La vie avec Max et Lili : Lili a été suivie

Lili a été suivieLili a été suivie, Calligram éditions, de Dominique de Saint Mars, 1994, 5.50€.

La vie avec Max et Lili est une série de livre de poche illustrés et éducatifs qui invite les enfants à parler et comprendre les émotions et situations de la vie quotidienne et de faire face aux problèmes qu’ils rencontrent. Le n°16, « Lili a été suivie », parle de la pédophilie.

Une série qui marche très bien avec les enfants. Il a l’avantage d’être général et d’avoir une approche qui n’est pas frontale. Très concret, il permet aux parents et aux enfants de dialoguer. Aborde plusieurs situations.

Dès 6 ans.

Quatrième de couverture

Lili est suivie dans la rue par un homme, mais elle sent le danger et trouve de l’aide… Ce livre parle de la pédophilie. Il fait comprendre que les enfants doivent se méfier des inconnus au comportement étrange et ne pas hésiter à en parler.

Ce titre fait partie de la bibliographie proposée sur ce site dans le cadre de la lutte contre la pédophilie et la maltraitance infantile.

Approfondir votre lecture

  • Tous vigilants et actifs pour faire de notre Eglise « une maison sûre »

    En mars 2021, au terme de leur assemblée plénière du printemps, les évêques de France ont adressé une lettre aux catholiques de leurs diocèses sur la lutte contre la pédocriminalité. Nous vous encourageons à en prendre connaissance et à la diffuser largement. Cette lettre nous invite particulièrement, acteurs de la catéchèse et du catéchuménat, en contact avec des jeunes, des enfants, et des adultes, à nous former et à être vigilants et actifs pour faire de notre Eglise « une maison sûre ».

  • « Un diable dans la poche », un conte animé sur la violence du silence imposé

    Un diable dans la poche est un très beau court-métrage d’animation réalisé en 2019 par les élèves de l’école des Gobelins sur le thème de l’innocence brisée par la violence d’un secret trop lourd à porter.

  • La princesse sans bouche, un conte pour parler du sujet de l’inceste

    Ce conte permet d’aborder avec des enfants le sujet grave de l’inceste pour lesquels les mots peuvent manquer comme c’est le cas de cette petite princesse frappée de mutisme.