Athéisme

Doctrine qui nie et rejette l’existence de Dieu.
Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Série Théobule pour le Carême : du désert à la croix

    Théobule s’invite chez les enfants de 6 à 11 ans avec ses récits bibliques en dessins animés. Afin d’aider les plus jeunes à vivre le temps liturgique, à préparer le rendez-vous du dimanche, le chien Théobule aide les parents en catéchèse et donne rendez-vous aux enfants une fois par semaine en vidéo.

  • Jeune fille se mettant au service d'une dame âgée en lui apportant son plateau repas

    Le baptême, un appel à s’engager

    À l’adolescence, les jeunes nous renvoient assez régulièrement nos contradictions. Il n’est pas rare de les entendre nous dire : « Tu fais quoi pour les migrants qui se noient dans la Méditerranée ? », « Tu les aides comment les pauvres, à part en faisant un don aux Restos du Cœur ? »

  • Foi et science, un mariage impossible ? – Initiales n°267

    Parler de science et de foi sans les opposer, est-ce possible ? La raison et la foi semblent incompatibles et pourtant l’une a besoin de l’autre, l’homme a besoin de ces deux ailes (Jean-Paul II, Fides et ratio) pour chercher la vérité.

  • Dire que Dieu est le Créateur, une vérité de foi

    Pendant le cheminement catéchuménal, les jeunes vont découvrir que le Dieu des chrétiens est un Dieu créateur et sauveur. Deux qualificatifs auxquels il n’est pas évident de réfléchir avec eux et qui pourtant sont au cœur de notre foi.

  • Les traductions de la Bible, un jeu de pistes pour mieux la comprendre

    Nous vous proposons de découvrir trois traductions d’un épisode central des quatre évangiles : le baptême de Jésus. Elles poursuivent chacune des choix éditoriaux propres, pour ne citer qu’eux : la recherche de précision littéraire de la Bible de Jérusalem et la facilité de compréhension d’une lecture orale pour l’AELF.