Une solution pour célébrer les premières communions des enfants en paroisse au temps du COVID-19

1ère communion de deux enfants, dimanche 17 janvier 2021 à Jallais.

Dans le diocèse d’Angers, la paroisse L’Espérance au cœur des Mauges à Jallais a opté pour une organisation originale afin de maintenir les premières communions des enfants cette année, tout en évitant les grands rassemblements, rendus impossibles par la crise sanitaire…

Pour s’adapter à la crise sanitaire, la coordinatrice catéchèse et le vicaire de la paroisse ont opté pour un système inédit et innovant, qui a été vécu comme une chance pour les enfants, leurs familles et la communauté !

En effet, plutôt que d’attendre les mois de mai et juin, traditionnellement vécus comme le mois des premières communions dans les paroisses, les enfants reçoivent le sacrement au cours des messes ordinaires du week-end, seuls ou par petits groupe de deux à six, depuis le mois de janvier 2021. Une nouvelle organisation qui leur permet de mieux intérioriser le sacrement et implique les paroissiens. Un souffle inattendu pour la paroisse.

Approfondir votre lecture