, prions Marie avec notre dizainier : un tuto pour le fabriquer soi-même à la maison !

    Pour répondre à l’invitation du pape François, en ce mois de Marie, le Service Diocésain de la Catéchèse du diocèse de Rennes propose aux enfants une activité DIY (« do it yourself », fait-maison …) ludique et utile : fabriquer son propre dizainier ! Pour accompagner petits et grands, un tutoriel vidéo et 10 « perles » animées sont disponibles pour apprendre à prier une dizaine de chapelet par l’intercession de la Vierge Marie.

  • Prier pour les jeunes : l’intention du pape François pour mai

    Le pape François compte sur nos prières. Découvrez son intention pour le monde au mois de mai.
    « Prions pour que les jeunes, appelés à une vie en plénitude, découvrent en Marie l’écoute, la profondeur du discernement, le courage de la foi et le dévouement dans le service. »

  • « C’est dans une épreuve négative que ma foi est née » : témoignages de catéchumènes appelés au baptême

    Au début du Carême, au cours de la célébration de l’appel décisif et de l’inscription du nom, Raphaël, Sidonie, Olivier, Paul, Morgan et Anthony ont été appelés au baptême. Tous deux évoquent en quelques minutes leurs démarches, l’accueil fraternel qu’ils ont reçu de la communauté ecclésiale, leur chemin de foi comme catéchumène, leurs attentes, leur désir d’engagement …