“Quand la catéchèse s’adresse aux personnes en situation de handicap”

Pédagogie catéchétique spécialisée Livre CFino AHerbinet“La pédagogie catéchétique spécialisée. Quand la catéchèse s’adresse aux personnes en situation de handicap” est paru aux éditions du Senévé/ISPC, sous la direction de Catherine Fino et Anne Herbinet.

Depuis l’atelier de recherche de février 2009 lors d’un colloque de l’Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique (sur le thème de la responsabilité catéchétique de l’Eglise), la réflexion théologique s’est poursuivie sur les enjeux de la pédagogie catéchétique spécialisée (P.C.S). Aujourd’hui, ce livre s’en fait l’écho.

Cette pratique interroge la responsabilité catéchétique de l’Eglise dans son ensemble parce qu’elle dit quelque chose d’essentiel de la foi des communautés chrétiennes, de leur éthique et de l’initiation qu’elles proposent.

Cet ouvrage montre que la P.C.S. n’est pas qu’un effort pédagogique particulier, elle est un lieu privilégié pour analyser les mutations contemporaines de la transmission de la foi. Il est le fruit d’une collaboration entre Anne Herbinet, déléguée à la P.C.S au Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat et Catherine Fino, qui enseigne la théologie morale à l’ISPC (institut supérieur de pastorale catéchétique, faculté catholique de Paris).

Un indispensable, non seulement pour les responsables en Pédagogie Catéchétique Spécialisée ou en Pastorale des Personnes Handicapées, mais aussi pour tous les services de proposition de la foi.

 

“La pédagogie catéchétique spécialisée. Quand la catéchèse…” : Sommaire

Chapitre I : la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs

C’est au sein même de l’enracinement de la P.C.S dans le renouveau catéchétique des années 50, que Raymond Brodeur désigne les intuitions pertinentes pour aujourd’hui. La « conversion au niveau des attitudes » permet aux catéchètes de proposer une initiation existentielle au mystère du Dieu trinitaire

Chapitre II : l’oeuvre catéchétique du Père Bissonnier

Ce chapitre propose la conférence que Mr Guy Avanzini a donnée lors du colloque de l’I.S.P.C. en 2009, dans l’atelier qui a été à l’origine de ce projet éditorial. Le point de vue du pédagogue s’impose car ce n’est qu’à l’aide de pratiques pédagogiques renouvelées que les catéchètes peuvent solliciter les personnes en situation de handicap en tant que sujets, tout en recevant du Père Bissonnier les fondements théologiques de la dignité de ces personnes.

Chapitre III : actualité de la P.C.S.

Ce chapitre sollicite le point de vue des acteurs engagés sur le terrain, sujets à part entière de la recherche théologique. L’analyse des interviews de plusieurs responsables diocésains, auxquels leur fonction donne une vue d’ensemble sur leur propre diocèse, permet d’appréhender la diversité de la mise en ?uvre de la P.C.S. selon les lieux.

Chapitre IV : pédagogie catéchétique spécialisée et initiative première de Dieu

Dans ce chapitre charnière, Anne Herbinet soutient que « l’existence même » de la P.C.S., en tant que pédagogie spécifique adressée aux personnes en situation de handicap, « informe sur ce qu’est la foi de l’Eglise, et la transmission de cette foi ». La foi christologique fonde une pédagogie de la dé maîtrise et une éthique de la relation à la suite du Christ, amenée à se recevoir de l’initiative même du Père, et ouverte sur la fraternité en l’Esprit.

Chapitre V : l’engagement de la P.C.S dans le combat pour la « reconnaissance » : une exigence catéchétique ?

La P.C.S. s’est appropriée l’objectif de l’inclusion, en dialogue avec la recherche et les pratiques contemporaines autour du handicap . Catherine Fino analyse comment l’Eglise témoigne de Jésus-Christ en honorant la quête de reconnaissance sociale et ecclésiale de ces familles.

Chapitre VI : se mettre au service de la parole de Dieu en P.C.S

Face à la demande magistérielle de valoriser en catéchèse « la porte d’entrée par la Parole de Dieu », la P.C.S. se positionne du point de vue global d’une proposition de la rencontre de la personne de Jésus Christ. Anne Herbinet décrit comment, au bout du compte, la P.C.S. peut être considérée comme un « laboratoire » s’inventent et s’explicitent les médiations de l’écoute de la Parole de Dieu.

Chapitre VII : la P.C.S. au défi d’évaluer la transmission du « contenu » de la foi chrétienne

Catherine Fino analyse comment la P.C.S. honore le souci commun de la vérification des pratiques catéchétiques au regard de la mission de transmettre le « contenu de la foi ». Au plan de l’agir chrétien, elle privilégie la qualité des relations témoignant de la participation à la charité du Christ. Au plan de la vérité de la foi, la définition des « noyaux essentiels » de la foi se déplace vers l’expérience, avec une approche corporelle du mystère de Jésus-Christ, et le soutien de la foi de la communauté.

A la recherche de la vérité

Catéchuménat

startup-594091_1920

Catéchèse et handicap

fathers-day-2135265_1280

Catéchuménat des adolescents

23 avril 2016 : Jubilé des adolescents qui réunit une foule de jeunes sur la place Saint Pierre au Vatican, Rome, Italie.

Approfondir votre lecture