Statistiques du catéchuménat en 2005

Comme chaque année, la Semaine sainte est l’occasion de faire le point sur les démarches engagées par les catéchumènes adultes en vue des sacrements de l’Initiation Chrétienne.

Les catéchumènes en 2005, qui sont-ils ?

Chiffres

Catéchumènes en démarche : 9 364 personnes

Appels décisifs : 2 421

Confirmations : 2 777 en 2004 (pas de chiffre disponible pour 2005 actuellement)

Accompagnateurs : 9 124

Hommes et femmes :

Femmes : 69 % – Hommes : 31 %

Au total le rapport hommes/femmes est de fait d?une grande stabilité.

Jeunes :

80% des catéchumènes ont entre 18 et 40 ans : un tout petit peu plus de 18-24 ans cette année (22 %), un peu moins de 25-40 ans (59 %), les plus de 40 ans sont 19 %.

Globalement, de fait, peu de changement par rapport aux années précédentes.

Les catéchumènes, d’où viennent-ils ?

On observe une grande diversité géographique, culturelle et religieuses, sociale et professionnelle …

Origine géographique :

Origine rurale : 14 % – Origine urbaine : 86 %

Là encore une remarquable stabilité : 15 % / 85 % l’an dernier.

Origine culturelle et religieuse :

Christianisme : 50 %

Islam : 6 %

Judaïsme : 1 %

Religions orientales : 4 %

Tradition mixte : 5 %

Sans religion : 24 %

Sectes : 1 %

Ne sait pas : 9 %

Il n’y a pas grand chose à ajouter sur la plupart des catégories par rapport à l’an dernier, du moins en ce qui concerne les petites catégories, très semblables, pour ne pas dire identiques. Cependant trois points sont à souligner – sans vouloir en tirer des conclusions hâtives, car il faut voir si cette évolution se confirme dans les années qui viennent :

  • Pour l’origine chrétienne, on passe de 42 à 50 %
  • Le nombre des “sans religion” diminue corrélativement : on passe de 31 % à 24 %
  • Enfin “ceux qui ne savent pas”, qui étaient 13 % en 2004, ne sont plus maintenant que de 9 %.

Toute interprétation statistique demande la plus grande prudence : en particulier il faut voir si les résultats persistent, s?il s?agit simplement d?un aléa sans signification, qui peut d?ailleurs être lié à des façons de compter (les chiffres sont communiqués par des responsables dont les critères d?évaluation eux-mêmes peuvent varier d?une année sur l?autre, etc.). Mais ces légers mouvements méritaient d?être soulignés pour qu’on leur porte attention l’année prochaine.

Origine sociale et professionnelle :

Ouvriers et personnels de service : 22 %

Employés du privé ou de la fonction publique : 27 %

Cadres, professions libérales : 11 %

Indépendants : 3 %

Demandeurs d’emploi : 7 %

Etudiants : 16 %

Mères au foyer : 9 %

Autres : 5 %

L’origine sociale et professionnelle est très large, du professeur d’université au sans qualification, du plus cultivé au moins cultivé… la qualité des démarches reste cependant la même.

Là encore, à noter une étonnante stabilité.

Les catéchumènes, pourquoi viennent-ils ?

Motivation de leurs demandes :

Une rencontre, un événement, une recherche sont toujours décisives dans l’histoire et la décision du catéchumène.

Une rencontre : un visage, un témoignage de chrétien, une discussion, un accueil, une main tendue, un acte de générosité, etc.

Un événement : naissance, amour, deuil, épreuve ; une visite d?église, un lieu de pèlerinage, une émission de télé, une expérience spirituelle

Une recherche : questions portées depuis longtemps, lectures, échanges fréquents, quête d’un sens à sa vie., d’une transcendance, de Dieu…

C’est toujours une expérience imprévisible et inattendue.

La demande ne dépend pas de capacités intellectuelles ou d’un environnement favorable.

Le catéchumène devient chercheur de Dieu, disciple du Christ, chrétien en Église, parce qu’il pressent que là il trouvera un nouveau sens à sa vie, de nouvelles raisons de vivre et d’agir. Il vérifie sa démarche par l’expérience d’une libération fondamentale et en éprouvant un sentiment de joie et de paix intérieure, une confiance en soi trouvée ou retrouvée, un regard différent sur soi et les autres, une audace d’agir, de témoigner et se donner.

Se préparer à devenir chrétien, loin de couper le catéchumène du monde l’y renvoie avec un élan nouveau.

Approfondir votre lecture

  • Enquête sur l’évolution de l’éveil à la foi dans les diocèses

    Au sein du Service national pour la catéchèse et le catéchuménat, nous avons pris acte d’une évolution de la question de la famille dans la catéchèse et l’éveil à la foi dans la plupart des diocèses. Nous questionnant sur la manière d’accompagner au mieux ces évolutions, nous avons le désir de réfléchir avec les personnes qui, dans les diocèses, ont une attention plus particulière sur l’éveil à la foi des petits enfants, parfois aussi de leurs parents, et bien souvent aujourd’hui de l’annonce de la foi au sein de la famille.

  • Enquête sur le nombre d’enfants catéchisés du CE2 au CM2 en 2016

    L’enquête sur le nombre d’enfants catéchisés entre 8 et 11 ans, commencée en juin 2016, a été poursuivie pendant toute l’année scolaire 2016-2017. 74% des diocèses ont répondu.

  • Quelques mots sur la rentrée du caté en 2011

    Conférence de presse nationale du 1er septembre 2011. A l’occasion de la rentrée scolaire, le service national de la catéchèse et du catéchuménat a donné une conférence de presse sur « la rentrée du caté ».