Le 3 mai, 4ème dimanche de Pâques, vivre un temps de catéchèse auprès du Bon Pasteur

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. 1 » (Jn 10, 1)

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. » (Jn 10, 1)

Le 3 mai, le quatrième dimanche du Temps pascal sera lui aussi célébré en confinement, en « Eglise domestique ». Nous fêterons également la journée des vocations. Voici deux propositions de temps catéchétiques à vivre chez soi autour de la parabole du Bon Pasteur, évangile de ce dimanche : l’un à vivre en famille avec des enfants et des jeunes (proposition 1), et l’autre plus adapté à l’âge adulte, avec une attention pour les catéchumènes (proposition 2).

Évangile du 4ème dimanche de Pâques, Jn 10, 1-10

En ce temps-là, Jésus déclara :

« Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit.

Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis.

Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix. »

Lire la suite sur le site de l’AELF

Aux parents, aux familles, aux adultes, aux catéchumènes

Ce temps nous invite à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute de la Parole de Dieu, nourriture des baptisés et chemin vers la prière et la charité. Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun.

Proposition n°1 : en famille

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. 1 » (Jn 10, 1)

Le 4ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de la parabole du bon berger

Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le quatrième dimanche du Temps pascal, un temps autour de la parabole du Bon Pasteur, autour de l'évangile du 4ème dimanche de Pâques, Jean 10, 1-10, qui sera célébré en confinement, en « Eglise domestique », le 3 mai 2020.

Proposition n°2 : jeunes, adultes, catéchumènes

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. 1 » (Jn 10, 1)

4ème dimanche de Pâques : un temps à vivre auprès du Bon Pasteur, pour les baptisés et les catéchumènes

Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, jeunes, adultes, catéchumènes, seuls ou confinés à plusieurs, pour le quatrième dimanche du Temps pascal, un temps auprès du Bon Pasteur, autour de l'évangile du 4ème dimanche de Pâques, Jean 10, 1-10, qui sera célébré en confinement, en « Eglise domestique », le 26 avril 2020.

Prière pour les vocations

  • « Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers … » (Lc 10, 2)

    Le 4ème dimanche de Pâques, en prière pour les vocations

    « Priez le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers … » Chaque année, le 4ème dimanche de Pâques, les chrétiens remercient Dieu pour Jésus le bon berger et ils lui demandent de donner à l'Eglise des prêtres, des religieux, des religieuses, des missionnaires, des familles chrétiennes qui suivent Jésus bon berger.

  • Journée de prière pour les vocations 2020.

    3 mai, journée des vocations : « L’Église de France se met en prière pour les vocations »

    Tous en piste pour la journée particulière dédiée à la prière pour les vocations dans tous les diocèses de France ! Dimanche 3 mai 2020, 4ème dimanche de Pâques a lieu la journée mondiale de prière pour les vocations, comme chaque année depuis plus de 50 ans. Le défi de cette journée : « L'Église de France se met en prière pour les vocations ».

D'autres propositions

  • Accueillir le Seigneur dans sa maison, au milieu de sa famille et de son quotidien, quelle joie !

    En famille, vivre une liturgie domestique le dimanche de la Pentecôte

    Dimanche 31 mai, nous fêterons la Pentecôte. La reprise des messes sera effective, mais tous les fidèles ne seront pas forcément en mesure de s’y rendre. Jusqu’à ce que nous puissions tous nous retrouver en assemblée paroissiale, certains d'entre continueront à célébrer des liturgies domestiques, grâce à des propositions comme celle du diocèse de Lyon qui met à disposition des fidèles une proposition pour conduire et vivre ces célébrations en famille, en « Église domestique » (Lumen gentium, n. 11).

  • Une série de podcasts sur les Actes des Apôtres.

    Une série de podcasts à la découverte des trésors des Actes des apôtres

    Comment les premiers chrétiens ont-ils vécu leur déconfinement, celui qui les a menés de la chambre haute jusqu'aux extrémités du monde ? Le Père Jean-Philippe Fabre, professeur au Collège des Bernardins, propose une lecture commentée et suivie des Actes des Apôtres sur le plan historique et théologique, pour apporter un éclairage sur l’époque que nous vivons.

  • Initiales-233-Corneille

    Pierre et Corneille : jeu d’enquête dans les Actes des apôtres

    Au moment d’écrire les Actes, l'apôtre Luc entreprend une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé à Joppé et Césarée. Il envoie ses enquêteurs interroger les témoins. Les joueurs-enquêteurs sont invités à reconstituer l'histoire racontée au chapitre 10 des Actes des apôtres.

  • Vivre le Temps pascal à la maison, un parcours proposé par le diocèse de Versailles, pendant le confinement.

    « Vivre le Temps pascal à la maison » : un parcours vidéo sur les symboles du baptême

    Le diocèse de Versailles propose une déclinaison « spécial confinement » du petit parcours du Temps pascal « Entrons dans la joie de Pâques », dont nous avons déjà parlé sur ce site, avec, jusqu'à la Pentecôte, un cycle de courtes vidéos pour redécouvrir la beauté de la vie chrétienne à partir des symboles du baptême.

  • Un enfant en prière.

    Célébrer, bénir, rendre grâce : mettre à profit ce temps de confinement en « Église domestique »

    Pour nourrir cette vie spirituelle au quotidien, cette vie dans l'Esprit, donnons-nous des temps pour prier en famille : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. » (Mt 18, 20). Prenons rendez-vous pour regarder ensemble ce que nous vivons au quotidien et y reconnaître que le Seigneur est à l'œuvre dans les petites choses de chaque jour, que dans ce quotidien nous voulons qu'il soit toujours plus présent.

Approfondir votre lecture

  • Accueillir le Seigneur dans sa maison, au milieu de sa famille et de son quotidien, quelle joie !

    En famille, vivre une liturgie domestique le dimanche de la Pentecôte

    Dimanche 31 mai, nous fêterons la Pentecôte. La reprise des messes sera effective, mais tous les fidèles ne seront pas forcément en mesure de s’y rendre. Jusqu’à ce que nous puissions tous nous retrouver en assemblée paroissiale, certains d’entre continueront à célébrer des liturgies domestiques, grâce à des propositions comme celle du diocèse de Lyon qui met à disposition des fidèles une proposition pour conduire et vivre ces célébrations en famille, en « Église domestique » (Lumen gentium, n. 11).

  • Une C&C (5)

    Neuvaine de préparation à la Pentecôte, 9 jours de prière à l’Esprit Saint

    Les neuf jours entre l’Ascension et la Pentecôte sont l’occasion de prier l’Esprit Saint, de lui demander qu’il vienne à nouveau prendre place dans nos vies, de manière plus intense, à la lumière de la période que nous venons de vivre. L’équipe du SNCC vous propose une neuvaine pour nous préparer à la Pentecôte, du vendredi 22, lendemain de l’Ascension, au samedi 30 mai, veille de la Pentecôte.

  • 31 mars 2018 : Catéchumène recevant le baptême, lors de la Vigile pascale. Paroisse Saint Ambroise, Paris (75), France.

    Célébrer les sacrements de l’initiation chrétienne dans un contexte épidémique

    Tant attendus, les baptêmes des adultes qui se préparent depuis de long mois pourront avoir lieu prochainement, dès que les célébrations seront de nouveau autorisées dans votre diocèse. A cet effet, nous proposons deux notes pour adapter l’ultime préparation des catéchumènes au baptême ainsi que des éléments pour la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne.