Un Carême confiné : soutenir particulièrement les catéchumènes

31 mars 2018 : Présentation des futurs baptisés, catéchumènes, lors de la célébration de la Vigile pascale en la cathédrale Notre Dame à Paris (75), France.

31 mars 2018 : Présentation des futurs baptisés, catéchumènes, lors de la célébration de la Vigile pascale en la cathédrale Notre Dame à Paris (75), France.

L’appel de détresse d’une catéchumène privée de scrutins en cette période de confinement nous a bousculés. Nous avons donc travaillé sur des propositions pastorales à faire au réseau d’accompagnateurs du catéchuménat, propositions que les responsables diocésains peuvent bien sûr adapter à leurs réalités locales. Nous espérons que ces propositions aideront à soutenir la foi de ces nouveaux convertis.

Appel de détresse d’Anissa, le dimanche 15 mars 2020

« Quelle immense tristesse d’apprendre ce matin l’annulation des messes et surtout, pour nous tous, catéchumènes, en chemin vers le baptême, … aujourd’hui nous allions vivre un premier temps de scrutin.

Je vous envoie ce message, parce que je ressens un profond sentiment d’abandon de l’Eglise.

J’entends dans les intentions de prières que l’on prie pour les malades, pour les personnes qui travaillent dans le soin … etc … Je n’entends pas de prières à l’attention des catéchumènes …

C’est pourtant vraiment très dur pour nous tous je pense, nous qui espérons tant nous rapprocher du Seigneur. Les fidèles sont privés du sacrement de l’eucharistie, mais ils ont déjà reçu le sacrement du baptême.

Ce matin, je ne me sens pas soutenue et accompagnée par l’Eglise …

Spirituellement, c’est très difficile.

Quels mots de réconfort peuvent nous adresser les prêtres et les évêques ?

Aujourd’hui et dans les prochaines semaines, ce n’est pas ne plus aller à la bibliothèque, ne plus amener mon fils à l’école, ou autre qui va le plus me préoccuper. Ce qui va me manquer le plus, c’est d’être bénie par le prêtre, c’est de cheminer vers le baptême.

Bon courage à vous aussi, prenez soin de vous et de vos proches.

Que Dieu veille sur nous tous. »

Anissa

Le temps inauguré par l’appel décisif coïncide habituellement avec le Carême. Il est consacré à une préparation intense qui tient plus de la retraite spirituelle que de la catéchèse. Les catéchumènes, unis à la communauté locale, se préparent aux fêtes pascales et à l’initiation sacramentelle. Dans ce but leur sont offerts les scrutins, les traditions et les rites immédiatement préparatoires.

– RICA n° 147

Comment répondre à Anissa et aux plus de 4000 catéchumènes adultes et autant de jeunes qui ne pourront pas trouver dans la liturgie le soutien dont ils ont besoin spirituellement, en cette période qui souvent, même sans confinement, peut générer un combat spirituel ? Ils ont d’autant plus besoin de soutien que leur baptême va être différé.

Quelques suggestions pour soutenir les catéchumènes

  1. Du côté des évêques : Un message vidéo (ou un message écrit) envoyé directement aux personnes par mail ou sur votre site pour soutenir et bénir ces catéchumènes appelés récemment au baptême et avec lesquels un lien s’est créé à cette occasion.
  2. Du côté des responsables diocésains : Prendre contact avec les accompagnateurs pour leur demander instamment de bien rester en lien avec les catéchumènes qu’ils ont accompagné (où un membre de leur équipe) et leur donner quelques pistes :
  • Un accompagnement à distance: par exemple rendez-vous téléphonique pour cheminer et réfléchir ensemble à partir de la Parole ou d’une question, en s’appuyant sur les documents habituellement utilisés.
  • Suivre grâce aux médias (radio, télévision, Internet) les prières ou messes des prochains dimanches puis de la semaine Sainte, et échanger ensemble sur la Parole entendue.
  • Prendre le temps d’écouter les catéchumènes pour accueillir comment ils vivent ce temps de confinement et pour relire avec eux ce qui se passe en eux, matériellement comme spirituellement. Comptez sur l’Esprit Saint pour vous guider dans cet accompagnement d’un type nouveau.
  • Du côté des communautés : les inviter, si possible, à nommer (sur leur site Internet) les prénoms des catéchumènes pour les confier à la prière des fidèles dans ce temps de combat spirituel.
  • Pour les proches baptisés confinés avec un (une) catéchumène : leur proposer de le (la) bénir avec par exemple cette prière (d’après le RICA 119/9) :

Prions.

Seigneur notre Dieu, regarde …… (prénom) ;

Il (elle) s’attache à ton nom

et s’incline devant toi (le catéchumène s’incline puis se relève) :

aide-le (la) à faire le bien ;

tiens le (la) cœur en éveil,

pour qu’en gardant mémoire

de tes œuvres et de tes commandements,

ainsi que du chemin parcouru

il (elle) se hâte avec joie vers tes propres dons.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Ensemble :

Amen.

Approfondir la notion de combat spirituel

Par ailleurs, vous pouvez proposer aux accompagnateurs d’approfondir la notion de Combat spirituel en leur donnant le lien vers les documents de la session du SNCC de janvier 2020 sur ce thème : https://catechese.catholique.fr/formation/retour-de-sessions-de-formation/combat-spirituel-catechese-catechumenat-2020/

Quand pourront avoir lieu les scrutins et les sacrements de l’Initiation Chrétienne ?

En veillant à garder le cheminement catéchuménal et l’unité des sacrements, le SNPLS (Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle) a fait une proposition aux évêques pour vivre ces rites durant le Temps Pascal.

Pour les scrutins, plusieurs possibilités se dessinent :

  • Célébrer les scrutins lors des dimanches de Pâques ;
  • Célébrer les scrutins les samedis du temps pascal ;
  • Célébrer les scrutins dans le temps préparatoire à la fête de Pentecôte, à partir de la solennité de l’Ascension.

La célébration exceptionnelle des sacrements de l’Initiation chrétienne est proposée à la Vigile de Pentecôte, le 30 mai 2020.

Ces propositions sont à consulter sur le site Liturgie & Sacrements :

En temps d’épidémie, célébrer les scrutins et l’Initiation Chrétienne des Adultes

La Vigile de Pentecôte, selon la nouvelle traduction du Missel Romain

En communion,

Cécile Eon
cecile.eon@cef.fr
Mars 2020, le RDV de la semaine #28 : Confinement & Catéchuménat.

Confinement et catéchuménat : comment soutenir les catéchumènes de nos diocèses ?

Confinement, Carême et catéchuménat : Pauline Dawance, directrice du Service national de la catéchèse et du catéchuménat nous explique les bouleversements amenés par l’épidémie de COVID_19 sur la catéchèse en France et propose quelques pistes pour soutenir les catéchumènes de nos diocèses, qui se préparaient à recevoir les sacrement de l'Initiation chrétienne dans la nuit de Pâques : témoignages de sympathie et de soutien de évêques, des paroissiens, accompagnement à distance, intercession par la prière...

Approfondir votre lecture

  • Un enfant en prière.

    Célébrer, bénir, rendre grâce : mettre à profit ce temps de confinement en « Église domestique »

    Pour nourrir cette vie spirituelle au quotidien, cette vie dans l’Esprit, donnons-nous des temps pour prier en famille : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. » (Mt 18, 20). Prenons rendez-vous pour regarder ensemble ce que nous vivons au quotidien et y reconnaître que le Seigneur est à l’œuvre dans les petites choses de chaque jour, que dans ce quotidien nous voulons qu’il soit toujours plus présent.

  • Jeune fille en prière.

    Adolescents et jeunes : des propositions pour un quotidien confiné et connecté à l’essentiel

    En ce printemps 2020, en raison du confinement qui se poursuit en France, les adolescents et jeunes se voient privés de nombreux rendez-vous paroissiaux, diocésains, ou d’aumônerie qui avaient été pensés pour eux. Cette épidémie qui restreint à présent leurs mouvements, ne le empêchera pourtant pas de vivre ce temps comme une occasion de conversion : de nombreuses initiatives ont vu le jour, sur Internet et sur les réseaux sociaux pour étancher (ou devancer !) la soif spirituelle des jeunes en ce Temps pascal. A un âge où l’isolement et ce confinement peuvent être vécus de manière particulièrement douloureuse, puissent ces propositions agir comme un réconfort et permettre aux adolescents de faire LA rencontre qui transformera leur vie !

  • Roulez la pierre DVD

    Roulez la pierre : méditer le Chemin de croix avec les bas-reliefs de Benoît Mercier

    Pour permettre aux catholiques, enfants ou adultes, de suivre ce Chemin de croix durant la Semaine Sainte confinée, en 2020, deux playlists de vidéos des 12 stations ont été mis en ligne gracieusement sur la plateforme YouTube.