Vous êtes les images du Christ : un parcours de catéchèse mystagogique sur la Confirmation

L'onction de David par Samuel. Enluminure sur parchemin d'une initiale "B" montrant Samuel oignant David près de Jessé. Psautier et livre d'heures de Bedford, daté de 1414 à 1422. Détenue et digitalisée par la British Library.

L’onction de David par Samuel. Enluminure sur parchemin d’une initiale « B » montrant Samuel oignant David auprès de Jessé. Psautier et livre d’heures de Bedford, daté de 1414 à 1422. Détenue et digitalisée par la British Library.

Par la chrismation, le baptisé devient « Christ ». Parcours de catéchèse mystagogique sur le sacrement de la Confirmation, à partir du récit et des représentations artistiques de l’onction de David par Samuel.

1. Lecture du livre de Samuel

Samuel dit à Jessé : « N’as-tu pas d’autres garçons ? » Jessé répondit : « Il reste encore le plus jeune, il est en train de garder le troupeau. » Alors Samuel dit à Jessé : « Envoie-le chercher : nous ne nous mettrons pas à table tant qu’il ne sera pas arrivé. »

Jessé le fit donc venir : le garçon était roux, il avait de beaux yeux, il était beau. Le Seigneur dit alors : « Lève-toi, donne-lui l’onction : c’est lui ! »

Samuel prit la corne pleine d’huile, et lui donna l’onction au milieu de ses frères. L’Esprit du Seigneur s’empara de David à partir de ce jour-là. Quant à Samuel, il se mit en route et s’en revint à Rama.

1 Sam 16,11-13

2. Silence et méditation :

« En effet, le Christ n’a pas été chrismé par les hommes d’une huile ou d’un parfum matériels. Mais c’est le Père qui, l’ayant consacré d’avance comme le Sauveur du monde, l’a marqué de l’Esprit Saint, comme le dit saint Pierre : Jésus de Nazareth, que Dieu a chrismé d’Esprit Saint. Et le prophète David proclamait : Ô Dieu, ton trône est pour les siècles des siècles : c’est un sceptre de droiture, le sceptre de ta royauté. Tu aimes la justice et tu hais l’impiété ; c’est pourquoi Dieu, ton Dieu, t’a consacré d’une huile d’allégresse, de préférence à tes rivaux. »

– Catéchèse de Jérusalem aux nouveaux baptisés

3. Fil rouge : David, le Christ, le néophyte

Le Christ lui-même se déclare marqué du sceau de son Père (cf. Jn 6, 27). Le chrétien, lui aussi, est marqué d’un sceau : « Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a donné l’onction, c’est Dieu, Lui qui nous a marqués de son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit » (2 Co 1, 22 ; cf. Ep 1, 13 ; 4,30). Ce sceau de l’Esprit Saint, marque l’appartenance totale au Christ, la mise à son service pour toujours, mais aussi la promesse de la protection divine dans la grande épreuve eschatologique (cf. Ap 7, 2-3 ; 9, 4 ; Ez 9, 4-6).

CEC 1296

3.1. Regardez attentivement les 4 enluminures.

Cliquez sur l’image pour la voir en entier avec sa légende.

L'onction de David par Samuel. Enluminure sur parchemin d'une initiale "B" montrant Samuel oignant David auprès de Jessé. Psautier et livre d'heures de Bedford, daté de 1414 à 1422. Détenue et digitalisée par la British Library.
L'onction de David par Samuel. Enluminure sur parchemin d'une initiale "B" montrant Samuel oignant David auprès de Jessé. Psautier et livre d'heures de Bedford, daté de 1414 à 1422. Détenue et digitalisée par la British Library.
Bible historiée, Utrecht 1430.
Bible historiée, Utrecht 1430.
Onction de David, Bible historiale, XIVe siècle.
Onction de David, Bible historiale, XIVe siècle.
Onction de David, France, XVe siècle.
Onction de David, France, XVe siècle.

3.2. Repérez les éléments en commun, repérez les différences.

3.3. En regardant les enluminures quels autres récits bibliques vous viennent à l’esprit ?

Pourquoi ? Quels rites de la liturgie se cachent derrière ?

3.4. En regardant les enluminures relevez les effets de la Chrismation chez le baptisé.

(Cf. CEC 1302-1305)

Lectionnaire du Baptême

lectionnaire-du-bapteme

Le baptême sur le Jour du Seigneur

slider-vers-le-bapteme-iStock-652236866-447x240

Approfondir votre lecture