Jeu de lumière, pour catéchistes et accompagnateurs

L'Oasis 6 jeu lumièreJeu pour une rencontre entre catéchistes ou accompagnateurs, L’Oasis n°6 : Illuminés. Comment le Christ rayonne-t-il dans ma vie et dans ma mission ?

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue l’Oasis (n°6, hiver 2017). Elle valorise le symbole de la lumière dans la foi chrétienne.

La proposition peut-être vécue toute l’année. Cependant, il est indispensable de la proposer en soirée ou en fin de journée quand il commence à faire nuit ou que la nuit est là. La rencontre commence par une célébration dans une église, chapelle, oratoire ou lieu aménagé dans l’espace où se déroule la réunion, une autre salle ou pièce par exemple).

Il est important de vivre ce temps de célébration avec les accompagnateurs et catéchistes.

Un itinéraire en 3 étapes – environ 2h

Visée catéchétique :

En venant dans le monde, Jésus Christ, Fils de Dieu, vrai Lumière fait briller dans nos ténèbres la lumière divine. Toute la vie chrétienne consiste à choisir de vivre éclairé par cette Lumière pour la refléter et devenir porteurs de Lumière pour tous les hommes. Le rite de la lumière dans la liturgie catholique le manifeste parfaitement.

Matériel :

Pour l’étape 1

Un gros cierge (type cierge d’autel), des lumignons en quantité suffisante, des feuilles avec les chants de la célébration et le psaume 90.

Pour l’étape 2

Pour l’étape 3

  • Des lumignons un peu plus que le nombre de personnes
  • Une image/icône de Marie
  • Des allumettes, briquet …

Étape n°1 : Une célébration de la lumière – 30 minutes

Objectif : Vivre un temps de prière où le rite de la lumière est déployé.

Cette célébration est librement inspirée d’un article paru dans la revue Célébrer.

Si vous êtes dans le temps pascal, vous pouvez suivre plus fidèlement cette proposition. (Procession et cierge pascal)

Aménagement du lieu si vous n’êtes pas dans une chapelle ou une église:

Un espace avec une allée centrale, avec de part et d’autres des chaises (si c’est possible en vis à vis), d’un côté une table avec une nappe sur laquelle est déposée un gros cierge (style cierge d’autel, le cierge pascal est réservé au temps pascal) et plein de petits lumignons. Si possible en face de la table un pupitre d’où sera lu le texte d’Évangile. Dans cet espace, sur une petite table est déposée une icône, statue de la vierge Marie ou bien mis en valeur une reproduction d’une icône de Marie. L’espace doit être dans la pénombre juste éclairé par le gros cierge et les petits lumignons. Chacun fera au mieux en fonction de ses possibilités.

  • Accueillir les personnes dans la salle où aura lieu la deuxième partie de la réunion ou devant l’église, la chapelle et donner les indications pour le déroulement de célébration de la Parole. (se rendre en silence, répéter le chant d’entrée, choisir les lecteurs (un pour le psaume, un pour l’évangile)).
  • Proposer aux personnes de marcher en silence vers le lieu prévu pour la célébration, ou de rentrer en silence dans l’église.
  • Celui qui conduit la prière invite à tracer le signe de la croix.
  • Les personnes restent debout devant leur chaise ou bancs et celui qui conduit la prière prend les petits lumignons qui entourent le gros cierge et dispose ces petits lumignons par terre tout au long de l’allée centrale. Pendant tout ce temps, tous chantent « Joyeuse lumière ».
  • Celui qui guide la prière dit alors : Dieu, lumière dans notre nuit, ouvre notre cœur à ta Parole, Lumière de nos pas, Lampe de notre route».
  • Un participant lit lentement le psaume 90 : les participants sont invités à répéter «Ma lumière et mon Salut, c’est le Seigneur après chaque strophe du Psaume.

1 « Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut

Et repose à l’ombre du Puissant,

2 je dis au Seigneur: «Mon refuge,

Mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr!»

3 C’est lui qui te sauve des filets du chasseur

Et de la peste maléfique ; *

4 il te couvre et te protège.

Tu trouves sous son aile un refuge :

Sa fidélité est une armure, un bouclier.

5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,

Ni la flèche qui vole au grand jour,

6 ni la peste qui rôde dans le noir,

Ni le fléau qui frappe à midi.

7 Qu’il en tombe mille à tes côtés, +

Qu’il en tombe dix mille à ta droite, *

Toi, tu restes hors d’atteinte.

8 Il suffit que tu ouvres les yeux,

Tu verras le salaire du méchant.

9 Oui, le Seigneur est ton refuge ;

Tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

10 Le malheur ne pourra te toucher,

Ni le danger, approcher de ta demeure :

11 il donne mission à ses anges

De te garder sur tous tes chemins.

12 Ils te porteront sur leurs mains

Pour que ton pied ne heurte les pierres ;

13 tu marcheras sur la vipère et le scorpion,

Tu écraseras le lion et le Dragon.

14 « Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre ;

Je le défends, car il connaît mon nom.

15 Il m’appelle, et moi, je lui réponds ;

Je suis avec lui dans son épreuve.

«Je veux le libérer, le glorifier ; +

16 de longs jours, je veux le rassasier,

Et je ferai qu’il voie mon salut. »

  • On peut alors chanter Alléluia si ce n’est pas le temps du carême.
  • Une personne lit Jean 1, 1-12.
  • Tous répondent par un chant :

Jésus le Christ, Lumière intérieure, le refrain de Taizé…à répéter plusieurs fois

Ou tout autre cantique connu de vous lié à la lumière.

  • Un temps de silence est proposé.

Celui qui guide la prière dit ensuite: «Que le Seigneur nous bénisse et nous garde ! Que le Seigneur fasse briller sur nous son visage, qu’il se penche vers nous » (Nombres 6, 24-25).

  • Il éteint ensuite tous les petits lumignons de l’allée en les soufflant un à un et garde le dernier lumignon allumé pour aller le poser devant la vierge Marie. (devant une statue, une icône). Il invite ensuite tous les participants à le suivre dans la salle prévue pour les étapes 2 et 3.

Étape n°2 – 45 minutes

Objectifs :

Donner du sens à ce qui est vécu dans le rite de la lumière dans les célébrations liturgiques.

Découvrir ou se rappeler comment l’Écriture nous invite à choisir entre les ténèbres et la lumière.

  • Dans un premier temps pointer avec l’ensemble des participants ce qui vient être vécu dans la célébration. (gestes, lectures, chants, mouvements…)
  • Inviter à se rappeler toutes les liturgies où des gestes et rites autour de la lumière sont déployés. Demander aussi aux participants le sens d’allumer une bougie dans leur prière personnelle ou avec des enfants, les jeunes ou les adultes
  • Lire le paragraphe «la liturgie chemin de Lumière» à la page 11 de l’Oasis. Dans ce texte, il est fait allusion au cantique de Siméon. Il a été chanté pendant la célébration. C’est un cantique biblique. Inviter les personnes à le chercher dans le Nouveau Testament . Luc 2, 22-35. Dans quel contexte ce cantique est-il prononcé?
  • Inviter ensuite les personnes à se rappeler dans la Bible où il est question de la lumière.
  • Conclure en lisant le titre, le sous titre et les deux premiers paragraphes de l’article de l’Oasis « Que dit la Bible» (en marche vers la Lumière et attirés irrésistiblement) pages 5 et 6.

Étape 3 – 45 minutes

Objectif : Exprimer comment le Christ rayonne dans notre vie et dans notre mission de catéchiste

Répartir les participants en petits groupes de 5 ou 6 personnes. Chaque petit groupe pose devant lui sur la table la double page de l’Oasis «jeu de lumière». Vous pouvez télécharger cette double page.

Donner à chaque petit groupe un petit lumignon allumé, 5 ou 6 petits lumignons éteints, un dé (à télécharger) et les 6 dessins en quantité suffisante pour chaque groupe. ( 6X5 ou 6X6)

Chaque groupe pose le lumignon allumé au centre de la double page sur l’expression «Je suis la lumière du monde». A tour de rôle, chacune des personnes lance le dé, prend le lumignon central dans sa main et répond à la question correspondant au dessin figurant sur le dé. Elle gagne alors le dessin représentant cette face. Puis elle repose le lumignon au centre et la personne qui se trouve à sa droite joue. Quand une personne retombe sur le même dessin, elle peut choisir de répondre à nouveau où passe son tour. La première personne qui a récolté les 6 dessins a gagné. Elle reçoit un des lumignons éteints qu’elle allume au lumignon central.

En fonction du temps on peut continuer à jouer jusqu’à ce que tous aient répondu à toutes les questions, ou on peut arrêter et remettre à chacun un lumignon éteint à allumer au lumignon central.

Relecture du jeu

Chacun peut partager ce qui a été difficile, facile, ses découvertes.

Tous les groupes se retrouvent et lumignons allumés l’ensemble du groupe dit « Je vous salue Marie ».

Pour terminer tous peuvent poser leur lumignon devant une icône de la Vierge Marie.

Approfondir votre lecture

  • ini 247-e1 Jeu Noelpoly Image web

    Jeu sur la Nativité : Noëlpoly

    Un jeu pour permettre aux jeunes d’identifier les différents symboles chrétiens qu’ils peuvent voir dans la ville et d’en comprendre le sens, puis s’attacher avec eux à renouveler leur regard sur la crèche : c’est Dieu qui vient chez nous.

  • jeu L'Oasis 4

    Jeu de l’arbre de l’année liturgique

    Le temps, cadeau de Dieu. Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs) à l’aide de la revue l’Oasis. Elle peut avoir lieu à la fin de cette année « scolaire » ou en septembre au début de la prochaine.