Perspectives catéchétiques (2021)

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a)

Retour sur la session de formation organisée en visioconférence par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat de la Conférence des évêques de France mercredi 20 et jeudi 21 janvier 2021.

« Chute des inscriptions, épuisement des catéchistes, fatigue, angoisse de disparaître, effondrement » … Tels étaient déjà les constats de la plupart des acteurs de la catéchèse il y a quelques mois. Depuis mars 2020 la crise sanitaire liée à la COVID-19 est venue impacter fortement l’activité catéchétique.

Serait-ce donc « la mort » de la catéchèse comme l’affirment certains ?

Cependant des initiatives nouvelles, des signes d’espérance émergent : vitalité du catéchuménat, créativité en catéchèse, évolution des structures dans les diocèses, nouveaux modes de transmission, …

A la lumière de l’expérience de l’Eglise, le temps est venu de nous asseoir et de regarder, de prier, de partager, d’écouter ce que l’Esprit nous dit, lui qui : « continue de susciter chez les hommes la soif de Dieu et, dans l’Eglise, une nouvelle ferveur, de nouvelles méthodes et de nouvelles expressions, pour annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ » (Directoire pour la catéchèse 38).

Dans le mouvement d’évangélisation, où l’annonce du kérygme reste centrale, quelles sont la place et la spécificité de la catéchèse ?

Cette session a été pour nous tous, engagés en catéchèse et catéchuménat, l’occasion d’aborder la question sous ses différents aspects et de l’accueillir de manière concrète, dans la réalité de nos missions.

Nous avons suivi un itinéraire sur deux jours, en alternant apports théologiques, bibliques et pastoraux, travaux en ateliers et temps de partage.

Ces deux journées de rencontre et de formation étaient organisées par le Service national de la catéchèse et du catéchuménat en présence de Mgr François Kalist, archevêque de Clermont et de Mgr Renauld de Dinechin, évêque de Soissons membres de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat et avec la participation de de Mgr Vincent Jordy, archevêque de Tours et Président de la Commission épiscopale pour la catéchèse et le catéchuménat.

Mercredi 20 janvier

Temps de prière

Analyse sociologique et signes des temps

Dans la matinée du mercredi 20 janvier, nous avons pu écouter Jean Caron, philosophe et diacre permanent du diocèse de Versailles. Retrouvez son intervention en intégralité :

Intervention n°1

Perspectives catéchétiques : diagnostic de la crise et appel à l’espérance

Le philosophe Jean Caron propose une approche sociologique de la question des perspectives en catéchèse et en catéchuménat. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

Les récits apocalyptiques : des lectures pour aujourd’hui ?

Intervention n°2

Les récits apocalyptiques, des lectures pour aujourd’hui ?

« Dans les milieux croyants, ces textes atypiques fascinent ou alors repoussent, mais il y a rarement de demi-mesure. » Avec la bibliste Elodie Verdun-Sommerhalter, nous partons à la re-découverte des récits du Livre de l'Apocalypse, particulièrement évoqués en temps de crise et d'épreuve, afin de cerner ce qu'ils ont à nous dire pour aujourd'hui. Elodie Verdun-Sommerhalter est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

La pédagogie de la foi dans le DpC : dialogue

Intervention à deux voix entre Isabelle Perrier et Joëlle Eluard, du SNCC.

Intervention n°3

La pédagogie de la foi dans le Directoire pour la Catéchèse

Dans une approche à deux voix, Isabelle Perrier et Joëlle Eluard échangent sur la pédagogie de la foi, telle qu'elle est travaillée au chapitre 5 du Directoire pour la Catéchèse (articles 157 à 178). Cette intervention a été donnée dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

Jeudi 21 janvier

La posture du catéchiste, la posture en catéchèse

Intervention n°4

La posture du catéchiste, la posture en catéchèse

« Le catéchiste devient progressivement celui qui a d’abord rencontré Jésus. Ce qui le caractérise, c’est qu’il a basculé vers « l’intérieur du mystère ». » Mgr Vincent Jordy évoque la figure et la posture du catéchiste, catéchète, accompagnateur du catéchuménat dans la transmission de la foi. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques, « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises » (Ap 2,17a).

La créativité en catéchèse

Intervention n°5

La créativité en catéchèse

Audace, innovation des acteurs de la pastorale catéchétique : quelle place pour la créativité en catéchèse et catéchuménat ? Quel discernement pour une juste créativité au service de la transmission de la foi ? S’appuyant sur les textes du Magistère de l’Eglise, en particulier le Directoire pour la Catéchèse, et sur leurs expériences respectives comme catéchistes, Pauline Dawance, directrice du SNCC, et le père Christophe Sperissen, membre du SNCC, sont intervenus sur ce sujet dans le cadre de la session Perspectives catéchétiques.

Culture numérique et pratiques catéchétiques

Intervention n°6

Culture numérique et pratiques catéchétiques

Comment le Directoire pour la Catéchèse parle-t-il du monde numérique ? Les nouveaux rapports aux savoirs dans la culture numérique et les pratiques catéchétiques analysés par Joël Molinario, directeur de l'ISPC, lors de la session de formation Perspectives catéchétiques.

Témoignages : des initiatives autour du numérique

  • Série de vidéos ThéoDom en avril et mai : Qui est Dieu ?

    Les miracles peuvent-ils nous faire croire en Dieu ? Comment la Bible nous parle-t-elle de Dieu ? Dieu change-t-il ?Dieu juge ou pardonne ? Dieu, trois en un… Fin avril-début mai, ThéoDom propose une série sur Dieu !

  • PRIXM, à la découverte de la Bible et des œuvres culturelles inspirées par les Ecritures

    Avec PRIXM, partez à la découverte de la Bible et des « pépites » des Écritures. Cette proposition, fruit d'un travail de recherche sérieux, présente le grand atout d'être adaptée au monde d’aujourd’hui par des références culturelles contemporaines. Sa structure fait résonner Écriture, œuvres d'art contemporaines ou pas, et commentaire biblique. La newsletter et le site PRIXM constituent un moyen de formation très précieux pour les catéchumènes, adultes, parents, catéchistes !

Clameur de la terre, clameur des pauvres

Intervention n°8

Clameur de la terre, clameur des pauvres : écologie intégrale et Directoire pour la Catéchèse

Le Directoire pour la Catéchèse s'appuie sur la Doctrine Sociale de l'Eglise et aborde notamment la question de l'écologie intégrale. Puisant dans sa lecture des encycliques Evangelii gaudium, Laudato si', Fratelli Tutti, le père Grégoire Catta revient sur quelques extraits du DpC qui font écho à la "clameur de la terre, clameur des pauvres" à laquelle le pape François fait référence dans Laudato si'.

Au moment de conclure cette formation sur les perspectives en catéchèse et catéchuménat…

Quelques minutes pour refaire le chemin, vous dire nos passages afin que cette session soit aussi d’une certaine manière un processus car le chapitre 4 du Directoire pour la catéchèse, qui est celui consacré à la formation, nous dit que la formation est un processus permanent. Accompagner, éduquer, communiquer l’évangile, sont notre tâche de catéchistes et d’accompagnateur en catéchuménat. Nous avons souhaité que ces deux jours soient comme un processus d’espérance, en passant, comme notre fond d’écran commun à l’équipe a voulu le montrer, d’un bleu foncé mais qui avait déjà une touche lumineuse à un jaune de résurrection. Oui j’ai trouvé de quel jaune il s’agissait !!! Un passage que nous espérons avoir réussi à vous faire vivre.

Bien sûr nous n’avons pas donné des « trucs », des outils déjà tous prêts, tous ficelés mais ce n’était pas notre objectif. Nous souhaitions surtout vous permettre de vous poser, de réfléchir ensemble, de vous poser des questions, bref de vous donner l’envie d’ouvrir le DpC et à travers lui d’ouvrir à de nouvelles perspectives.

Notre réflexion sur cette session a commencé il y a un an. Je ne vais pas revenir sur tous les aléas qui l’ont ponctuée mais raconter son histoire. Nous avons commencé par vous écouter, écouter le terrain (c’est vous !) que de choses sombres, de doutes mais nos échanges étaient comme ces tableaux que Jean Caron a décryptés : paysages de ruines, de désolation mais en même temps remplis de petites pousses, de petites fleurs, cadeaux que vous nous faisiez.

Ces questionnements nous ont habités puis un jour une parole de l’Ecriture a surgit en nous, c’est imposée, ne nous a plus quittée : Ecoutez ce que l’Esprit dit aux Eglises ! Cette phrase de l’Apocalypse sera notre moteur. Mais proposer des textes de l’Apocalypse, vous allez oser ? Ben oui pourquoi ? Le DpC nous taraudait, le pape François nous aiguillonnait. Il nous fallait oser entrer dans ce processus de courage et de créativité, n’est-ce pas Pauline et Christophe ? Et ce processus qui nous guide dans les textes de l’Apocalypse n’est-il pas empreint d’images, de créativité et d’espérance ? Du courage il nous en a fallu car nous avions peur, peur de passer à une Visio intégrale, peur de pbs techniques … nous nous sommes formés, nous avons appelé à l’aide, merci Anne-Cyria. Et nous avons changé nos habitudes !

La lecture du directoire cet été, nous a conforté, regarder les signes des temps, ne pas se situer hors du monde et reprendre de l’élan. Mais comment faire pour éviter un catalogue de tous les articles de manière linéaire ? La solution se trouve dans ses pages, au N° 207, on y parle de narrativité. Nous voulions vous raconter une histoire. Et c’est ce que nous avons tenté de faire. S’assoir, regarder, écouter, ne pas faire comme les 3 singes, puis se laisser porter par la Parole de Dieu au cœur de nos échanges pour se lancer à l’assaut du DpC en commençant par la pédagogie divine car c’est elle qui doit nous modeler, c’est elle qui doit habiter notre mission en permanence.

Puis regarder encore, qui ? Mais le Christ bien sûr, lui qui est au cœur de notre foi et nous sommes invités à son image à réfléchir notre manière d’être catéchiste et accompagnateur de catéchuménat. Le DpC remet une fois de plus le Kérygme et la rencontre personnelle avec Jésus au centre.

Le lendemain, ouvrir 3 angles, 3 portes du DpC : la créativité, le numérique, l’écologie. Des portes qui nous sont familières mais nouvelles pour un directoire de la catéchèse. Chaque intervenant a apporté son regard et a montré comment malgré la ou les crises, un élan d’espérance est possible avec ces perspectives ouvertes qui nous invitent à donner toute sa part à un élément constitutif de la catéchèse, une catéchèse incarnée et ancrée dans notre monde.

Bien sûr nous avons tenté de suivre la voie de la beauté avec le chant, les œuvres d’art.

Bien sûr la liturgie a ponctué notre rencontre et plus que cela, a habité notre session même si nous avons dû consentir à nous défaire de nos manières de faire.

Bien sûr nous avons tenté d’être en dialogue avec vous, à entrer en conversation mais surtout tenté de mettre en œuvre un savoir être avec … VOUS !

Alors même si nous n’avons pas “senti l’odeur du troupeau”, la technique ne nous le permet pas encore, nous espérons quand même avoir pu être proches de vous !

Merci à tous.

Catéchuménat

startup-594091_1920

Catéchèse et handicap

fathers-day-2135265_1280

Approfondir votre lecture

  • L’Oasis n°19 : Parle Seigneur !

    Ce numéro de L’Oasis voudrait nous aider à raviver en nous le goût de la Parole de Dieu. En comprendre les médiations … Et demander la grâce pour pouvoir être de véritables disciples-missionnaires. Oserons-nous dire : « Parle, Seigneur …  » ?

  • Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat (2020)

    « Tenez pour une joie suprême mes frères, d’être en butte à toutes sortes d’épreuves » (Jc 1,2). Retour sur la session de formation organisée à la Maison des évêques de France les 15 et 16 janvier 2020.

  • Crise sanitaire et vie spirituelle

    Avec l’expansion de la crise sanitaire COVID-19, les confinements et couvre-feux successifs, nous vivons un temps singulier, bien souvent reclus dans l’intimité des foyers. Voici un ensemble de propositions catéchétiques et liturgiques à vivre depuis chez soi, grâce à Internet, à l’initiative de communautés religieuses, d’associations, de diocèses, de particuliers, de service nationaux de la Conférence de évêques de France. Des propositions de célébrations liturgiques dominicales ont été développées pour accompagner spécialement les familles au cours de ces semaines.

  • Vie spirituelle

    Si nous voulons grandir dans la vie spirituelle, nous dit le pape François dans La joie de l’évangile, nous ne pouvons pas cesser d’être missionnaire, d’aimer. – Spiritualité des catéchistes : la mission, une passion