Rencontre avec Jésus le Christ : trois modules pour les dimanches de scrutin

Carnet personnel du catéchumène, Matins d'EvangileIssu du document Rencontre avec Jésus le Christ, de la collection Matins d’Évangile, ces trois « modules », des propositions en trois étapes pour vivre un temps de catéchèse … et prévues pour des catéchumènes, peuvent aider tout chrétien qui veut « persévérer dans la conversion » (Rituel d’Initiation chrétienne des adultes, n°155).

En voici les visées catéchétiques, que l’on peut mettre en œuvre les dimanches de scrutin. « De la soif à la source » ; « des ténèbres à la lumière » ; « de la mort à la vie » : à chacun de ces trois scrutins, un évangile pour rappeler les passages que nous sommes appelés à vivre.

Des ressources vidéos avec le Jour du Seigneur

L’eau – « De la soif à la source » (module 23 – Jésus et la Samaritaine)

Terre sèche

Premier dimanche de scrutin

« Le troisième dimanche de Carême est lu l’évangile de la Samaritaine à qui le Christ donne l’eau vive ».

« Dans ce récit de la Samaritaine (Jn 4, 5-30.39-42), Jésus, la femme, les disciples, les habitants de Sykar, tous à un moment ou un autre vont converger vers le puits, lieu d’une rencontre et d’une quête. Jésus se fait mendiant de la source qui est au coeur de chacun : « donne-moi à boire ». Comme en retour, Il se révèle à nous source d’eau vive : celui qui vient combler nos attentes et même au-delà. »

« Nous sommes pétris de l’expérience du manque et du désir. Dieu, la source de la vie, est seul capable, si nous entrons dans une relation personnelle avec Lui, d’apaiser notre soif. »

Pour nous, aînés dans la foi, les acteurs de la responsabilité catéchétique de l’Eglise

Nos vies manquent souvent de sens… on est comme désorienté, assoiffé. Le catéchumène fait cette expérience. Parfois même ce fut le point départ de sa demande de baptême. Trouver un sens… Trouver la source ! « Si tu savais le don de Dieu… », nous dit Jésus, comme à la Samaritaine. Accepter cette rencontre dérangeante est un vrai retournement, un ajustement à l’Evangile. Il s’agit d’accueillir Celui qui vient à nous pour nous renouveler de sa Parole et de ses sacrements.

Extrait de « De la soif à la source » (module 23 – Jésus et la Samaritaine), Rencontre avec Jésus le Christ, 2011.

 

La lumière – « Des ténèbres à la lumière » (module 24 – Jésus et l’aveugle)

Samu Social

Deuxième dimanche de scrutin

« Le quatrième dimanche de Carême est lu l’évangile de l’Aveugle-né guéri et illuminé par le Seigneur. « 

« La guérison de l’aveugle-né (Jn 9,1-49) met en scène cette démarche qui consiste à s’ouvrir à la lumière de Dieu. Cette lumière, nous la recevons bien souvent au fur et à mesure des jours, lorsque nous nous laissons éclairer par le Christ. »

« Sans lumière, l’homme est aveugle. Au baptême, la lumière remise signifie le Christ, sa Parole nous éclaire. En Christ, choisissons la lumière du monde, et nous connaîtrons la paix avec Dieu. »

Pour nous, aînés dans la foi, les acteurs de la responsabilité catéchétique de l’Eglise

« Celui qui est aveugle spirituellement ne peut pas observer ce que Dieu réalise pour lui. Vingt siècles d’Eglise enracinés dans la Tradition biblique invitent tout chrétien au discernement spirituel. il s’agit de filtrer, de trier, pour distinguer et classer, pour qu’on ne confonde pas l’essentiel avec l’acessoire. Le Christ nous y aide. »

Extrait de « Des ténèbres à la lumière » (module 24 – Jésus et l’aveugle), Rencontre avec Jésus le Christ, 2011.

 

La vie – « De la mort à la vie » (module 25 – Jésus et Lazare)

Père Lachaise

Troisième dimanche de scrutin

« Le cinquième dimanche de Carême est lu l’évangile de la résurrection de Lazare à qui le Christ rend la vie. « 

« La Pâque du Christ est l’accomplissement de sa vie. Sa passion, sa mort et sa résurrection ouvrent un avenir nouveau à notre humanité. Dieu nous en donne le gage et l’effectue pleinement. En lui, nous participons déjà à cette victoire définitive de la vie. En lui, nos vies sont renouvelées. Lazare vivant en est le signe (Jn 11,17-45). »

« Au-delà de toutes les impasses de notre vie, un avenir nous est ouvert si nous accueillons la vie de Jésus-Christ mort et ressuscité. »

Pour nous, aînés dans la foi, les acteurs de la responsabilité catéchétique de l’Eglise

Nos vies sont confrontées à la mort qui « tue » l’espérance ! Le travail de conversion conduit les catéchumènes à cette confrontation. Elle ne se résout pas dans la simple énonciation d’un donné de foi, mais nécessite du temps. Avec leurs résistances ou difficultés à croire, accompagnons-les dans la confiance en un Dieu qui sans cesse nous tire de nos impasses, devient un appui dans la vie.

Extrait de « De la mort à la vie » (module 25 – Jésus et Lazare), Rencontre avec Jésus le Christ, 2011.

 

Qu’est-ce qu’un dimanche de scrutin ?

« Dans l’antiquité chrétienne, la préparation au baptême, pendant le Carême, donnait lieu à un certain nombre de rites préparatoires, appelés « scrutins » : il s’agissait de « scruter » (du latin « scrutinium », action de fouiller, de rechercher, de visiter) les intentions des catéchumènes, en s’assurant de leurs dispositions intérieures et en pratiquant sur eux des exorcismes. La discipline actuelle du baptême des adultes a maintenu trois scrutins fixés normalement aux 3e, 4e et 5e dimanches de Carême ; célébrés à la messe dominicale, après l’homélie, ils comportent une prière silencieuse, une prière commune pour les catéchumènes et un exorcisme. »

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés. Source : site www.liturgie.catholique.fr

Approfondir votre lecture