Grille pour bâtir un projet de catéchèse d’adultes

idea-2654148_1280Ce document est le fruit d’un groupe de travail piloté en 2010 par Sœur Marie Thérèse Potelle, alors directrice adjointe au SNCC. Dans cette fiche pratique, vous trouverez les clés et points d’attention pour bâtir une projet pour la catéchèse des adultes.

Le public : pour qui avons-nous ce projet ?

Son profil :

(Cf la fiche et les éléments sur les adultes et la culture contemporaine)

Dans la proposition il nous faut tenir compte :

  • des âges concernés
  • des situations familiales
  • des rôles et des fonctions des personnes dans la société et dans l’Eglise.
  • du niveau intellectuel
  • du niveau de connaissance religieuse
  • du niveau d’intégration dans la communauté locale
  • de la disponibilité des personnes
  • de l’origine géographique ou du contexte géographique (milieu urbain / milieu rural)

Les attentes

De qui émane le projet ? Est-ce une demande des personnes ? Quelle est cette demande ? Est-ce une initiative prise par la communauté locale ?

  • Pour affiner la connaissance de ces attentes, il peut être intéressant de procéder à une consultation, à des entretiens ou une rencontre.

S’agit-il d’accueillir et d’accompagner des adultes qui découvrent la foi chrétienne…

S’agit-il d’accueillir des personnes qui vivent une grande étape de la vie…

S’agit-il d’aider des baptisés non catéchisés à suivre une catéchèse adaptée à leurs questions…

S’agit-il d’accueillir des personnes éloignées de l’Eglise et qui demandent un accompagnement (les recommençants à croire)…

S’agit-il de cheminer avec des adultes qui désirent approfondir leur foi…

S’agit-il d’accueillir des personnes qui demandent un sacrement… ?

S’agit-il de proposer la foi à des personnes qui sont loin de l’Eglise

  • Quand et où ces demandes se sont-elles exprimées ou révélées ? Faire une liste détaillée des personnes que l’on veut rejoindre
  • Quelles contraintes et quelles disponibilités ont-elles été exprimées ?

Etat des lieux local :

Quelles propositions avons-nous déjà en direction des adultes et que désirons-nous mettre en place ?

Observons ce qui existe déjà au niveau :

  • des équipes d’accueil paroissial …
  • de l’accueil des « recommençants à croire »…
  • du catéchuménat…
  • des jeunes parents, parents des enfants du caté
  • des propositions de catéchèse à l’occasion des demandes de sacrements ou de démarches sacramentelles (baptêmes des petits, mariage, obsèques…)
  • existe-il des groupes de catéchèse biblique, des groupes d’échange, des groupes de mouvements (ACI, ACO, CMR…) ?
  • que propose la pastorale de la santé ?
  • quelles sont les propositions de formations ?
  • quelle est la place de la catéchèse adulte dans le contenu du journal paroissial ou sur le site internet de la paroisse ou sur le blog paroissial… ?

Pour chacun de ces éléments, établir une liste détaillée du public, de l’organisation, de l’animation, des outils utilisés, des forces vives et… aussi des contraintes.

Quels nouveaux besoins émergent-ils ?

Les besoins mais aussi les attentes, qui sont deux réalités différentes ! Que mettons-nous en place pour répondre aux attentes d’une part mais aussi quelles propositions faisons-nous pour éveiller le désir, pour donner l’envie ?

Qu’est-ce qui pourrait être fait avec d’autres ?

Le groupe de catéchèse d’adultes que l’on va créer peut intégrer des activités, des rencontres avec des groupes déjà existants sur la communauté ?

Réflexion avant la construction du projet

Après l’état des lieux très précis, place au projet :

Attention de tenir compte du projet pastoral local, (quelles en sont les visées ?)

Peut-être existe-t-il des propositions diocésaines … dans ce cas, posons-nous la question des applications possibles localement…

En résumé tenir 3 contraintes en réfléchissant avec les EAP, ECP…

  • Le public à qui voulons-nous être attentif ; A quelles attentes, que nous jugeons prioritaires, allons-nous répondre ?
  • Les moyens à notre disposition mais aussi les limites humaines
  • Les repères pédagogiques, cohérents avec la pédagogie d’initiation.

Que nous voulons nous proposer ?

La place de la Parole de Dieu : comment éclaire-t-elle ?

La place de la parole des participants et de leur vie, de leur expérience ? Ont-ils la liberté de parole, pourront-ils facilement prendre la parole ? Quels moyens sont utilisés pour la faciliter ? Quelle liberté ont-ils ? Quelle reprise de cette parole par l’équipe d’animation ? Quelle place dans la prière ?

La place de la culture : le langage utilisé, les supports pédagogiques « modernes », le langage symbolique, la place des différentes cultures et religions…

La place du témoignage : de l’animateur, des personnes invitées, des grands témoins de la Tradition

Le rapport à la communauté et à la société : avec l’Eglise, la notion d’inter-génération, la proximité …

Nos rencontres font-elles partie d’un itinéraire, permettent-elles un cheminement. Débouchent-elles sur une préparation aux sacrements ?

La construction du projet

Les grandes lignes :

  • La forme de notre proposition.
  • Les animateurs.
  • L’organisation proposée qui tient compte du profil des personnes concernées et prévoit un lieu adapté, une convivialité (repas, dessert, apéro…) permettant de bâtir la confiance et la fraternité.
  • Les moyens pédagogiques utilisés.
  • Le contenu.
  • La vision de l’homme développée.

Quelques exemples de cadre directeur (fil rouge) pour guider la démarche :

  • Partir de Pâques, du mystère pascal
  • L’année liturgique
  • Les étapes de la foi du peuple de Dieu avec les Écritures.
  • Le Credo, Symbole de la foi
  • Le Notre Père
  • Le Décalogue
  • Des textes du Magistère (Vatican II, encycliques…)
  • Le Catéchisme de l’Eglise catholique ou son abrégé.
  • S’appuyer sur un Évangile en entier et en continu
  • Les grandes questions de l’existence
  • etc.

Rappel de quelques éléments indispensables de la méthodologie de projet

  • Être clair et précis sur les visées (les finalités du projet, c’est-à-dire ce qui est visé en matière de vie, il s’agit donc d’intentions…) et les consigner par écrit.
  • Déterminer quelques objectifs précis. Ils s’inscrivent dans le court terme et sont mesurables, ils définissent ce dont les participants seront capables au terme de la rencontre ou de la proposition. Ce peut être de l’ordre de l’attitude, du comportement ou des connaissances. Ces objectifs seront en partie déterminés en fonction des moyens dont on dispose (moyens pédagogiques, moyens matériels, moyens humains…).
  • Préciser au départ visées et objectifs permet de faire une évaluation précise en fin de réalisation.

Le dossier Catéchisme de l'Eglise catholique

CEC cartouche du Roi David

Catéchèse et catéchisme

cabochon-expression-de-la-foi-de-l-eglise

Pour vous aider

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Pour vous aider

620x349 vignettes

Approfondir votre lecture