2021, une année spéciale pour l’Eglise dédiée à saint Joseph

Georges Becker (né en 1845). "Esquisse pour l'église Saint-Louis-d'Antin : Saint Joseph protecteur de l'enfance de Jésus". Huile sur toile. 1874-1874. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.

Georges Becker (né en 1845). « Esquisse pour l’église Saint-Louis-d’Antin : Saint Joseph protecteur de l’enfance de Jésus ». Huile sur toile. 1874-1874. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.

A l’aube d’une nouvelle année liturgique, le pape François a décrétée dans une lettre apostolique publiée le 8 décembre 2020 en la fête de l’Immaculée Conception, une année dédiée à saint Joseph pour l’Eglise catholique. Epoux de Marie, père adoptif de Jésus et patron des travailleurs, saint Joseph sera particulièrement invoqué par les communautés de fidèles du monde entier en cette année 2021.

Joseph, une « figure extraordinaire » pour les croyants

Dans sa dernière lettre apostolique, Patris corde, du 8 décembre 2020, à l’occasion du 150ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Église universelle, le pape François partage avec nous ses réflexions sur cette « figure extraordinaire ». Une année spéciale lui est dédiée jusqu’au 8 décembre 2021.

Le pape François nous rappelle que les évangélistes nous parlent très peu de Joseph mais qu’ils en disent suffisamment pour nous faire comprendre, à travers l’action quotidienne et discrète de Joseph, son « rôle central dans l’histoire du salut ».

Il nous présente Joseph comme un père qu’il évoque en sept points. Joseph est un père aimé par le peuple chrétien parce qu’il a donné sa vie pour qu’en Jésus, s’accomplisse la volonté de Dieu. Père dans la tendresse, il nous fait voir, comme il l’a montrée à Jésus, la tendresse de Dieu qui nous rejoint dans nos faiblesses, nos fragilités et agit à travers et malgré elles. Père dans l’obéissance, il est un modèle de discernement et de soumission à la volonté divine. Joseph est aussi un père dans l’accueil ; son exemple nous invite à accueillir notre propre histoire ce qui nous donne la force de l’assumer, il nous invite aussi à l’accueil des autres. Joseph est un père au courage créatif devant les difficultés ; avec lui nous apprenons comment aimer Jésus et sa mère, comment aimer l’Église et les pauvres. Joseph, qui a été un père travailleur, nous rappelle l’importance du travail de chacun pour lui-même, pour la famille, pour l’avènement du Royaume. Enfin, Joseph est un père dans l’ombre, (et « pour Jésus l’ombre sur la terre du Père céleste ») ; le pape François décrit ainsi un amour paternel qui respecte infiniment la liberté de l’enfant qui lui est confié, « signe qui renvoie à une paternité plus haute ».

Par cette lettre apostolique, le pape François veut nous donner saint Joseph, comme « soutien et guide dans les moments de difficultés ». Il nous invite à « imiter ses vertus et son élan ». Joseph peut bien sûr inspirer tous les pères de famille car il est le père par excellence. Il est aussi celui qui veille au quotidien de façon discrète et anonyme comme tous ceux qu’on ne voit pas mais qui agissent pour le bien de tous depuis le début de la pandémie. Mais Joseph peut inspirer aussi tous ceux et celles qui ont un rôle d’éducation et donc les catéchistes dans l’accompagnement de ceux qui leur sont confiés par l’Église.

Il peut être d’abord pour les catéchistes un modèle de vie spirituelle. L’être catéchiste, dont nous parle le nouveau Directoire pour la catéchèse au n° 136, s’ancre dans l’attitude d’écoute de la Parole et de disponibilité totale au souffle de l’Esprit qui est celle de Joseph dans les récits de l’enfance que nous rapportent les évangélistes Matthieu et Luc.

L’exemple de Joseph nous éclaire aussi sur ce qu’est la juste relation éducative. Le pape consacre deux pages à cette question. Il décrit cette relation comme « chaste » : « ne pas retenir [l’enfant], ne pas l’emprisonner, ne pas le posséder, mais le rendre capable de choix, de liberté, de départs ». Il insiste sur le fait que cette attitude « exprime le contraire de la possession ». La vocation de père, dans la vie comme dans la foi, est don de soi. Ces pages de Patris corde trouvent aussi un écho au n° 136 du DpC qui nous dit que l’être catéchiste est aussi un savoir être avec. Le n° 142 du DpC appelle les catéchistes à vivre leur rôle dans le « respect absolu de la conscience et de la personne d’autrui… ».

Mettons-nous cette année, sans hésiter, à l’école de saint Joseph !

Une prière à saint Joseph pour guider cette année

Pour accompagner ce temps de ferveur par l’intercession de saint Joseph, le Saint-Père a partagé une prière adressée à saint Joseph :

Salut, gardien du Rédempteur,
époux de la Vierge Marie.
À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ;
avec toi le Christ est devenu homme.
O bienheureux Joseph,
montre-toi aussi un père pour nous,
et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,
et défends-nous de tout mal. Amen.

Saint Joseph, fêté par l’Eglise

Au cours de l’année liturgique, l’Eglise catholique fête à deux reprises saint Joseph, le 19 mars en la Solennité de saint Joseph époux de la Vierge Marie, mais aussi le 1er mai sous l’appellation de saint Joseph travailleur (ou artisan).

A ce sujet, vous pouvez lire :

Saint Joseph dans la liturgie

Avent, 19 mars, 1er mai, prière eucharistique ... quelle place l’Église donne-t-elle à saint Joseph dans la liturgie ? Entretien avec le père Bruno Mary, directeur du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle.

Saint Joseph en catéchèse

  • 19 mars : célébration en équipe, en paroisse, pour vivre cette année avec saint Joseph

    Avec ces propositions de célébrations élaborées en l’honneur de l’année saint Joseph, le service de catéchèse et le service du catéchuménat du diocèse d’Arras offrent aux personnes en responsabilité une occasion de redynamiser leurs équipes. Ces temps pourront être vécus avec les enfants et les familles des enfants catéchisés, des jeunes, des adultes en chemin vers le baptême, en invitant la communauté paroissiale …

  • Méditations de Carême : cheminer vers Pâques à l’école de saint Joseph, père aimant

    Dans sa lettre apostolique Patris corde, le pape nous propose une belle et profonde méditation sur la figure de saint Joseph. En ce temps de Carême, nous avons tant de choses à découvrir à l’école de saint Joseph, père attentif, père au courage créatif, père aimant, … Voici une série de méditations hebdomadaires proposée par le SNCC, pour chaque dimanche de Carême. Ces méditations s’appuient sur la lecture d’extraits de Patris corde.

  • Un chemin de Carême diocésain avec saint Joseph pour chaque âge de la vie

    Le Service diocésain de catéchèse du diocèse de Rennes propose de vivre ce temps de Carême, qui commence le 17 février, au rythme de la Lettre apostolique Patris corde – Avec un cœur de père, et des différentes attitudes de saint Joseph qui y sont développées. Différents supports sont conçus pour accompagner les enfants et les parents sur le chemin de Pâques. Un livret permettra aux parents, professeurs, catéchistes de faire une relecture sous le regard de saint Joseph (et avec la même bienveillance !).

  • Télé’Caté, une série d’épisodes à suivre pour la catéchèse à la maison

    Télé’Caté, c’est « le caté qui rebondit jusque chez toi » ! Un rendez-vous catéchétique en vidéo à découvrir sur YouTube chaque semaine. Les thèmes sont choisis en écho à l’année liturgique afin que les enfants puissent cheminer tour à tour avec Joseph, Jean-Baptiste, les mages …

  • 2021, une année spéciale pour l’Eglise dédiée à saint Joseph

    A l’aube d’une nouvelle année liturgique, le pape François a décrétée dans une lettre apostolique publiée le 8 décembre 2020 en la fête de l’Immaculée Conception, une année dédiée à saint Joseph pour l’Eglise catholique. Epoux de Marie, père adoptif de Jésus et patron des travailleurs, saint Joseph sera particulièrement invoqué par les communautés de fidèles du monde entier en cette année 2021.

  • « Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire ! » … surtout pas ÊTRE catéchiste !

    Cet itinéraire de lecture du livre du pape « Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire » pourra aider les catéchistes et accompagnateurs du catéchuménat à mieux saisir le cœur de leur mission d’évangélisation, page après page, du Mercredi des Cendres jusqu’à Pâques ! Alors que la période des vœux battait son plein à l’occasion de la nouvelle année 2020, le pape François nous offrait l’occasion de comprendre la question de l’évangélisation et de la mission, un peu comme un « manuel pratique du missionnaire ».

  • Saints et symboles

    Quand on s’essaye à parler des Saints, ce sont souvent les faits marquants de leur vie et les objets symboliques qu’on leur associe qui nous viennent à l’esprit.

  • Découvrir, prier et fêter saint Joseph au mois de mars

    Il est souvent représenté avec un lys dans les mains ou portant Jésus enfant dans les bras. On le reconnaît aussi à ses outils de charpentier … Vous l’avez deviné : il s’agit de saint Joseph, père adoptif de Jésus, époux de Marie, que l’Église catholique célèbre le 19 mars. Le père Christophe Sperissen s’intéresse au père nourricier de Jésus, dans un nouvel épisode de Profondeurs, réalisé depuis l’église Saint-Joseph de Colmar (Haut-Rhin).

  • Les familles dans l’Ecriture sainte

    Intervention du Père Henry de Villefranche, lors de la session « Rejoindre les familles », en mars 2017. – Avant de commencer, il faut préciser un état des lieux. Dans les grandes références catéchétiques sur la famille, que sont, par exemple, le Catéchisme de l’Eglise catholique (CEC) ou le Compendium de théologie morale, qui sont remis à jour régulièrement, les citations bibliques sont extrêmement peu nombreuses.

  • Prières illustrées par Éric Puybaret

    Magnificat, Notre Père, Je vous salue Marie, Veni Sancte Spiritus … les grandes prières de l’Église et des saints, illustrées par Éric Puybaret en grandes et superbes planches.

  • L’Enfant : La Nativité racontée par Joseph

    Un récit de la nativité joliment illustré qui adopte un point de vue tout à fait original : il donne la parole à Joseph.

  • Saint Joseph dans la liturgie

    Avent, 19 mars, 1er mai, prière eucharistique … quelle place l’Église donne-t-elle à saint Joseph dans la liturgie ? Entretien avec le père Bruno Mary, directeur du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle.

  • Saint Joseph en images

    Une image doit être regardée avec attention. Derrière l’apparente simplicité d’un tableau, d’un vitrail, d’un dessin se cache toujours un trésor, un mystère à déchiffrer.

  • ​Saint Joseph, le veilleur endormi

    Faisons d’abord un exercice de mémoire : Que pouvons-nous dire de Saint Joseph ? Qu’en disent les évangiles ? Quelles paroles nous rapportent-ils ? Quel est son rôle ? Après avoir sollicité notre mémoire spirituelle, allons voir ce que dit l’Ecriture : seuls Matthieu et Luc nous relatent l’enfance de Jésus. C’est dans leurs récits que l’on parle de Joseph, en peu de mots. Ces quelques lignes d’évangile  suffisent pour comprendre son rôle irremplaçable dans le dessein de Dieu auprès de l’enfant et de sa mère.

  • Points de repère : un an autour de Saint Joseph, l’Avent, la nativité de Saint Jean-Baptiste

    Guide annuel Points de repère 2016/2017, pour la catéchèse des enfants et de leurs familles. Le nouveau Guide annuel Points de repère évolue. Cette année il comprend : 2 chemins de foi avec comme nouveauté une page spéciale « pédagogie catéchétique spécialisée », 28 fiches pour les catéchistes, un poster : le pays de Jésus.

Approfondir votre lecture

  • 19 mars : célébration en équipe, en paroisse, pour vivre cette année avec saint Joseph

    Avec ces propositions de célébrations élaborées en l’honneur de l’année saint Joseph, le service de catéchèse et le service du catéchuménat du diocèse d’Arras offrent aux personnes en responsabilité une occasion de redynamiser leurs équipes. Ces temps pourront être vécus avec les enfants et les familles des enfants catéchisés, des jeunes, des adultes en chemin vers le baptême, en invitant la communauté paroissiale …

  • Méditations de Carême : cheminer vers Pâques à l’école de saint Joseph, père aimant

    Dans sa lettre apostolique Patris corde, le pape nous propose une belle et profonde méditation sur la figure de saint Joseph. En ce temps de Carême, nous avons tant de choses à découvrir à l’école de saint Joseph, père attentif, père au courage créatif, père aimant, … Voici une série de méditations hebdomadaires proposée par le SNCC, pour chaque dimanche de Carême. Ces méditations s’appuient sur la lecture d’extraits de Patris corde.

  • Un chemin de Carême diocésain avec saint Joseph pour chaque âge de la vie

    Le Service diocésain de catéchèse du diocèse de Rennes propose de vivre ce temps de Carême, qui commence le 17 février, au rythme de la Lettre apostolique Patris corde – Avec un cœur de père, et des différentes attitudes de saint Joseph qui y sont développées. Différents supports sont conçus pour accompagner les enfants et les parents sur le chemin de Pâques. Un livret permettra aux parents, professeurs, catéchistes de faire une relecture sous le regard de saint Joseph (et avec la même bienveillance !).