Migrants catéchumènes : accueillir et accompagner dans la diversité des cultures (2018)

Journée mondiale du migrant et du réfugié JMMR 2018Des migrants, en quête de Dieu, sont attirés par la foi chrétienne et engagent un chemin de catéchuménat. Leur arrivée interpelle nos communautés chrétiennes qu’ils viennent enrichir avec leurs propres expressions de foi. Comment vivre avec eux la catholicité de l’Eglise, une communion dans la diversité, avec ses joies et ses défis ? Comment les accueillir, les accompagner et les intégrer ?

Le passage par l’expérience de la migration appelle à un discernement spécifique, associant souplesse, adaptation à la situation particulière du migrant et conformité aux exigences de la vie chrétienne. Ces nouveaux défis invitent à une collaboration accrue entre services de catéchuménat et services de pastorale des migrants.

Cette session s’adressait aux membres d’équipe des services diocésains de catéchuménat et de pastorale des migrants, et des aumôneries catholiques de la migration.

Retour sur les 7 ateliers de l’après-midi

VATEAtelier n°1 : Quelle pédagogie quand la langue française est un obstacle ? L’image comme chemin vers Dieu.

Dans cette atelier, les participants ont expérimenté plusieurs outils (Voyages à travers l’Évangile ; Regarder Jésus-Christ, pour lire la Parole de Dieu ; Jésus Mafa …) permettant un questionnement, un
dialogue à partir de ce que chacun voit avec la conviction que l’art est chemin vers Dieu.

Télécharger l’atelier n°1

Sur la route - Parcours biblique pour les migrantsAtelier n°2 : S’appuyer sur le document « Sur la route » pour relire spirituellement l’expérience de la migration.

Cet atelier a débuté par un temps de découverte globale du “Parcours biblique pour les migrants : Sur la route, qui permet de réfléchir, à partir de textes bibliques, à la réalité vécue ou à vivre par les migrants. Puis, à partir d’une séquence, l’on a vu comment ce parcours pouvait être utilisé dans un cheminement catéchuménal.

Télécharger l’atelier n°2

Atelier n°3 : Annonce de la foi et solidarité dans l’accompagnement catéchuménal.

L’atelier visait à :

  • partager des expériences d’accompagnement de migrants ;
  • se donner des points de repères pour la 1ère annonce ;
  • prendre en compte la situation des personnes (conditions matérielles, temps disponible, conditions administratives, langage, …) ;
  • favoriser la collaboration avec d’autres services ecclésiaux.

Atelier n°4 : Chemin catéchuménal et demande d’asile : l’impact du temps.

Du fait de leur cheminement dans la foi, certains migrants sont persécutés dans leur pays d’origine ou exposés aux persécutions en cas de retour. Ils sont susceptibles d’obtenir une protection internationale en France dans le cadre d’une demande d’asile.

L’atelier visait à éclairer les liens entre conversion et demande d’asile. Quel impact du baptême (et du catéchuménat) sur la décision d’accorder l’asile? Quels éléments pris en compte pour l’examen de la demande d’asile (attestation de baptême ou de sa préparation, etc.) ?

Télécharger l’atelier n°4

venir-au-chirst-islamAtelier n°5 : S’appuyer sur le document « Venir au Christ » pour accompagner des migrants venant de l’islam.

Un certain nombre de migrants venant de l’islam demandent aujourd’hui le baptême. L’atelier propose, tout en partant des questions des participants, de regarder les fiches de Venir au Christ, qui ont été élaborées pour accompagner de manière plus spécifique leur démarche.

Comment situer et prendre en compte leur origine dans cette démarche ? Quelles sont les spécificités de la foi et de la culture musulmane à connaitre et prendre en compte dans cet accompagnement ? Comment les aider dans la durée à se situer dans le regard que porte l’Eglise sur les autres religions en particulier l’islam depuis Vatican II.

Atelier n°6 : Renonciation aux rites païens et exorcisme : comment purifier la croyance aux esprits ?

Difficile pour celui qui se convertit au Dieu de Jésus-Christ de renoncer à ses croyances et rites ancestraux.

Face à des demandes d’exorcisme, qui viennent souvent de personnes issues de l’immigration, nous pouvons nous sentir démunis ou déstabilisés.

Comment les accueillir sans risquer de passer à côté de l’annonce de la Bonne Nouvelle du Salut ?

Le but de l’atelier est de réfléchir en semble à la question et de regarder ce que nous propose l’Eglise à travers la liturgie et ses rites et l’écoute de la Parole de Dieu.

Télécharger l’atelier n°6

Atelier n°7 : Collaboration entre les différents services d’Église pour mieux accompagner les spécificités culturelles

Certaines caractéristiques culturelles posent des défis particuliers au cheminement des catéchumènes. La collaboration entre paroisses, diocèses et aumôneries catholiques de la migration peut être bénéfique pour y répondre.

Cette collaboration était envisagée dans cet atelier à partir de l’expérience concrète des Hmongs : En complément des rencontres en paroisse et en étroite collaboration avec celle-ci, l’aumônerie catholique des Hmongs accompagne les catéchumènes Hmongs. Cela permet d’aborder des questions spécifiques (comme le lien aux ancêtres ou l’approche de certains rites du pays), de remédier aux difficultés linguistiques mais aussi de jouer un rôle de médiation quant aux différences culturelles (relation à la parole, expressions hommes – femmes, accueil de la pédagogie proposée en France etc.).

Note aux évêques

Chemin catéchuménal et demande d’asile – Eléments de discernement : la question du temps.

La réflexion menée dans l’atelier 4, a conduit à la rédaction d’une note pour aider les évêques dans leur discernement.

En complément, la procédure de demande d’asile en France (en date de mai 2018)

Approfondir votre lecture

  • Journée mondiale du migrant et du réfugié JMMR 2018

    L’accueil des migrants : en parler avec des enfants

    L’actualité s’invite parfois dans les rencontres de caté. Lors de l’Angélus du 6 septembre 2015, le pape François a appelé à l’accueil des familles de migrants mais aussi à changer notre regard et nos discours sur les migrants. En 2010, la campagne des kilomètres de soleil avait choisi comme thème « Migrant, mon ami, raconte-moi ». La Journée mondiale du migrant et du réfugié est l’occasion chaque année de sensibiliser sur le sujet. La Journée 2016 a été célébrée le dimanche 17 janvier, sur le thème « Migrants et réfugiés nous interpellent. La réponse de l’Évangile de la miséricorde ».

  • Sur la route - Parcours biblique pour les migrants

    « Sur la route », parcours biblique pour les migrants

    Sur la route est un parcours biblique pour les migrants proposé par l’Alliance biblique française. Les textes bibliques racontent l’expérience d’hommes et de femmes qui ont quitté leur pays pour chercher une autre place pour vivre.

  • affiche Kilomètres de soleil 2018/2019

    Migrations : le thème de la campagne 2018/2019 des Kilomètres de soleil

    Migrations et vivre ensemble, la nouvelle campagne des Kilomètres de soleil pour vos groupes de catéchèse sera présentée le 25 septembre 2018 à Paris.