Jeu sur les paroles et les gestes de la messe

Jeu extrait de la revue Initiales 253 : On se voit dimanche ?

Les paroles et les gestes de la messe.

Un jeu de coopération, qui nous aide à comprendre ce que nous disons et ce que nous faisons pendant la messe.

Un jeu pour permettre aux jeunes de découvrir à travers la pratique de l’Église le sens des gestes et des mots posés lors de nos eucharisties.

Matériel

Déroulement de la partie – 50 minutes environ

But du jeu :

Avoir posé toutes les cartes sur le plateau de jeu avant que le puzzle « Je m’ennuie » ne soit reconstitué.

Règles du jeu :

Le maître du jeu distribue le plus équitablement possible les 40 cartes aux joueurs.

Ensuite, il raconte la messe en suivant le déroulement proposé.

Le maître du jeu va demander aux joueurs, au fur et à mesure de son récit, de poser sur le plateau une carte geste ou une carte parole ou les deux (selon le moment du récit).

Pour cela, le premier joueur lance le dé :

  • S’il tombe sur la face du dé correspondant au type de carte demandée (geste ou parole) ou sur le joker :
    • S’il a la carte, il la pose sur le plateau de jeu.
    • S’il n’a pas la carte, il demande à son voisin de l’aider. Si celui-ci ne peut pas, il demande au suivant, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur possède la carte demandée. Ce joueur pose sa carte sur le plateau.
    • Le maître du jeu continue alors son déroulement et le joueur suivant lance le dé.
  • S’il ne tombe pas sur la bonne face du dé (ni sur un joker), le joueur suivant récupère le dé et le relance… et ainsi de suite jusqu’à ce que la bonne face apparaisse, on pose alors la carte demandée et le jeu continue.
  • S’il tombe sur la face ennui, il prend et pose un morceau du puzzle. Puis il passe le dé à son voisin qui va tenter d’obtenir la bonne face et la carte.

Le maître du jeu peut aider les joueurs à trouver la bonne carte en donnant des indices : le début des paroles prononcées ou ce que lui voit sur la photo reproduite dans son déroulement.

Remarques :

Les photos ont été prises dans des lieux différents avec l’accord des prêtres.

Vous pouvez personnaliser ce jeu en prenant des photos d’une messe célébrée dans votre paroisse, sans flash et sans déranger la prière ; si vous prenez des photos de l’assemblée, prenez des plans d’ensemble et non des gros plans et dans tous les cas, demandez l’autorisation de le faire.

Pour la fabrication du dé, nous vous suggérons un cube de bois sur lequel vous pourrez dessiner ou coller l’image adéquate pour différencier les faces.

Approfondir votre lecture

  • Collection Célébrer - Les bénédictions, éd. Mame, octobre 2019. 
En couv. : Envoi en mission d'une famille pour l'association Le Rocher, Paray-le-Monial, 4 août 2018. © Louis Lefèvre/Communauté de l'Emmanuel.

    Collection « Célébrer » : une série d’ouvrages sur la liturgie

    Le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle a lancé en 2019 une nouvelle collection d’ouvrages à destination des personnes en responsabilité dans les diocèses et du grand public.

  • Statue de la Vierge Marie.

    Dévotion à Marie : « Les fêtes de Marie conduisent au mystère pascal »

    Dans l’encyclique Lumen Gentium, il est dit que « l’Église honore à juste titre d’un culte spécial celle que la grâce de Dieu a faite inférieure à son Fils certes, mais supérieure à tous les anges et à tous les hommes, en raison de son rôle de Mère très Sainte de Dieu et de son association aux mystères du Christ… Tandis que la Mère est honorée, le Fils en qui tout existe (cf. Col 1/15-16) et en qui « il a plu » au Père éternel « de faire résider toute la plénitude » (Col 1/19) est reconnu comme il convient, aimé, glorifié et obéi »

  • Maurice_Denis_Annonciation

    Annonciation et Visitation : « L’accueil du Seigneur dans nos vies est toujours porteur de fruit »

    De l’Annonciation du Seigneur à Marie à la Visitation, les pages fameuses de l’Incarnation chez l’évangéliste Saint Luc (Lc 1, 26-56) mettent au centre comme personnage principal Marie, à la différence de l’évangile de Matthieu qui insiste plutôt sur Joseph.