La navette du tisserand : un jeu sur la Parole de Dieu qui se révèle

Le jeu, L’Oasis n°19 : Parle Seigneur !

Cette démarche catéchétique est spécialement conçue pour vivre une rencontre en équipe d’adultes (catéchistes ou accompagnateurs, ou parents) à l’aide de la revue L’Oasis n°19, Printemps 2021. Il s’agit d’un itinéraire pour, à l’aide de l’infographie des pages centrales, permettre avec d’autres de se situer, de relire sa pratique, sa manière de faire et d’amorcer sa conversion.

« La navette du tisserand »

La confiance entre le Dieu de la Bible et son peuple se tisse peu à peu dans l’Histoire. Dieu parle aux hommes, Il se révèle, ceux-ci sont invités à Lui répondre. L’expérience de la foi se fonde sur la Parole vivante et non pas seulement sur un livre.

Un itinéraire en 4 étapes – 1h30

Visée catéchétique :

Dieu parle, que ce soit dans les Ecritures, dans l’enseignement de l’Eglise ou dans le témoignage de foi des personnes… (dans la Création, la beauté…). La foi chrétienne prend appui sur la Révélation qui rejoint chacun dans le mouvement d’un Dieu amour qui se fait proche en Jésus Christ. Dire « Parle Seigneur ! » c’est entrer dans l’Alliance que Dieu propose.

Matériel : Accompagnez-vous de la revue L’Oasis n°19 à télécharger ici

Pour l’étape n°1 :

  • Le texte de l’évangile des disciples d’Emmaüs (Lc 24, 13-35), pour chaque participant

Pour l’étape n°2 :

Pour l’étape 3 :

Pour l’étape 4 :

  • Télécharger et imprimer recto-verso les cartes
  • Une pelote de laine

Étape n°1 : Prier avec un dialogue contemplatif – 25 minutes

Objectif de cette étape :

Prier avec l’Ecriture, écouter ce que l’Esprit nous dit aujourd’hui en accueillant également la résonnance de la Parole chez les autres personnes du groupe.

Le dialogue contemplatif est un temps de prière collectif basé sur la « contemplation » d’un texte biblique (un passage avec une histoire, des personnages, une action). Chacun est invité à se laisser toucher par le texte et à l’exprimer. Il s’agit d’ouvrir les yeux et les oreilles pour mieux voir et entendre ce qui se donne à voir et à entendre, afin que ces paroles et ces gestes contemplés demeurent en nous et nous transforment de l’intérieur… Chacun s’enrichit de la prière de l’autre et est entraîné par elle.

Déroulement

  • 1er temps : se mettre en présence de Dieu

Commencer par un signe de croix, un chant, une demande à l’Esprit-Saint pour qu’Il ouvre les cœurs à l’intelligence des Ecritures.

L’animateur lit à haute voix l’Evangile des disciples d’Emmaüs (Lc 24, 13-35).

Le reste du groupe écoute sans avoir le texte qui peut ensuite être remis à chacun.

L’animateur invite chacun à sentir, écouter, regarder… l’ambiance, l’environnement, les personnages, les gestes, les attitudes, les paroles… se laisser toucher par quelque chose du texte (c’est l’Esprit Saint qui parle à notre cœur à ce moment-là). Se donner un long temps de silence (5 minutes environ).

  • 2ème temps : premier tour de parole

Chacun dit brièvement quelle parole ou geste l’a touché dans le texte (« j’ai vu », « j’ai entendu », j’ai été touché »…. ). On le fait à tour de rôle en commençant par l’animateur puis celui qui est à sa gauche et ainsi de suite.

Vigilance : c’est une écoute, on ne réagit pas à ce que l’autre dit.

Prendre de nouveau un temps de silence pour se laisser imprégner par tout ce qui a été dit. Qu’est-ce que cela change dans ma propre contemplation ? Quel mots ou gestes nouveaux ont touché mon cœur ?

  • 3ème temps : deuxième tour de parole

Comme au 1er temps de partage, à tour de rôle, chacun dit ce qui l’a marqué dans ce qu’ont dit les autres et comment le texte le touche maintenant (on peut éventuellement redire le même mot ou la même parole que précédemment).

Si l’animateur le juge utile, il peut relire encore une fois le texte.
Prendre de nouveau un temps de silence.

  • 4ème temps : prière spontanée et dernier tour de parole.

Chacun formule une prière et l’adresse au Seigneur (sans ordre prédéfini). On commence par « Seigneur… ». Prière de demande ou d’engagement, prière de merci ou de pardon… cela doit rester libre, on peut aussi garder le silence.

En conclusion de ce moment on peut prendre un chant ou réciter le « Notre Père ».

Étape n°2 : Résonance biblique – 20 minutes

Objectif de cette étape :

Passer du texte à une parole vivante. Les textes bibliques sont généralement au centre de nos rencontres de catéchèse et de catéchuménat : il s’agit pour nous de faire résonner le texte pour nourrir la foi qui se fonde sur la Parole vivante et non pas sur un livre.

Déroulement

  • Lire l’article des pages 4 et 5 « Elle est vivante la Parole de Dieu », en particulier les deux premiers et le dernier paragraphes.
    Prendre le temps d’échanger sur ce qui frappe ou marque chacun, ce que chacun comprend de l’article.
    Chacun pense-t-il pouvoir dire, comme l’auteur de la Lettre aux Hébreux « Elle est vivante la parole de Dieu » ?
  • Partager chacun son tour un passage de l’Ecriture qui vous a marqué ou que vous aimez particulièrement. Il est possible de s’inspirer des citations de l’infographie en pages 6 et 7 ou d’autres supports présents dans la salle.

Étape n°3 : Le temps de la … Révélation – 30 minutes

Objectif de cette étape :

Comprendre que Dieu parle encore aujourd’hui par le texte biblique (l’Ecriture) mais aussi par d’autres médiations : le témoignage des autres personnes, la prière personnelle, l’enseignement de l’Eglise.

Déroulement :

  • Lire les deux premiers paragraphes de l’article “La Révélation en catéchèse et catéchuménat” en pages 10 et 11.
  • Partager à partir des questions suivantes :
    – Si je devais expliquer à un groupe de catéchèse ou catéchuménat ce qu’est la Révélation, quel sont les mots que j’utiliserais, les images, la définition que je donnerais ?
    – Comme pour les disciples d’Emmaüs, Jésus vient à ma rencontre aujourd’hui : il entend mes questions, il me parle, il m’invite à la table de l’eucharistie, il m’envoie en mission. Cette expérience de vie et de foi je peux en prendre conscience et la partager à partir des 6 questions proposées sur l’infographie en pages 6 et 7.

Étape n°4 : Jouer – 15 minutes

Objectif de cette étape :

Prendre conscience que la Parole est vivante, qu’elle est reçue, et qu’elle continue à être annoncée aujourd’hui.

Matériel :

Déroulement du jeu :

Les cartes avec des citations bibliques incomplètes sont réparties équitablement entre les joueurs.

Un joueur tient une pelote de laine en main, c’est le premier à commencer.

Il lit la phrase de l’une de ses cartes et laisse les autres participants en compléter la citation. Si personne ne trouve la bonne réponse, la carte est mise de côté et celui qui avait posé la question prend une autre de ses cartes pour proposer une nouvelle citation. Quand il aura proposé toutes ses cartes, il devra reproposer celles mises de côté.

Si la bonne réponse est donnée, il se défausse alors de sa carte au centre de la table et lance la pelote de laine (en gardant en main le bout du fil) à celui qui a donné la bonne réponse.

Ce-dernier prend à son tour l’une de ses cartes et annonce une nouvelle citation. Il procède de la même façon qu’expliquée précédemment.

Et ainsi de suite. Peu à peu se tisse une toile entre les participants.

Le premier qui a utilisé toutes ses cartes a gagné.

Sans relâcher le tissage, le gagnant prend la Bible, l’ouvre en Isaïe 55, 10-11 et proclame :

La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission.

La Bible ouverte est posée sur le tissage que les participants tiennent toujours en main et, ensemble, tous disent le Notre Père, cette prière que Jésus nous a enseignée et qui fait la jonction entre l’Ancien et le Nouveau Testament.La toile est ensuite relâchée et posée sur la table.

Relire le jeu

Avant de se séparer, les participants prennent quelques minutes pour échanger sur ce qu’ils retiennent de ce temps de rencontre.

L'Oasis n°19

Approfondir votre lecture