Concile Vatican II : « Rendre chez les hommes la foi vivante, explicite et active »

Concile Vatican II - site du Vatican

Mieux expliquer la doctrine chrétienne afin de la rendre accessible à tous les hommes. C’est l’une des tâches qui a préoccupé le Concile œcuménique Vatican II, ouvert le 11 octobre 1962 à Rome par le pape Jean XXIII. Durant quatre années de travail, les pères conciliaires ont élaboré un ensemble considérable, offert à toute l’Église, d’exposés doctrinaux et de directives pastorales. Certains de ces textes touchent à la catéchèse et au catéchuménat.

Aux évêques de « bien connaître la doctrine de l’Église »

« Les évêques veilleront à ce que l’enseignement catéchétique, dont le but est de rendre chez les hommes la foi vivante, explicite et active, en l’éclairant par la doctrine, soit transmis avec un soin attentif aux enfants, aux adolescents, aux jeunes et même aux adultes. Dans cet enseignement, on adoptera l’ordre et la méthode qui conviennent non seulement à la matière dont il s’agit mais aussi au caractère, aux facultés, à l’âge et aux conditions de vie des auditeurs. Cet enseignement sera fondé sur la Sainte Écriture, la Tradition, la liturgie, le magistère et la vie de l’Église.

En outre, les évêques seront attentifs à ce que les catéchistes soient dûment préparées à leur tâche : ils devront bien connaître la doctrine de l’Église et apprendre, dans la théorie comme dans la pratique, les lois de la psychologie et les disciplines de la pédagogie. Les évêques doivent aussi s’efforcer de restaurer ou d’aménager le catéchuménat des adultes. »

Décret sur la charge des évêques dans l’Église, « Christus Dominus », promulgué le 28 octobre 1965.

Un temps sanctifié pour le catéchuménat

« On restaurera le catéchuménat des adultes, distribué en plusieurs étapes, dont la pratique sera soumise à l’Ordinaire du lieu : on obtiendra ainsi que le temps du catéchuménat destiné à une formation appropriée, puisse être sanctifié par des rites sacrés dont la célébration s’échelonne dans le temps. »

Constitution sur la sainte Liturgie (SL, § 64), « Sacrosanctum concilium », promulguée le 4 Décembre 1963.

Le catéchuménat, une formation à la vie chrétienne intégrale

« Ceux qui ont reçu de Dieu par l’intermédiaire de l’Église la foi au Christ, doivent être admis au catéchuménat par des cérémonies liturgiques. Le catéchuménat n’est point un simple exposé des dogmes et des préceptes, mais une formation à la vie chrétienne intégrale et un apprentissage mené à la façon qui convient ; formation et apprentissage par lesquels les disciples sont unis au Christ leur Maître. Les catéchumènes doivent donc être initiés comme il faut au mystère du salut et à) la pratique des m?urs évangéliques, et introduits, par des rites sacrés à célébrer à des époques successives, dans la vie de la foi, de la liturgie et de la charité du peuple de Dieu. »

Décret sur l’activité missionnaire de l’Église (AM, § 14), « Ad Gentes », promulgué le 7 décembre 1965.

Dieu s’adresse aux hommes comme à des amis

« Il a plu à Dieu dans sa sagesse et sa bonté de se révéler en personne et de faire connaître le mystère de sa volonté grâce auquel les hommes, par le Christ, le Verbe fait chair, accèdent dans l’Esprit Saint, auprès du Père et sont rendus participants à la nature divine. Dans cette Révélation, le Dieu invisible s’adresse aux hommes en son immense amour ainsi qu’à des amis, il s’entretient avec eux pour les inviter et les admettre à partager sa propre vie?La profonde vérité que cette Révélation manifeste, sur Dieu et le salut de l’homme, resplendit pour nous dans le Christ, qui est à la foi le Médiateur et la plénitude de toute la Révélation.

Constitution dogmatique sur la Révélation divine (RD, § 2), « Dei Verbum », promulguée le 18 novembre 1965.

Approfondir votre lecture

  • « Forts dans la tribulation » : La communion de l’Eglise, soutien durant l’épreuve

    En cette période de pandémie, la situation reste incertaine et la période de crise que nous traversons continue de nous éprouver. Pour que notre espérance et notre foi restent vivantes, nous pouvons continuer à nous appuyer sur la foi de l’Eglise. Le Dicastère pour la Communication du Saint-Siège met à notre disposition un recueil de textes pour partager, méditer et prier ensemble : « Forts dans la tribulation ».

  • Directoire pour la catéchèse : la catéchèse au service de la nouvelle évangélisation

    Nous voilà envoyés en cette rentrée pastorale annoncer la Bonne nouvelle de l’Évangile sur les routes de nos diocèses dans les conditions toujours difficiles de la pandémie qui s’ajoutent à bien d’autres obstacles. Si le Seigneur nous envoie en nous recommandant de ne rien prendre pour la route, il nous garantit qu’il est avec nous et même qu’il nous précède dans le cœur de ceux que nous allons rencontrer.

  • « Soyez dans la joie et l’allégresse » : l’exhortation apostolique du pape François

    C’est par cet appel de Jésus Christ qui clôt les béatitudes que le pape François ouvre sa récente exhortation apostolique Gaudete et Exsultate, la Joie et l’Allégresse. Ce court texte consacré à la sainteté contient de précieuses ressources pour la catéchèse dont voici quelques pistes.