A la lumière d’Amoris Laetitia, épisode 7 : La famille comme lieu d’éducation

Un petit garçon lit une carte.

Un petit garçon lit une carte.

Cet article s’inscrit dans une série destinée aux accompagnateurs du catéchuménat.

Dans ce septième chapitre, le pape s’intéresse à la vie de famille comme lieu d’éducation: « Étant donné que cette fonction éducative des familles est si importante et qu’elle est devenue très complexe, je voudrais m’arrêter spécialement sur ce point. » (AL 259).

Aussi s’adresse-t-il de façon particulière aux parents mais, au-delà de ceux-ci, c’est tous les adultes qui sont invités à s’interroger sur leur manière d’aider l’autre à grandir non seulement à tous les âges de la vie, mais également à grandir en tant qu’éducateur.

Lecture du chapitre 7 : « Renforcer l’éducation des enfants » § 259 à 290

Le souhait du pape est que les parents « acceptent cette responsabilité incontournable et l’accomplissent d’une manière consciente, enthousiaste, raisonnable et appropriée. »(AL 259). Soyons sensibles à ce souhait du pape et, en lisant ce chapitre, laissons-nous questionner en tant qu’accompagnateur du catéchuménat sur notre façon d’être et de faire.

Propositions de pistes de réflexion :

AL 261 : « « Le temps est supérieur à l’espace ». C’est-à-dire qu’il s’agit plus de créer des processus que de dominer des espaces. […]Ce qui importe surtout, c’est de créer chez l’enfant, par beaucoup d’amour, des processus de maturation de sa liberté, de formation, de croissance intégrale, de culture d’une authentique autonomie. »

Le pape reprend ici l’un des quatre principes énoncés dans Evangelii Gaudium : « Le temps est supérieur à l’espace ». Afin d’enrichir notre réflexion, il est peut-être opportun de relire les paragraphes 222 à 225 de cette encyclique (Evangelii Gaudium).

Dans cet extrait d’Amoris Laetitia, le pape confronte deux façons de faire pour expliciter ce principe :

  • Comment est-ce que je comprends ces deux façons de faire: « dominer des espaces » et « créer des processus » ? Quels autres termes pourrai-je utiliser pour les désigner ?
  • Puis-je illustrer l’une et l’autre de ces façons de faire par des exemples concrets tirés de mon expérience d’accompagnateur du catéchuménat ?
  • En favorisant une façon de faire par rapport à l’autre, à quoi le pape nous invite-t-il ? Quel lien puis-je faire avec les § 36 et 37 dans lesquels il parle de « l’idéal théologique du mariage trop abstrait » ?
Edition présentée et annotée sous la direction du Service national Famille et Société et de la Faculté de théologie du Centre Sèvres.

Edition présentée et annotée sous la direction du Service national Famille et Société et de la Faculté de théologie du Centre Sèvres.

AL 262 : « L’éducation comporte la tâche de promouvoir des libertés responsables, qui opèrent des choix à la croisée des chemins de manière sensée et intelligente, de promouvoir des personnes qui comprennent pleinement que leur vie et celle de leur communauté sont dans leurs mains et que cette liberté est un don immense. »

Le mot « liberté » est employé 40 fois dans cette exhortation, dont 18 dans ce chapitre sur l’éducation.

  • Comment cette insistance du pape sur le lien entre éducation et maturation de la liberté me rejoint-elle ?
  • En tant qu’accompagnateur du catéchuménat, que signifie concrètement pour moi « promouvoir des libertés responsables » ?
  • « Nous sommes appelés à former les consciences, mais non à prétendre nous substituer à elles. » En quoi cette phrase du § 37 d’Amoris Laetitia, peut-elle enrichir ma réflexion sur la place que je donne à la liberté ?

AL 264 : « La tâche des parents inclut une éducation de la volonté et un développement de bonnes habitudes et de tendances affectives au bien. Cela implique qu’elles soient présentées comme des comportements désirables à apprendre et des tendances à développer. »

AL 266 : « Il est nécessaire de développer des habitus. »

  • Comment est-ce que je permets à la personne que j’accompagne de réfléchir aux habitudes acquises en famille, mais aussi au travail, au volant, etc. ?
  • Comment est-ce que je lui permets de se réapproprier ou de modifier ces habitudes pour qu’elles correspondent toujours davantage aux appels du Christ ?
Véronique Charron

Les statistiques du catéchuménat

Pour vous aider

620x349 vignettes

Accompagner les adolescents

catéchumenat-adolescents

Catéchumènes migrants, une richesse pour l’Église

couv_Courrier137

« Voilà que je me tiens à la porte et je frappe » (Ap, 3, 20)

Rencontrer Jésus-Christ, un parcours catéchuménal

Matins d’Évangile est un outil pour accompagner les adultes vers le baptême. Pour enrichir cette proposition d’initiation aux sacrements, le CFRT-Le Jour du Seigneur propose des vidéos dans presque chaque module. Voici une contribution pédagogique à découvrir ci-dessous !

banniere_jesus_2

Venir au Christ depuis l'Islam

Les fiches Venir au Christ constituent un parcours catéchuménal  pour les personnes de culture musulmane édité dans Matins d’Évangile. Pour enrichir cette proposition, le CFRT-Le Jour du Seigneur propose un catalogue de vidéos.

bandeau-venir-au-christ

Approfondir votre lecture