Jeu de la randonnée des Béatitudes

Béatitudes-01Le jeu, L’Oasis n°9 : Tous saints ! Regard sur notre vie et notre mission grâce à la randonnée des Béatitudes.

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue l’Oasis n°9, automne 2018.

Les Béatitudes sont la carte d’identité du chrétien. Chacune est un chemin de sainteté qui nous configure au Christ. Mettons nos pas dans ceux du Christ et cheminons sur le sentier des Béatitudes pour découvrir comment elles nous imprègnent et nous stimulent sur la voie de la sainteté.

Pour cette randonnée, relisons tout d’abord le texte des Béatitudes (Mt 5, 1-12) puis à chaque halte « béatitude » interrogeons-nous en regardant notre vie et notre mission de catéchiste ou d’accompagnateur du catéchuménat :

1. À quel moment de ma vie, de ma mission, avec qui ai-je expérimenté cette Béatitude ?

2. Comment puis-je progresser, grandir dans ma mission et dans ma vie ?

Un itinéraire en 3 étapes – de 1h45 à 2h15

Visée catéchétique :

La sainteté est un don, l’œuvre de Dieu en nous. Par l’Esprit Saint, Dieu habite et travaille le cœur de chaque être humain ; Il le dilate, le transforme par son Amour. Sur ce chemin de conversion, à chacun, à sa manière, de mettre en œuvre ce que Jésus, Fils de Dieu déclare dans le sermon des Béatitudes. Ces dernières sont comme la carte d’identité du chrétien et nous révèlent le vrai bonheur.

Matériel :

Accompagnez-vous de la revue l’Oasis n°9 à télécharger ici

Pour l’étape n°1 :

Pour l’étape n°2 :

Pour l’étape 3 :

  • La page n°9 de l’Oasis n°9
  • Éventuellement les pages 10 et 11 de l’Oasis n°9

Étape n°1 – 30 à 45 minutes

Objectifs de cette étape :

  • Expliciter ce que chacun comprend derrière la sainteté, être saints
  • Découvrir brièvement l’exhortation apostolique du pape François « La joie et l’allégresse »

Déroulement :

Au choix 2 propositions :

Choix 1 :

Regarder l’ensemble des images du numéro 9 de l’Oasis (y compris le dessin humoristique) à l’exception des pages 6 et 7

Lire les phrases écrites dans un cadre jaune

Inviter chaque participant à choisir une image ou une phrase qui correspond le mieux à sa définition d’un saint ou de la sainteté

Partager en donnant les raisons de son choix

Choix 2 :

Chacun partage sur son saint préféré et dit pourquoi il l’aime particulièrement.

Pour tous : Regarder la vidéo qui présente l’exhortation apostolique du pape François « La joie et l’allégresse ». Quelle parole ou image reste après ce premier visionnage ? Quelles questions ? (les noter éventuellement). Si on dispose de peu de temps, on peut uniquement visionner ce clip.

Sinon, montrer ensuite un livre avec ce texte du pape. Indiquer aussi le lien qui permet de le lire.

 


Étape n°2 – 45 minutes

Objectif de cette étape :

Découvrir, méditer, se laisser interpeller par le texte des Béatitudes

Déroulement :

  • Faire le lien en pointant que lors de la fête de la Toussaint, l’Église propose la lecture des Béatitudes. Ajouter que dans « La joie et l’allégresse », le pape commente longuement ce texte car dit -il : « Jésus a expliqué avec grande simplicité ce que veut dire être saint, et il l’a fait quand il nous a enseigné les Béatitudes (cf. Mt 5, 3-12 ; Lc 6, 20-23). Elles sont comme la carte d’identité du chrétien. Donc, si quelqu’un d’entre nous se pose cette question, “comment fait-on pour parvenir à être un bon chrétien ?”, la réponse est simple : il faut mettre en œuvre, chacun à sa manière, ce que Jésus déclare dans le sermon des Béatitudes. À travers celles-ci se dessine le visage du Maître que nous sommes appelés à révéler dans le quotidien de nos vies. »
  • Lire le texte d’Évangile à voix haute, en demandant aux personnes de bien écouter puis inviter ceux qui le souhaitent à dire un mot entendu, retenu. On peut choisir le même mot, on ne donne pas de justification. (Il y a beaucoup de répétitions dans ce texte)
  • Donner à chacun le texte écrit ou demander aux participants de le chercher dans leur Bible et de garder la page.
  • Proposer ensuite le jeu de la randonnée des Béatitudes :

Faire des tables de 8. Si besoin doubler ou tripler les tables et donner les consignes à voix haute pour tous.

Donner à chaque joueur une carte image Béatitude et un jeu de 8 cartes titre de chaque Béatitude. Chaque joueur les garde cachées des autres joueurs.

Chaque joueur prend connaissance de sa carte image. Il la pose devant lui face cachée et met à côté d’elle face cachée la carte titre qui à son avis correspond le mieux.

Quand tous ont posé leur carte titre, ils écrivent au dos de cette carte leur prénom.

Chaque joueur retourne ensuite sa carte image.

Tous les joueurs posent face cachée une carte titre à côté de la carte image des autres joueurs. (à chaque fois, le joueur dépose celle qui à son avis correspond le mieux). Chaque joueur écrit son prénom au dos de la carte titre pour qu’on sache qui a déposé quoi. Cette opération peut se faire carte image après carte image : on regarde l’image, chacun pose sa carte titre face cachée. Cette opération est terminée quand chaque joueur a déposé sa carte titre choisie à côté de chaque carte image des autres joueurs, et que personne n’a plus rien en main.

Poser au centre de la table de jeu, la feuille A3 des pages de l’Oasis qui représente l’ensemble de la randonnée. Regarder la randonnée. Elle comprend des haltes sur un chemin, celui de la sainteté. Chaque halte est une Béatitude.

En commençant par la carte qui représente la première Béatitude, retourner toutes les cartes des joueurs pour voir les différents choix en commençant par le choix du joueur qui avait reçu la carte initialement. Chacun justifie son choix. Tous ceux qui ont mis la même carte titre que le joueur qui avait reçu la carte ont un point.

Continuer de même pour chaque carte image, et compter les points. Le joueur qui a marqué le plus de points a gagné.

Les rédacteurs de l’Oasis ont fait le choix d’attribuer à chaque Béatitude, une image. Mais chacun a pu faire un autre choix. Pour discuter sur la Béatitude, lire le petit texte qui se trouve au-dessous.

  • Variante

Poser toutes les cartes images face cachée au centre de la table. Distribuer à chaque joueur un jeu de 8 cartes titres.

Un premier joueur retourne une carte et dit à son avis à quelle Béatitude l’image peut correspondre. Il pose la carte titre correspondante et justifie son choix.

Le joueur suivant retourne une autre carte, fait de même et ainsi de suite jusqu’à la fin du tas de cartes. Les joueurs peuvent choisir les mêmes Béatitudes. On fait le compte des Béatitudes qui ont été choisies et celles qui n’ont pas eu de choix.

Regarder lesquelles correspondent au choix des joueurs. Regarder chacune d’elle en lisant le petit texte qui se trouve sous elle.

Relecture du jeu :

Qu’est-ce qui a été découvert ? Quelles remarques, difficultés ? Pour chaque Béatitude, vous pouvez compléter en lisant le commentaire dans « La joie et l’allégresse » aux numéros 66 à 94.
Partager comment vivre l’une ou l’autre Béatitude féconde, fortifie notre relation au Christ.


Étape n°3 – 30 à 45 minutes

Objectif :

S’interroger sur la manière de grandir, de progresser sur un chemin de sainteté

Déroulement :

Lire la réponse à la question du lecteur de la page 9 de l’Oasis : Que comprenons-nous de la sainteté ? Que nous propose Mgr Jaeger pour « devenir saints » ? Qu’est-ce qui nous étonne ?

Si vous êtes avec des catéchistes ou accompagnateurs du catéchuménat, se demander comment ce qui est découvert peut rejaillir dans les rencontres avec les enfants ou les adultes.
Et si vous avez un peu plus de temps, regardez le texte des pages 10 et 11 : « La liturgie, école de sainteté » : demander aux personnes présentes de repérer toutes les phrases issues de la messe, le moment où elles sont dites, comment et pourquoi la liturgie nous ouvre au don, à la sainteté de Dieu.

Relecture du jeu :

Pour conclure l’ensemble de cette proposition, prier avec les Béatitudes :

« Écoutons encore Jésus, avec tout l’amour et le respect que mérite le Maître. Permettons-lui de nous choquer par ses paroles, de nous provoquer, de nous interpeller en vue d’un changement réel de vie. Autrement, la sainteté ne sera qu’un mot. Écoutons à nouveau les différentes Béatitudes dans la version de l’Évangile selon saint Matthieu (cf. Mt 5, 3-12) »

Laisser un temps de silence, inviter chacun à rendre grâce pour une Béatitude vécue ou à demander l’amour de Dieu pour progresser…

Notre Père …

Conclure en reprenant les questions du départ, et proposer qu’après cette rencontre chacun lise l’ensemble des pages de l’Oasis et fasse personnellement la relecture proposée dans les pages 6 et 7 de l’Oasis n°9.

Approfondir votre lecture