Ontologie

Approche philosophique qui tente de répondre à la question : qu’est-ce que d’être, qu’est-ce que d’exister ?
Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • « Nous aimerions être traités avec douceur, mais faisons aussi l’expérience, de relations difficiles ou conflictuelles, même entre chrétiens engagés … »

    « Heureux les doux »… il y a tellement de tensions entre des personnes dans ma paroisse, comment faut-il me situer ?

    « Heureux les doux »… il y a tellement de tensions entre des personnes dans ma paroisse, comme chrétien engagé, comment faut-il me situer ? Nicolas ne sait plus comment se situer… Entre le message « Heureux les doux » de l’Évangile qu’il voudrait mettre en application et les tensions entre les personnes de sa paroisse, en tant que catéchiste et accompagnateur de catéchumène il se sent tiraillé.

  • Ini259_summerfield-336672

    L’itinéraire catéchuménal : un itinéraire révélateur de talents

    Demandant le baptême, les jeunes ne réalisent pas qu’ils embarquent pour un voyage à la rencontre de Dieu et d’eux-mêmes. Adolescents, ils doutent souvent d’eux-mêmes, se trouvent nuls parfois ! Les accompagnateurs vont puiser dans l’itinéraire catéchétique et les célébrations liturgiques de multiples ressources pour les accompagner dans leur développement, à la découverte de leurs propres talents.

  • Ini 259_euro

    Une confiance folle : la parabole des talents

    Les mois passent, les années s’écoulent. Le Christ ne revient pas. Cette attente qui dure met à rude épreuve la foi de la communauté. Juste avant les récits de la Passion, les évangiles évoquent, avec des images d’apocalypses, ces temps qui seront les derniers, ceux du retour du Seigneur.

  • Pour gouverner notre existence, il nous faut nous interroger : « Seigneur que veux-tu que je fasse ? »

    Conduire sa vie dans la justice : discerner pour s’ajuster au Seigneur

    Pour vivre le don du baptême et grandir dans la foi, il nous faut associer, jour après jour, les deux termes de « gouvernance » et de « justice ». Il s’agit là d’une heureuse invitation à approfondir la dimension royale de notre baptême qui ne peut s’exercer sans prendre en compte la vertu de justice.

  • Gnosticisme et pélagianisme : « Même aujourd’hui les cœurs de nombreux chrétiens, peut-être sans qu’ils s’en rendent compte, se laissent séduire par ces deux propositions trompeuses. » (Gaudete et exsultate, chapitre II)

    « Gnostique ou pélagien ? » : identifier et combattre deux ennemis de la sainteté

    Dans les deux premières interventions de la session de formation Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat nous avons situé le combat comme une donnée inhérente à la condition humaine. Ce qui nous fait comprendre qu’il n’y a pas d’humanité sans combat. En contemplant la figure de Jésus, Dieu fait homme, nous avons vu à quel point lui-même a affronté le diable et mené le combat jusqu’à la croix. En tant que baptisés, à la suite du Christ comme disciples-missionnaires, les combats ne manquent pas. Il appartient à chacun de repenser ce qu’il mène comme combat propre. L’objet de cet atelier est à présent de situer le combat dans son lien avec la sainteté.