Colloque Mystagogie et Pères de l’Eglise (2012)

Icône congrès eucharistique 1980A l’occasion de son 30e anniversaire, la revue Connaissance des Pères de l’Eglise, en partenariat avec le Service national de la catéchèse et du catéchuménat (SNCC), organise un colloque : « L’apport des Pères de l’Eglise à la proposition de la foi aujourd’hui », les vendredi 27 et samedi 28 janvier 2012.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la nouvelle évangélisation et porte sur le thème de la mystagogie. L’occasion d’en apprendre plus sur cette expérience de catéchèse.

« Mystagogie », un nom bien étrange…

La mystagogie -ou plus exactement- « la conduite vers le mystère », est cette entreprise que les Pères de l’Eglise (Cyrille de Jérusalem, Maxime le Confesseur, mais aussi Ambroise de Milan, Augustin et bien d’autres!…), souvent évêques eux-mêmes, menaient pour accompagner les nouveaux baptisés appelés « néophytes » dans leur vie nouvelle. Ils ont « tout reçu », mais « tout reste à accueillir »… Quoi de mieux alors, que de revenir sur ce qui a été célébré, senti, touché, goûté, lors de l’initiation chrétienne, pour entrer dans le mystère en quelque sorte de l’intérieur ? Et continuer de le déployer toute sa vie, avec l’aide de la communauté ?

Encouragée par les évêques de France, la mystagogie est un vrai enjeu pour aujourd’hui. Enjeu qui dépasse de loin les moments sacramentels, pour s’appliquer à l’ensemble de la vie chrétienne et veritablement la fonder, l’enraciner.

L’étude des Pères et de leur contexte historique permet de mieux entendre nos propres questions : comment accompagner les personnes au delà de leurs demandes de sacrements? Comment aider les « recommençants » à vivre aujourd’hui de sacrements reçus hier? Comment s’adresser à la personne dans toutes ses dimensions et pas seulement à sa cérébralité ? Autant de pistes et de chantiers non seulement ouverts, mais approfondis avec l’épaisseur de la foi des premières siècles… a suivre !

Définitions :

  • Les Pères de l’Eglise sont des auteurs chrétiens, le plus souvent des évêques, en tout cas toujours des hommes chargés de responsabilités pastorales, qui dans les premiers siècles de l’Eglise, par leur prédication et par leurs écrits, ont influencé les développements de la doctrine chrétienne et contribué à la formation des chrétiens de leur époque et des siècles à venir.
  • Mystagogie

Les articles qui suivent proposent des nuances dans la définition.

  • Sommaire du dossier d'Ecclésia 12

    Qu’est-ce que la mystagogie ?

    Mystagogie : d'où vient ce terme et quelle est sa signification ? La mystagogie est une notion familière à l'antiquité chrétienne. Le terme, peu repris au cours des siècles, reparaît aujourd'hui ...

  • Couv Eccl 12

    Qu’est-ce que la mystagogie ?

    Dans ce texte extrait d'Ecclesia n°12 ("Le mot de l'évêque", p.15), Mgr Christophe Dufour, archevêque d'Aix et Arles explique ce qu'est la mystagogie.

  • Cabochon comprendre la catéchèse

    Mystagogie et textes officiels

    En lien avec le colloque « L’apport des Pères de l'Eglise à la proposition de la foi aujourd'hui », le dossier de la revue Ecclesia n°12 - "Conduire vers le mystère" revient sur les enjeux catéchétiques de la redécouverte de la mystagogie, en s'appuyant sur les documents de l'Eglise de France de la catéchèse.

Trois questions à trois intervenants

Lors du colloque « L’apport des Pères de l’Eglise à la proposition de la foi aujourd’hui », Marie-Anne Vanier, rédactrice en chef de la revue Connaissance des Pères de l’Eglise, le théologien liturgiste Louis-Marie Chauvet et l’historien Pierre Maraval interviennent sur la thématique de la mystagogie et des Pères de l’Eglise. Avant-goût de leur conférence en trois questions…

Pour aller plus loin

  • Abbaye de Sylvanes (Aveyron) : célébration de la Toussaint dans l'église de l'abbaye, France.

    La catéchèse mystagogique

    Dans La Joie de l’Evangile n. 161, le pape François encourage le développement d’une « initiation mystagogique ». Il se situe dans le prolongement du pape Benoît XVI qui, à la suite du Synode des évêques de 2005, avait valorisé la catéchèse mystagogique en vue d’une participation plus intériorisée à l’eucharistie (Sacramentum caritatis n. 64). La liturgie est en effet le lieu d’une authentique rencontre d’amour avec Dieu et il est important d’aider le fidèle à en prendre conscience et à en vivre. La catéchèse mystagogique permet justement cette prise de conscience.

  • Père Laurent Tournier

    La mystagogie et l’envoi, un appel à vivre

    Dernier temps de la session nationale Conversion et liturgie à Tressaint au cours de l’été 2017. Vivre ensemble un temps de mystagogie : c’est comme remplir nos gourdes pour le voyage qui est devant nous. Introduction Nous allons approfondir notre réflexion sur la mystagogie, qui est une catéchèse à partir de la liturgie ce qui va […]

  • Accompagnateurs, catéchètes ou … « mystagogues » ?

    La notion d’accompagnement a émergé peu à peu dans la pratique catéchuménale française – on parlait au début de catéchistes d’adultes –, ceci pour se démarquer de la catéchèse des enfants et d’une catéchèse de type enseignement.

Des propositions d'animation