Le pape François s’élève contre la possession d’armes nucléaires

24 novembre 2019 : Le pape François se recueille à l’Atomic Bomb Hypocenter Park à Nagasaki, Japon.

24 novembre 2019 : Le pape François se recueille à l’Atomic Bomb Hypocenter Park à Nagasaki, Japon.

Après avoir fait ajouter un article sur le rejet de la peine de mort, le pape François entend souligner l’« immoralité » de la possession d’armes atomiques dans le Catéchisme de l’Eglise catholique (CEC). Les modifications de son Catéchisme montrent que la Tradition de l’Eglise catholique est vivante.

La possession d’armes nucléaires dénoncée par le pape François

Dans son allocution aux journalistes lors du vol retour de son voyage au Japon, le pape François a annoncé mardi son dessein de modifier le Catéchisme de l’Eglise catholique pour y voir figurer le caractère immoral non seulement de l’usage mais aussi de la possession d’armes nucléaires. Le pape François a insisté fermement et lancé un cri d’alerte sur les conséquences dramatiques de tels armements, rappelant que « la folie d’un gouvernant peut détruire l’Humanité ».

Il y a quelques mois, une prise de position comparable du Saint Père avait conduit à l’inscription du rejet de la peine de mort dans le CEC, recueil officiel résumant la foi, l’enseignement et la morale dans la doctrine catholique.

La peine de mort rejetée par le Catéchisme de l’Eglise catholique

En octobre 2017, le pape avait saisi l’opportunité de l’anniversaire des 25 ans du Catéchisme de l’Eglise catholique pour montrer que la Tradition n’était pas figée, en faisant cette proposition de modification très importante des articles du CEC sur la peine de mort.

Entérinée en août 2018, la nouvelle formulation de l’article 2267 du Catéchisme de l’Eglise catholique stipule désormais le rejet total de cette pratique jugée contraire à la dignité humaine (article qui commente le 5ème commandement : « Tu ne tueras pas », dans le chapitre « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »)

Plusieurs aspects sont à souligner pour la catéchèse :

  • Si l’unique dépôt de la foi est intangible, son expression au cours du temps peut varier (CEC 83b). Il y a là un exemple que le dépôt de la foi se reçoit dans une tradition vivante.1
  • Le Catéchisme de l’Eglise catholique, référence pour la catéchèse, porte les réflexions de l’Eglise catholique et ses conséquences concrètes. « Pour qu’elles ne restent pas lettre morte, il faut que le Christ, Parole éternelle du Dieu vivant, par l’Esprit Saint nous  » ouvre l’esprit à l’intelligence des Écritures« . » (CEC 108)

Le nouveau texte de cet article 2267 :

Pendant longtemps, le recours à la peine de mort de la part de l’autorité légitime, après un procès régulier, fut considéré comme une réponse adaptée à la gravité de certains délits, et un moyen acceptable, bien qu’extrême, pour la sauvegarde du bien commun.

Aujourd’hui on est de plus en plus conscient que la personne ne perd pas sa dignité, même après avoir commis des crimes très graves. En outre, s’est répandue une nouvelle compréhension du sens de sanctions pénales de la part de l’État. On a également mis au point des systèmes de détention plus efficaces pour garantir la sécurité à laquelle les citoyens ont droit, et qui n’enlèvent pas définitivement au coupable la possibilité de se repentir.

C’est pourquoi l’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que « la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle »2 et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde.

Le Pape dénonce la guerre à travers une photo d’archive

La photo choisie par le Pape François, prise à Nagasaki en 1945 par Joseph Roger O Donnell.

La photo choisie par le Pape François, prise à Nagasaki en 1945 par Joseph Roger O Donnell.

A l’aube de 2018, en guise de carte de vœux, le pape François avait choisi de dénoncer l’horreur de la guerre à travers un cliché émouvant datant de 1945. A la demande du Pape François, le Bureau de presse du Saint-Siège diffusait une photographie représentant un enfant survivant du bombardement atomique de Nagasaki et son petit frère mort. En face de la photo, François a souhaité écrire une simple phrase : «…le fruit de la guerre», et y apposer sa signature.

1. Le christianisme est la religion de la « Parole » de Dieu, « non d’un verbe écrit et muet, mais du Verbe incarné et vivant » » (CEC n°108)

2. François, Discours aux Participants à la Rencontre organisée par le Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation, 11 octobre 2017.

A la une du site eglise.catholique.fr

Épidémie du Covid-19 – Premières mesures de la CEF

COMMUNIQUÉ N°1 Suites aux annonces du Président de la République concernant l’épidémie du…

Pour vous aider

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Pour vous aider

620x349 vignettes

Approfondir votre lecture

  • 21 mai 2006: Catéchèse pour adultes (néophytes et catéchumènes) à la maison paroissiale de St Jean-Baptiste de Grenelle, Paris 15ème.

    Comprendre et recevoir le Catéchisme de l’Église catholique pour l’action catéchétique

    Voici l’intervention de Joël Molinario, docteur en théologie, maître de Conférence au Theologicum de l’Institut catholique de Paris, directeur adjoint de l’Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique, le vendredi 27 septembre 2013, au Congrès des Journées mondiales des catéchistes à Rome sur l’accueil du catéchisme de l’Eglise catholique dans la catéchèse : expériences et critères pour une pleine réception.

  • expression foi CEC

    Recevoir le Catéchisme de l’Eglise catholique comme « une symphonie »

    A l’occasion de l’ouverture de l’Année de la foi et du 20e anniversaire du catéchisme de l’Eglise catholique, la Commission épiscopale de la Catéchèse et du Catéchuménat (CECC) organise pour tous les responsables diocésains chargés de l’annonce de l’évangile aujourd’hui, une journée nationale autour du Catéchisme de l’Eglise catholique, le 18 octobre 2012. Plusieurs des intervenants à cette formation témoignent de l’importance de ce texte, pour eux-mêmes, pour l’Église… Ici le père Etienne Michelin, du Studiium Notre Dame de Vie.

  • logo annee foi 2012

    Le Catéchisme de l’Église catholique, « une expérience de communion »

    A l’occasion de l’ouverture de l’Année de la foi et du 20e anniversaire du catéchisme de l’Eglise catholique, la Commission épiscopale de la Catéchèse et du Catéchuménat (CECC) organise pour tous les responsables diocésains chargés de l’annonce de l’évangile aujourd’hui, une journée nationale autour du Catéchisme de l’Eglise catholique, le 18 octobre 2012. Ici Marie-Laëtitia Calmeyn, docteur en théologie et enseignante au Collège des Bernardins (Faculté Notre Dame).