Découvrir le récit de la guérison de l’aveugle-né en Carême

La guérison de l'homme aveugle, (1308-11), Duccio di Buoninsegna, National Gallery, London

La guérison de l’homme aveugle, (1308-11), Duccio di Buoninsegna, National Gallery, London

Le récit de la guérison de l’aveugle-né dans l’évangile de Jean est proclamé le dimanche de Laetare, 4ème dimanche de Carême de l’année A. Il correspond au deuxième scrutin pour les catéchumènes.

Les trois scrutins prévus dans le temps du Carême, « sont faits pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les intentions, stimuler les volontés, afin que les catéchumènes s’attachent plus profondément au Christ et poursuivent leur effort pour aimer Dieu ». (RICA §148)

L’Évangile de l’aveugle-né, proclamé ce 4ème dimanche de Carême, permet aux catéchumènes de rencontrer le Christ Lumière.

L’Évangile de ce jour se trouve dans le Bible aux références Jn 9, 1-41

Il peut également être lu dans la version brève : Jn 9, 1.6-9 puis 13-17 puis 34-38

Propositions pour entrer dans ce texte, en fonction des âges, des circonstances :

  • Pour de jeunes enfants et/ou des familles :

La valise « Vivre la Parole » chez Décanord, dans le complément, nous propose une démarche « temporelle ». « A la suite de l’aveugle-né Jésus m’appelle à dire : « je crois ».

Parmi ces propositions, « Chœur parlé » est une manière de s’approprier le texte par la répétition et la participation d’un grand nombre d’enfants :

Télécharger Choeur parlé en .pdf

  • Pour les enfants de plus de 10 ans, vous trouverez aussi des propositions dans le document ancien du CNER, « Voyages à travers la Bible ». Voir la couverture

Télécharger les pages 78-79

Télécharger les pages 80-81

Télécharger les pages 82-83

  • Pour gestuer et chanter : Tu es là Jésus, dans « Ils chantent Dieu de tout leur corps » , p 54-55 Ou dans « Je chante Dieu de tout mon cœur », p.18-19.
  • Pour entrer dans le texte par le conte : « La Bible, elle se raconte » de Cécile Turiot et Isabelle Lessent au Sénevé, l’aveugle de naissance p. 183.

Belle montée vers Pâques en accompagnant les catéchumènes dans ce temps si privilégié.

Approfondir votre lecture

  • Pourquoi vivre les trois scrutins des catéchumènes en paroisse ?

    « Mais pourquoi donc vivre les scrutins ? Et pourquoi faudrait-il les célébrer trois fois ? Ça nous rallonge la messe ! » Voici quelques lignes sur le sens des scrutins des catéchumènes vécus au cours du Carême, et une vidéo explicative du diocèse de Nantes.

  • En Carême, de l’appel décisif à l’initiation chrétienne, prions pour les catéchumènes

    Le diocèse de Nanterre invite les communautés chrétiennes à prier pour les catéchumènes qui se préparent à recevoir à Pâques les sacrements de l’initiation chrétienne : le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie. Voici les mots de cette prière pour les futurs baptisés de nos diocèses :

  • Un Carême confiné : soutenir particulièrement les catéchumènes

    L’appel de détresse d’une catéchumène privée de scrutins en cette période de confinement nous a bousculés. Nous avons donc travaillé sur des propositions pastorales à faire au réseau d’accompagnateurs du catéchuménat, propositions que les responsables diocésains peuvent bien sûr adapter à leurs réalités locales. Nous espérons que ces propositions aideront à soutenir la foi de ces nouveaux convertis.