Écriture sainte

Ce terme désigne l’ensemble des livres considérés comme inspirés par Dieu et rassemblés dans la Bible, Ancien et Nouveau Testaments.

Les Saintes Ecritures contiennent la Parole de Dieu (Dei Verbum 24) et puisqu’elles sont inspirées, elles sont vraiment cette Parole de Dieu. « Que l’étude de a Sainte Ecriture soit donc vraiment pour la théologie sacrée comme son âme ». A travers toutes les paroles de l’Ecriture Sainte, Dieu ne dit qu’une seule Parole, son Verbe unique en qui il se dit tout entier (He 1, 1-3).

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Le cœur dans la Bible

    Évoquer la vie spirituelle c’est souvent parler du cœur, lieu de la rencontre et de l’expérience avec Dieu. Dans la Bible, l’intériorité est évoquée à partir de l’image du cœur.

  • Résistance et liberté

    Comment se sentir à sa place dans la société quand on est un nouveau converti ? C’est une question vieille comme le christianisme à laquelle saint Pierre tentait de répondre, proposant un chemin entre exigences de la vie baptismale et exigences de la vie sociale.

  • Parcours « Redécouvrir Amoris Laetitia, la mettre en pratique »

    Le 19 mars 2021, a été lancée l’année Famille Amoris Laetitia. L’objectif principal pour l’année était de diffuser le contenu de l’exhortation apostolique « Amoris Laetitia » au plus grand nombre pour que « les personnes puissent expérimenter que l’Évangile de la famille est une joie qui ‘‘remplit le cœur et la vie tout entière’’ (AL 200).
    Pour cela, la Conférence des évêques de France propose un parcours en plusieurs chapitre afin de redécouvrir le texte.

  • Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu

    Le carême est bien avancé, la célébration des Cendres semble déjà loin et nous comptons les jours restant jusqu’à Pâques. Plus que jamais le soutien de l’Eglise est nécessaire alors que le combat spirituel s’intensifie, particulièrement pour les catéchumènes, mais aussi pour nous.

  • Pour savoir qui on est, il est bon de connaître d’où on vient et où on va !

    Merci à l’Eglise de nous proposer chaque année ce temps du carême pour nous préparer à célébrer le mystère pascal, cœur de la foi des baptisés. La pédagogie proposée, avec les moyens que sont la prière, le jeûne et le partage, sont des leviers puissants pour nous renouveler dans le désir de la conversion de manière personnelle et en communauté rassemblée autour du Seigneur.