« Seigneur, merci … » : la prière d’un catéchumène

prière

La prière, L’Oasis n°9 : Tous saints !

Une prière écrite par Paul, catéchumène du diocèse de Saint-Denis en France et publiée dans le neuvième numéro de l’Oasis.

Seigneur,

Merci pour tous tes bienfaits. Merci de m’avoir amené sur la voie de Jésus, je te supplie de continuer à me guider sur ce chemin de sainteté.

Je t’implore humblement de me venir en aide tous les jours pour que j’adopte un comportement exemplaire et je t’implore de me pardonner mes péchés.

Je prie pour recevoir le baptême et faire partie de cette merveilleuse et grande famille qu’est l’Église. Je prie pour recevoir la vie éternelle à travers Jésus.

Je prie pour la Sainte Église catholique et tous ses membres, pour la gloire de Dieu et le salut éternel.

Amen

 

Paul, catéchumène du diocèse de Saint-Denis en France

Feuilletez L’Oasis en ligne !

Cliquez sur le cadre en haut à droite de l’image pour ouvrir la revue en plein écran.

Approfondir votre lecture

  • Saints évangélisateurs : des vies consacrées à la mission et à la catéchèse

    L’Église distingue traditionnellement parmi les nombreux saintes et saints qui ont marqué sa longue histoire différents charismes que l’on retrouve notamment dans la litanie des saints : les anges et archanges, les patriarches et prophètes, les apôtres et évangélistes, les martyrs, les docteurs, les évêques, les prêtres, les moines… Ici nous nous intéressons plus particulièrement aux saints qui se sont consacrés à la mission d’évangélisation et à la catéchèse.

  • Jésus a-t-il vraiment existé ? & 51 autres questions

    L’auteur, jésuite résidant à Amsterdam, répond de manière simple, courte et efficace à 51 questions que chacun peut se poser. Deux minutes pour lire la réponse puis deux questions pour la prolonger pour soi-même.

  • Foucauld – Une tentation dans le désert, une BD tous publics

    Le pape François va canoniser Charles de Foucauld le 15 mai 2022. C’est l’occasion de relire la vie de cet homme qui va devenir saint. Une vie de fête, de débauche, mais Charles cherche un sens. Il abandonne tout et part dans le désert, au milieu des Touaregs qui sont en guerre. Il veut parler et vivre de ce Dieu qu’il a rencontré, un Dieu de bonté et d’amour.