Que fit Jésus face aux stratégies et tentations du « Mauvais », le diable ?

Croix dressée sur les hauteurs d'une montagne.

Croix dressée sur les hauteurs d’une montagne.

Cet atelier a été proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Cet atelier nous invite à nous confronter à deux récits particulièrement significatifs de ce combat du Christ. Pour apporter du relief à la découverte du texte, trois versions des deux textes sont proposées. A la suite de cette proposition d’animation, nous pouvons aussi prendre le temps de réfléchir à la présence et à la stratégie du diable en lisant l’intervention « Nommer le lieu du combat spirituel ».

Dans son ministère public, Jésus se confronte et marche vers la Croix. Ce sera là le lieu du combat décisif pour lui, mais surtout de la victoire. Toute la trajectoire de la mission du Seigneur se trouve résumée dans le verset de saint Luc « Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem » (Lc 9,51). Jésus prend fermement la route de Jérusalem, où il sait qu’il donnera pleinement sa vie, révélant le but de sa venue : sauver l’humanité entière du pouvoir de la mort. Au long de son parcours vers le don, il est confronté à celui qui veut l’empêcher de mener à bien sa mission. Dès le tout premier temps après son baptême, le Satan essaie de le détourner de la voie du sacrifice en le tentant par celle de la gloire et de la facilité. Sans que les évangélistes ne le disent, le Christ a probablement eu à combattre à l’intime de ses choix en de nombreuses autres occasions. Du baptême à la croix, le Mauvais n’a sans doute pas cessé de harceler celui qui venait ruiner son empire. Mais c’est d’abord dans la vie des personnes qu’Il croise que Jésus chassera sous nos yeux la présence maléfique du nuisible Prince de ce monde.

Consignes :

  1. Désigner un animateur et un gardien du temps.
  2. Choisir un des deux textes bibliques proposés : Prédication à Capharnaüm ou Le démoniaque Gérasénien.
  3. Lire silencieusement les 3 versions du texte biblique choisi (5 minutes).
  4. Contextualiser le texte : que se passe-t-il avant ? Après ? Où se situe la scène ? Quels en sont les acteurs ? Les témoins ? Repérer des termes qui vous semblent importants ou des éléments de la narration qui font appel à d’autres textes.
  5. Échanger autour des questions suivantes :
  • Quel plan proposez-vous pour chacun des textes ? Avec un découpage des versets et un titre pour chaque partie, montrant le déroulement du récit.
  • Quels éléments vous semblent cohérents entre les textes ? Autrement dit, est-ce que par le vocabulaire ou la narration il semble évident qu’un seul et même auteur les a rédigés ?
  • Quelles sont les stratégies de Jésus et du Mauvais ?
  • Pourquoi d’après vous Jésus réduit-il au silence l’esprit impur dans Mc 1 ? ou en Mc 5 que signifie le nom « Légion » ?
  • Quels sont vos connaissances sur le diable en théologie ?
  • Dans votre vie, avez-vous eu le sentiment de faire face au diable de manière forte ?

Prédication à Capharnaüm (Mc 1, 21-28)

Traduction liturgique

21 Ils entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.

22 On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.

23 Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier :

24 « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »

25 Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »

26 L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui.

27 Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ?

Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »

28 Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Traduction Louis Segond

21 Ils se rendirent à Capernaüm. Et, le jour du sabbat, Jésus entra d’abord dans la synagogue, et il enseigna.

22 Ils étaient frappés de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.

23 Il se trouva dans leur synagogue un homme qui avait un esprit impur, et qui s’écria:

24 Qu’y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es: le Saint de Dieu.

25 Jésus le menaça, disant: Tais-toi, et sors de cet homme.

26 Et l’esprit impur sortit de cet homme, en l’agitant avec violence, et en poussant un grand cri.

27 Tous furent saisis de stupéfaction, de sorte qu’ils se demandaient les uns aux autres: Qu’est-ce que ceci? Une nouvelle doctrine! Il commande avec autorité même aux esprits impurs, et ils lui obéissent!

28 Et sa renommée se répandit aussitôt dans tous les lieux environnants de la Galilée.

Traduction littérale (P. Jean Radermakers)

21 Et ils pénètrent à CAPHARNAÜM (2,1). Et aussitôt, LE JOUR-DU-SABBAT (3,2), ((ÉTANT ENTRÉ)) DANS LA SYNAGOGUE (3,1), il enseignait (> 2,13).

22 Et l’on était-saisi-de-surprise (> 6,2) à propos de [ = sur ] son ENSEIGNEMENT (1,27 >11,18) : car il-se-trouvait, en les enseignant, comme ayant AUTORITÉ (1,27) et non-pas

comme les scribes.

23 Et aussitôt se-trouvait dans leur synagogue un homme en esprit impur (> 5,2) ; et il s’écria

en disant :

24 Qu'(y a-t-il entre) nous et toi (> 5,7), Jésus (le) Nazarénien ? Es-tu venu pour nous perdre ?

Je sais qui tu es, toi (> 1,34) : le Saint de Dieu.

25 Et Jésus le rabroua (> 3,12) en disant : Sois muselé (4,39) et sors hors de lui.

26 Et l’esprit impur, le contractant et vociférant [ = convoquant] d’une grande voix (> 5,7) sortit de lui.

27 Et tous* furent stupéfiés, de sorte qu’ils discutaient entre eux en disant : Qu’est-ce que ceci (> 4,41) ? Un ENSEIGNEMENT nouveau, (donné) d’AUTORITÉ (1,22 > 2,10) : il ordonne même aux esprits impurs et ils lui obéissent (> 4,41) !

28 Et la rumeur à son sujet [ = de lui sortit aussitôt partout dans le pays-d’alentour entier de la Galilée.

Le démoniaque Gérasénien (Mc 5, 1-20)

Traduction liturgique

01 Ils arrivèrent sur l’autre rive, de l’autre côté de la mer de Galilée, dans le pays des Géraséniens.

02 Comme Jésus sortait de la barque, aussitôt un homme possédé d’un esprit impur s’avança depuis les tombes à sa rencontre ;

03 il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l’attacher, même avec une chaîne ;

4 en effet on l’avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes, mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser.

05 Sans arrêt, nuit et jour, il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres.

06 Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui

07 et cria d’une voix forte : « Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu Très-Haut ? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas ! »

08 Jésus lui disait en effet : « Esprit impur, sors de cet homme ! »

09 Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L’homme lui dit : « Mon nom est Légion, car nous sommes beaucoup. »

10 Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays.

11 Or, il y avait là, du côté de la colline, un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.

12 Alors, les esprits impurs supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs, et nous entrerons en eux. »

13 Il le leur permit. Ils sortirent alors de l’homme et entrèrent dans les porcs. Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer : il y avait environ deux mille porcs, et ils se noyaient dans la mer.

14 Ceux qui les gardaient prirent la fuite, ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne, et les gens vinrent voir ce qui s’était passé.

15 Ils arrivent auprès de Jésus, ils voient le possédé assis, habillé, et revenu à la raison, lui qui avait eu la légion de démons, et ils furent saisis de crainte.

16 Ceux qui avaient vu tout cela leur racontèrent l’histoire du possédé et ce qui était arrivé aux porcs.

17 Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire.

18 Comme Jésus remontait dans la barque, le possédé le suppliait de pouvoir être avec lui.

19 Il n’y consentit pas, mais il lui dit : « Rentre à la maison, auprès des tiens, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. »

20 Alors l’homme s’en alla, il se mit à proclamer dans la région de la Décapole ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l’admiration.

Traduction Louis Segond

1 Ils arrivèrent à l’autre bord de la mer, dans le pays des Gadaréniens.

2 Aussitôt que Jésus fut hors de la barque, il vint au-devant de lui un homme, sortant des sépulcres, et possédé d’un esprit impur.

3 Cet homme avait sa demeure dans les sépulcres, et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne.

4 Car souvent il avait eu les fers aux pieds et avait été lié de chaînes, mais il avait rompu les chaînes et brisé les fers, et personne n’avait la force de le dompter.

5 Il était sans cesse, nuit et jour, dans les sépulcres et sur les montagnes, criant, et se meurtrissant avec des pierres.

6 Ayant vu Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui,

7 et s’écria d’une voix forte: Qu’y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut? Je t’en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas.

8 Car Jésus lui disait: Sors de cet homme, esprit impur!

9 Et, il lui demanda: Quel est ton nom? Légion est mon nom, lui répondit-il, car nous sommes plusieurs.

10 Et il le priait instamment de ne pas les envoyer hors du pays.

11 Il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissaient.

12 Et les démons le prièrent, disant: Envoie-nous dans ces pourceaux, afin que nous entrions en eux.

13 Il le leur permit. Et les esprits impurs sortirent, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita des pentes escarpées dans la mer: il y en avait environ deux mille, et ils se noyèrent dans la mer.

14 Ceux qui les faisaient paître s’enfuirent, et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Les gens allèrent voir ce qui était arrivé.

15 Ils vinrent auprès de Jésus, et ils virent le démoniaque, celui qui avait eu la légion, assis, vêtu, et dans son bon sens; et ils furent saisis de frayeur.

16 Ceux qui avaient vu ce qui s’était passé leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et aux pourceaux.

17 Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire.

18 Comme il montait dans la barque, celui qui avait été démoniaque lui demanda la permission de rester avec lui.

19 Jésus ne le lui permit pas, mais il lui dit: Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le Seigneur t’a fait, et comment il a eu pitié de toi.

20 Il s’en alla, et se mit à publier dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous furent dans l’étonnement.

Traduction littérale (P. Jean Radermakers)

1 Et ils vinrent vers l’autre-rive (< 4,35 > 5,21) de la mer, dans le pays des Géraséniens.

2 Et comme il sortait hors de la barque (< 4,37 > 5,18), ((aussitôt)) vint-à-sa rencontre, (venant) hors des monuments, un homme en esprit impur (< 1,23),

3 qui avait son habitation dans les monuments*, et pas-même avec une chaîne, personne ne pouvait plus le lier,

4 en raison de ce que souvent il avait été lié avec des entraves et des chaînes, et les chaînes avaient été cassées par lui, et les entraves brisées, et personne n’avait-la-force-de le maîtriser ;

5 et à travers tout, nuit et jour (< 4,27), dans les monuments* et dans les montagnes, il se-trouvait, en criant et en se meurtrissant lui-même avec des pierres.

6 Et voyant Jésus de loin, il courut et se-prosterna-devant lui,

7 Et criant d’une grande voix (< 1,26), il dit : Qu'(y a-t-il entre) moi et toi (< 1,24), Jésus, Fils du Dieu Très-Haut (< 3,11) ? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas.

8 Car il lui disait : Sors, esprit impur, hors de l’homme.

9 Et il l’interrogeait : Quel [ = quoi] (est) ton nom ? Et il lui dit : Légion (est) mon nom, parce que nous sommes nombreux.

10 Et il le suppliait beaucoup afin qu’il ne les envoie pas en-dehors du pays.

11 Or se-trouvait là, auprès de la montagne, un grand troupeau de porcs paissant.

12 Et ils le supplièrent en disant : Expédie-nous dans les porcs, afin que nous entrions en eux.

13 Et il (le) leur concèda. Et étant sortis, les esprits impurs entrèrent dans les porcs, et le troupeau s’élança du-haut-de l’escarpement dans la mer – environ [ = comme] deux mille -, et ils s’étouffèrent dans la mer.

14 Et ceux qui les faisaient-paître s’enfuirent et annoncèrent (cela) à la ville et dans les campagnes, et on vint voir qu’est-ce qui était [ = est] arrivé.

15 Et ils viennent auprès de Jésus, et ils considèrent le démoniaque assis, habillé, et dans-son-bon-sens, (lui) qui avait eu la légion, et ils le craignirent.

16 Et ceux qui avaient vu leur racontèrent comment (c’) était arrivé au démoniaque, et au sujet des porcs.

17 Et ils commencèrent à le supplier de s’éloigner de leur région.

18 Et comme il montait* dans la barque (< 5,2 > 6,32), celui qui-fut-démoniaque le suppliait afin qu’il soit avec lui (< 3,14 > 5,40).

19 Et il ne le laissa pas, mais il lui dit : Pars dans ta maison*, auprès des tiens, et annonce-leur autant que le Seigneur a fait pour toi, et a eu-pitié-de toi.

20 Et il s’éloigna et commença à proclamer dans la Décapole (> 7,31) autant que Jésus fit pour lui ; et tous s’étonnaient (> 6,6).

Lire l'intervention du Père Gaultier de Chaillé

  • Nommer le lieu du combat spirituel

    Le Père Gaultier de Chaillé propose une approche biblique et théologique de la question du combat spirituel. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Nous allons parler du combat en nommant le diable, en expliquant ce que la Bible et la théologie en disent pour essayer de voir ce que la spiritualité, notre foi et notre action peuvent nous permettre de trouver comme ressources pour le combattre au quotidien.

  • Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat (2020)

    « Tenez pour une joie suprême mes frères, d'être en butte à toutes sortes d'épreuves » (Jc 1,2). Retour sur la session de formation organisée à la Maison des évêques de France les 15 et 16 janvier 2020.

Crise sanitaire et catéchèse

Une C&C (2)

Un numéro de l'Oasis

L'Oasisn°11-Couverture

Le coin prière Hozana

Approfondir votre lecture