Relire son année de catéchèse, d’accompagnement du catéchuménat

Regarder en arrière pour mieux avancer.

Fiche extraite du Guide Points de repère 2016-2017

La relecture d’une année de catéchèse ne se résume ni à un bilan ni à une évaluation. C’est un temps consacré au retour de mission avec ses frères sous le regard du Seigneur, pour prier et examiner comment nos pratiques servent la mission de l’Église et les tâches de la catéchèse.

La relecture fait appel à nos capacités spirituelles

  • L’intériorité, nécessaire à l’introspection, la confiance dans le Seigneur pour se placer en vérité face à nos actes.
  • L’humilité, pour ne pas désespérer de nos échecs apparents et ne pas nous contenter de succès faciles.
  • L’honnêteté, pour examiner nos intentions, nos réussites et nos erreurs.
  • La foi, pour regarder comment le Seigneur nous a conduits sur ce chemin. Qu’a fait le Seigneur avec moi ? Telle difficulté n’est-elle pas finalement un chemin de conversion ? Est-elle du fait des autres ou de moi-même ? Ai-je servi le Seigneur ou ai-je travaillé pour moi ? Me suis-je épuisé, étourdi dans l’action ?

Cette étape permet de formuler une expérience, de mémoriser des événements qui enrichissent notre mémoire spirituelle. C’est sur elle que nous appuyons notre vie de foi pour nous souvenir combien Dieu prend soin de nous. La relecture nous fait progresser et cela faisant, elle fait grandir le corps ecclésial, à commencer par la petite Église que constitue le groupe de catéchèse : enfants, parents, catéchistes et prêtres.

Préparer la rencontre de relecture d’année entre catéchistes

Pour être utile pour préparer l’année suivante, elle sera programmée au cours du troisième trimestre. Si le curé ou l’aumônier n’est pas présent, un compte rendu lui sera communiqué ainsi qu’au conseil pastoral, afin de toujours resserrer les liens entre la catéchèse et la communauté paroissiale. Chaque catéchiste pourra être invité à préparer ce temps de relecture avec une grille simple.

Pour préparer personnellement la rencontre

  • Quelles ont été les joies vécues cette année ?
  • Quelles ont été les difficultés ?
  • Quelles sont les questions que je porte ?
  • Quels sont les projets, les idées que j’aimerais proposer ?

Il est important de prévoir suffisamment de temps d’expression des catéchistes : parler de ce qui est vécu avec les enfants est nécessaire, mais ne doit pas occuper l’ensemble de la rencontre. Bien gérer le temps : les difficultés, les joies, les questions seront regroupées, qualifiées pour passer aux suggestions et projets.

Conduire la relecture

Le déroulé peut s’inspirer de la prière d’Alliance :

1. Me voici Seigneur devant toi avec ce que je suis après une année à ton service.

Commencer par une prière pour se placer sous le regard de l’Esprit Saint.
Rappeler la mission des catéchistes et le but de la catéchèse pour introduire la suite.

2. Merci Seigneur pour ce que j’ai vécu cette année et qui a fait grandir les enfants, ma foi, l’amitié des catéchistes, la découverte des parents, la communion paroissiale.

Examiner les pratiques pour souligner ce qui a été positif.

3. Pardon pour les blessures, les conflits, les manques de foi, le découragement, l’agitation… que j’ai provoqués ou reçus. Reprendre les difficultés, ce qui semble ne pas avoir porté de fruits pour le groupe, pour la communauté et pour soi.

4. S’il te plaît, éclaire-moi sur tout cela, aide-moi à être en vérité avec moi-même, avec toi et les autres. Aide-moi à progresser, à te suivre. Envisager ce qui pourrait être amélioré, modifié, inventé, remis en question. Réfléchir à ce qui sert la rencontre avec le Christ ; c’est aussi le moment des suggestions libres, des projets.

5. Prier avec l’Église. Seigneur, je t’exprime ma confiance en ton Église et mon attachement à ma communauté.

Formuler en équipe une prière d’action de grâce, de demande…

Prier avec une prière traditionnelle de l’Église pour redire que nous sommes en communion.

6. Partager un temps convivial.

Envisager l’avenir

C’est le temps de l’appel et des changements de mission. Accepter que certains concluent qu’il est temps de passer à autre chose, même si l’on ne voit absolument pas qui assurera la catéchèse. Appeler sans cesse, même pour assurer la relève et laisser aux personnes le temps de mûrir cette décision.

Pauline Dawance, directrice du Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC)

Structure et tâches de la catéchèse

(d’après le Directoire général pour la catéchèse et le catéchisme de l’Église catholique)

Les tâches de la catéchèse réalisent le but de l’attachement, la mise en communion avec Jésus Christ.

La catéchèse forme l’être chrétien ; tous les aspects de la vie chrétienne y sont semés pour permettre leur croissance : croire, célébrer, vivre et prier.

  • Faire connaître les fondements de la foi chrétienne synthétisés dans le Credo.
  • Initier aux sacrements et à la liturgie en s’appuyant sur les sacrements eux-mêmes, les signes de la liturgie, les rites.
  • Éveiller les consciences, former le discernement, exercer à la relecture à partir du Décalogue, du double commandement de l’amour de Jésus et des Béatitudes.
  • Initier à la prière en disant avec les enfants les prières de l’Église, en les familiarisant avec la prière personnelle.

Tout cela par la médiation de l’Écriture et de la Tradition de l’Église.

Boîte à outils pour le caté

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Crise sanitaire et catéchèse

Une C&C (2)

COVID-19

Plateforme nationale d’offrande de quête en ligne

quete.catholique

Le saint du jour

Saint Jude - "Thaddée", apôtre (Ier siècle)

Jude est aussi appelé Thaddée pour le distinguer de Judas. Avec Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l'occupation romaine, mais le message du Christ fut pour…

Approfondir votre lecture