Formation des catéchètes : « Accepter de se laisser former par d’autres »

Points de repèreDu 3 au 5 juillet 2013, durant les trois jours de la session nationale du SNCC, les responsables diocésains de la catéchèse et du catéchuménat réfléchissent à l’enjeu de la formation des catéchètes. En effet, former des hommes et des femmes croyants, les faire croître dans leur mission de serviteurs de la parole, leur donnera l’élan nécessaire pour qu’à leur tour ils puissent aider leurs frères catéchisés à grandir dans la foi.

 

Rencontre avec le père Olivier Artus

Olivier-ArtusLe père Olivier Artus sera l’un des intervenants de la session nationale du SNCC.
Il est professeur à l’Institut Catholique de Paris, et membre de la Commission biblique pontificale.

Pourquoi la formation des catéchètes est-elle un défi aujourd’hui ?

La formation des catéchètes est essentielle du fait du contexte ecclésial de la catéchèse. La parole du catéchète n’engage pas sa seule responsabilité. Elle engage l’Eglise tout entière vis à vis de ceux auxquels il s’adresse.
Le catéchète doit ainsi être à même de rendre compte de la Tradition de l’Église, de son fondement dans l’Écriture, et en même temps doit être capable d’introduire ceux qui l’accompagnent à l’expérience de foi qui est la sienne.
Cette mission est sans doute d’autant plus importante que le contexte dans lequel nous transmettons aujourd’hui la foi est un contexte de sécularisation, dans lequel les mots et les pratiques de la foi chrétienne ont perdu toute évidence.

Que signifie être « habilité à la communication du message chrétien » ?

Formation Points de repère ciric_196078

(Directoire général de la catéchèse, DGC 235)

Être habilité à la communication du message chrétien signifie deux choses :

  • – être envoyé en mission : tout service d’Église procède d’un envoi, qui présuppose un discernement préalable des communautés. La personne envoyée est reconnue comme « témoin qualifié » de la foi chrétienne
  • – recevoir une formation : je prendrais l’exemple de l’apprentissage d’une langue étrangère. La foi chrétienne est transmise depuis 2000 ans dans un langage et selon des pratiques qui la définissent. Tout responsable de catéchèse doit faire sien ce langage, se l’approprier. Ne pas en rester à la superficie de la Tradition chrétienne, mais l’investir et la comprendre en profondeur. Cela signifie entrer dans un « travail », et accepter de se laisser former par d’autres, et de se laisser éventuellement déplacer par cette formation.

 

Quelle « utilisation », sans instrumentalisation, de la Bible peut-on proposer lors des formations ?

Pour faire vivre cette expérience de passage d’une simple lecture de texte biblique à la mission de service de la Parole. Pour que les frères catéchisés puissent vivre aussi de cette intimité, de cette amitié avec le Christ…

Il s’agit tout d’abord d’inviter tout chrétien — jeune ou adulte — à être « généreux » dans sa lecture du texte biblique. Ne pas se contenter des lectures de la messe, ou des séances de catéchèse. Essayer d’entrer dans une vraie intimité avec le texte biblique. Parce que ce texte est davantage qu’un texte : c’est un lieu privilégié où le Christ lui-même vient à notre rencontre. Dire cela, c’est dire que tout acte de lecture de la bible est davantage qu’une simple formation : c’est un moment impressionnant qui me permet de mieux connaître le Christ, pas à pas, lecture après lecture.

Le dossier Catéchisme de l'Eglise catholique

CEC cartouche du Roi David

Catéchèse et catéchisme

cabochon-expression-de-la-foi-de-l-eglise

Pour vous aider

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Pour vous aider

620x349 vignettes

Approfondir votre lecture

  • prayer-2544994_640

    « Seigneur, comment … ? » : prière du catéchiste

    Seigneur … Comment puis-je être miséricordieux, sans recevoir ta miséricorde ? Comment puis-je donner à manger à ceux qui ont faim et donner à boire à ceux qui ont soif, sans être nourri par ton Corps et ton Sang ?

  • startup-594091_1920

    Kit formation : « Servir la formation des catéchistes »

    Proposé par le SNCC, le Kit formation Servir la formation des catéchistes comprend quatre fiches pour permettre aux équipes diocésaines de s’approprier les meilleurs fruits de la session La formation des catéchètes aujourd’hui (du 3 au 5 juillet 2013 à Paris).

  • Mgr André Marceau

    « Les catéchistes, partenaires privilégiés de l’annonce de l’Évangile »

    Du 3 au 5 juillet 2013, durant les trois jours de la session nationale du SNCC, les responsables diocésains de la catéchèse et du catéchuménat réfléchissent à l’enjeu de la formation des catéchètes. En effet, former des hommes et des femmes croyants, les faire croître dans leur mission de serviteurs de la parole, leur donnera l’élan nécessaire pour qu’à leur tour ils puissent aider leurs frères catéchisés à grandir dans la foi.
    Discours d’ouverture de Mgr André Marceau, Evêque de Perpignan, membre de la CECC.