Semaine Sainte : quand l’art nous dit quelque chose du Mystère pascal

29 juillet 2019 : Chemin de croix dans l'église Notre-Dame du Raincy (Notre-Dame-de-la-Consolation) a été construite en 1922-1923 par les architectes français Auguste et Gustave PERRET. C’est la première église construite en béton armé en France. Classée monument historique, elle est néanmoins en péril et fera partie des bénéficiaires du Loto du Patrimoine. Le Raincy (93), France.

29 juillet 2019 : Chemin de croix dans l’église Notre-Dame du Raincy (Notre-Dame-de-la-Consolation).

Par l’art pictural, ou la musique sacrée, certains artistes nous donnent à contempler le Mystère pascal. Voici un florilège d’œuvres et de morceaux qui, comme une véritable catéchèse, nous convient à méditer sur la fête liturgique par excellence qu’est Pâques. A découvrir par petites touches ici et là :

Catéchèse & Catéchuménat

Narthex.fr

  • Dossier Carême 2019 EC

    Art sacré : cheminer vers Pâques en images avec Narthex

    Tous les ans pendant le Carême et jusqu’à l’octave de Pâques, le site Narthex invite ses lecteurs de cheminer vers Pâques, en empruntant la voie de la beauté. Voici le chemin proposé pour le Carême 2019 qui a débuté le mercredi 6 mars.

  • L'image à la clé, saison II, épisode 6 : L'Annonciation.

    L’image à la clé, un blog dédié à l’art en vidéos

    L’image à la clé est de retour sur Narthex.fr et nous donne rendez-vous pour une deuxième saison ! Après une première saison de « voyages dans un tableau » en 2018, le blog vidéo nous embarque pour une nouveau feuilleton dédié aux œuvres d’art et leurs secrets … Cette année encore, saisissez la clé de l’image !

Les œuvres du Caravage s’animent sous nos yeux

Quand des œuvres du Caravage se constituent devant nos yeux. Reconnaîtrez-vous ces différentes scènes (presque toutes) religieuses ?

Tableaux vivants de La compagnia Teatrale "LudovicaRambelliTeatro"

Sur le site du Jour du Seigneur

L’art de la Pâque

Lecture de trois œuvres d’art avec Le Jour du Seigneur pour la Semaine Sainte et Pâques : la fresque de la Résurrection à St Sauveur-in-Chora à Istanbul (l’Anastasis), le cycle de Giotto à La Chapelle de l’Arena à Padoue et et le retable d’Issenheim à Colmar :

Depuis le Moyen-Âge, les artistes ont proposé de multiples regards sur le mystère de Pâques. Trois œuvres majeures témoignent de ce travail de création qui traduit une approche théologique : la fresque de la Résurrection à Saint-Sauveur-in-Chora (Istanbul), représentant Jésus descendant aux limbes et allant lui-même chercher Adam et Eve ; le cycle de Giotto à la chapelle de l’Aréna (Padoue), véritable chef-d’œuvre de l’artiste, faisant de ce lieu un grand livre ouvert relatant les épisodes bibliques ; le Retable d’Issenheim à Colmar, représentation étonnante et inédite pour l’époque d’un Christ au corps souffrant mais sortant glorieux de sa tombe, au matin de Pâques. Tout au long de ce film, artistes, historiens et théologiens revisitent les grands rites de la célébration pascale à la lumière de ces chef-d’œuvre artistiques.

Sur le site Liturgie & Sacrements

Œuvres historiques de musique sacrée pour aider à la méditation

Pour écouter une interprétation de ces pièces musicales sur YouTube, cliquez sur le titre.

« O Jesus Christe » de Jacquet de Berchem (1505 ? – 1567)

« Hosanna filio David » de Tomás Luis de Victoria (1548 – 1611)

« Misere mei, Deus » (extraits du psaume 50) – Gregorio Allegri (1582 – 1652)

Leçons de ténèbres (lamentations de Jérémie) – François Couperin (1668 – 1733)

Stabat Mater de Jean-Baptiste Pergolèse (1710 – 1736)

Passions selon saint Matthieu (1727) et selon Saint Jean (1724) de J.S. Bach (1685 – 1750)

« Les sept dernières paroles du Christ en croix » de Joseph Haydn (1732 – 1809)

« Le Christ au mont des oliviers » de Ludwig Van Beethoven (1770 – 1827)

« Harmonies poétiques et religieuses » de F. Liszt (1811 – 1886) Funérailles

Pensée des morts

Bénédiction de Dieu dans la solitude

Stabat Mater d’Antonin Dvorak (1841 – 1904)

« Ubi caritas » de Maurice Duruflé (1902 – 1986)

« Et expecto resurrectionem mortuorum » d’Olivier Messiaen (1908 – 1992)

Stabat Mater, Passion selon Saint Jean, Miserere d’Arvo Pärt (1935 -)

Psaume 130 « Aus Tiefer Not » (De profundis) de Philippe Hersant (1948-)

Approfondir votre lecture

  • Jeune fille en prière.

    Adolescents et jeunes : des propositions pour un quotidien confiné et connecté à l’essentiel

    En ce printemps 2020, en raison du confinement qui se poursuit en France, les adolescents et jeunes se voient privés de nombreux rendez-vous paroissiaux, diocésains, ou d’aumônerie qui avaient été pensés pour eux. Cette épidémie qui restreint à présent leurs mouvements, ne le empêchera pourtant pas de vivre ce temps comme une occasion de conversion : de nombreuses initiatives ont vu le jour, sur Internet et sur les réseaux sociaux pour étancher (ou devancer !) la soif spirituelle des jeunes en ce Temps pascal. A un âge où l’isolement et ce confinement peuvent être vécus de manière particulièrement douloureuse, puissent ces propositions agir comme un réconfort et permettre aux adolescents de faire LA rencontre qui transformera leur vie !

  • 7 mars 2020 : Premier dimanche de Carême. Remise de l'écharpe violette, lors de la célébration de l'appel décisif des catéchumènes. Egl. Saint Roch, Paris (75), France.

    De la tristesse à la confiance : témoignages de catéchumènes appelés au baptême en période de confinement

    Au début du Carême, au cours de la célébration de l’appel décisif et de l’inscription du nom, Sofia, Elodie et Princia, ont chacune été appelées par leur évêque à recevoir le baptême dans la nuit de Pâques. La crise sanitaire et le confinement ont contraint les diocèses a reporter leur baptême. Elles évoquent en quelques lignes leur ressenti, leur chemin de foi comme catéchumène, leurs attentes …

  • La Résurrection, détail du retable d'Issenheim, Matthias Grünewald, vers 1515, musée d'Unterlinden, Colmar.

    « Christ a souffert, Christ est mort » : à travers l’art, s’approcher du mystère de la Passion et la Résurrection du Christ

    « Christ a souffert, Christ est mort ». À chaque époque de l’histoire, les arts ont cherché à représenter la souffrance des dernières heures du Christ, sa passion, sa mort sur la croix. Ils ont aussi mis en image le moment dont personne n’a été témoin, celui de sa résurrection.