« Feuille de route » du pape François en catéchèse

dossier-jmcFin août 2013, le pape François recevait le P. Antonio Spadaro, sj pour une longue interview qui est rendue publique ce 19 septembre dans les revues jésuites internationales ; en France, la revue Etudes. Pour les acteurs de la responsabilité catéchétique qui partent à sa rencontre à l’occasion du pèlerinage national des catéchistes pour l’Année de la foi, du 26 au 29 septembre, plusieurs points parlent directement et sont d’une grande actualité.

L’interview du pape François

pape FRANCOIS (entiere)

Saint Matthieu et Le Caravage

Tout d’abord, le récit de sa vocation sacerdotale que l’on trouve aux pp. 3-4. Elle est liée à la fête de l’évangéliste saint Matthieu (le 21 septembre) plus particulièrement à son appel, sa conversion telle que l’œuvre du Caravage l’a immortalisée. Le pape se dit « un pécheur sur lequel le Seigneur a posé les yeux. » De là provient sa devise épiscopale : « regardé avec amour et choisi ». Le jeune étudiant argentin qui deviendra le pape François a une vive conscience de l’élection gracieuse de Dieu. De sa prévenance… Catéchètes aujourd’hui en France, nos évêques nous demandent dans le Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France (2006) d’être également très sensibles à l’agir premier de Dieu dans la vie de foi des personnes que nous croisons dans les groupes, les familles, les paroisses.

Un appel à « aller vers celui qui ne fréquente pas » l’Église

Autre haut lieu de cette interview, le pape nous appelle à engager nos forces apostoliques au service de la guérison des blessures que la vie inflige aux hommes et aux femmes de ce troisième millénaire (autour des pp. 14-16). Pour l’Église, il espère « la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles, la proximité, la convivialité (p. 14) invitant à « la première réforme (qui) doit être la manière d’être. (Pour cela il faut approfondir l’art de) dialoguer, de cheminer avec, de descendre dans leur nuit, dans leur obscurité, sans se perdre… Efforçons-nous d’être une Église qui trouve de nouvelles routes, qui est capable de sortir d’elle et d’aller vers celui qui ne la fréquente pas. » (p. 15). Il nous encourage un peu plus avant à ne pas être « obsédé par la transmission désarticulée d’une multitude de doctrines à imposer avec insistance. L’annonce de type missionnaire se concentre sur l’essentiel, sur le nécessaire. » (p. 16). Voilà que les évêques de France sont confortés par le Saint Père dans les choix qu’ils ont opérés avec le Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France (2006) en appelant à un renouveau dans la posture de l’ainé dans la foi tout autant qu’une attention renouvelée au rapport entre la vie concrète des personnes et l’annonce, la première annonce… Nos évêques voyaient clair dans les priorités pour ce temps de nouvelle évangélisation, demandant que les lieux de vie deviennent des lieux de première annonce. Elle doit toujours, comme toute bonne prédication (p. 17) « commencer avec l’annonce du salut étayée ensuite par une catéchèse qui aboutit aux conséquences morales. »

… et à « entrer dans l’aventure de la recherche » de Dieu

Enfin, rejoignant les préoccupations du catéchuménat et de toutes les démarches de type catéchuménal (p. 22 et 23), le pape François souligne l’importance incontournable du cheminement et de son intégration dans toute œuvre d’évangélisation. S’appuyant sur la Lettre aux Hébreux (Hb 11), il redit qu’à l’image d’Abraham, « notre vie consiste à marcher, cheminer, agir, chercher, voir… on doit entrer dans l’aventure de la recherche, de la rencontre et se laisser chercher et rencontrer par Dieu » (p. 22).

Voici donc quelques uns des accents particuliers que le pape François veut partager pour le bien de toute l’Église et de l’évangélisation. Gageons que lors du Congrès international de catéchèse du 26 au 28 septembre, intervenant le vendredi soir, il abordera encore cette question avec les congressistes… et lors de la messe de clôture des Journées internationales des catéchistes pour l’Année de la foi, il reprendra ces points en les resituant dans le contexte de la catéchèse comme collaboration importance à la mission de toute l’Église aujourd’hui.

Le dossier Catéchisme de l'Eglise catholique

CEC cartouche du Roi David

Catéchèse et catéchisme

cabochon-expression-de-la-foi-de-l-eglise

Pour vous aider

620x349 vignettes boite à outils rentrée catéchèse

Pour vous aider

620x349 vignettes

Approfondir votre lecture