Jean Vanier : le sacrement de la tendresse

JEAN VANIER_FLATCe film rend hommage à Jean Vanier, fondateur de l’Arche et humaniste. Il a été réalisé par Frédérique Bedos.

Le film est sorti mercredi 9 janvier 2019 sur les écrans.

Il se peut que vous puissiez obtenir des projections près de chez vous en vous adressant soit au cinéma le plus proche soit, directement, à info@jupiter-films.com

Nous vous invitons à aller voir au cinéma ce film « testament » sur l’oeuvre de Jean Vanier.

Voir la bande-annonce du film sur tv.catholique.fr

Jean Vanier : le sacrement de la tendresse

Aux côtés de Mère Teresa, de l'abbé Pierre, de sœur Emmanuelle, Jean Vanier fait aujourd'hui figure de prophète dans un monde dominé par la compétition, le pouvoir et l'argent. Il a fondé les communautés de l'Arche autour de la pire des exclusions, celle dont sont victimes les personnes qui souffrent d'un handicap mental.

JEAN VANIER_FLAT

Propositions d’animation

Ces propositions d’animation peuvent être une bonne occasion d’entrer en dialogue pour retrouver les raisons pour lesquelles l’Eglise nous pousse à « oser la rencontre ».

Fiche à imprimer

Du film à la parole

Partagez vos réactions spontanées. Chacun évoque librement son émotion sur ce qu’il a vécu pendant la projection du film sans que cela n’entraîne de discussion. Il est important de pouvoir parler de soi, de ce qu’on a ressenti, avant de parler du film.

Analyse du film

– Par quoi commence le film ? (Jean Vanier avance vers nous avec sa canne, soutenu par une jeune femme qui est la réalisatrice et il passe sous une arche.)

– Par quoi termine le film ? (Jean Vanier repart seul dos à la caméra. Où va-t-il ?)

– Comment le rythme est-il donné ? Quel intérêt des séquences en noir et blanc ?

– Quels sont les lieux visités ?

– Y a-t-il des accessoires ou des gestes qui ont un rôle particulier ? Et quel rôle ont-ils ?

– Comment la réalisatrice utilise-t-elle sa caméra ? (gros plan, plan large, images fixes, travelling, plongée, contreplongée… et quels types d’images nus sont montrées ?)

– Quel effet le traitement de la lumière produit-il ?

A partir de ce que vous avez évoqué du film :

– Que pouvez-vous dire de ce témoignage de Jean Vanier ?

– Quelle impression se dégage, quel message retenez-vous ?

– A partir de ce film, comment comprenez-vous l’expression « sacrement de la tendresse » ?

– Comment ce film interpelle-t-il votre foi ?

3 pistes de réflexion

Découvrir l’Arche

– Qui sont les personnages qui prennent la parole ? Et à quel titre ?

– Que nous font-ils découvrir de l’Arche ? Comment vit-on dans ces communautés ?

Chaque communauté de L’Arche est fondée sur trois dimensions : la dimension communautaire, la dimension professionnelle et la dimension spirituelle. Qu’est-ce que le film nous montre de chacune de ces dimensions ?

– Pourquoi Jean Vanier a-t-il créé ces lieux de vie ?

-Quel rayonnement dans le monde aujourd’hui en 50 ans ? La carte en France et dans le monde

Des ressources bibliques pour se confronter à ces questions :

On pourra confronter cette démarche avec celle des premières communautés chrétiennes dans les Actes des apôtres, par exemple avec Ac 2, 42-47

Des ressources dans la tradition vivante de l’Eglise :

– Au sujet de la dignité de la personne humaine :

– Au sujet de l’interdépendance de la personne et de la société, par exemple 1 Co 12, 12-26

Découvrir Jean Vanier : ce en quoi il croit, ce qui l’anime

A partir du film :

Citer quelques phrases fortes de Jean Vanier que vous avez retenues.

– Quelles sont ses forces et ses fragilités ?

– Comment définit-il l’humain ? Que dit-il de la faiblesse ? Que dit-il du rapport entre gratuité et course au succès ?

– Qu’est-ce qui l’anime ? Quelle importance a le regard dans sa relation à l’autre ?

« En s’approchant d’une personne plus faible, nous découvrons ce que c’est qu’être humain.” Jean Vanier

– Comment sa foi intervient-elle dans son action ? Si l’on devait faire un parallèle entre son attitude et celle du Christ, toujours en chemin, comment sa posture de croyant nous renvoie-t-elle vers la mission de disciple-missionnaire ?

Des ressources bibliques pour se confronter à ces questions :

Le jeune homme riche : Il posa son regard sur lui et il l’aima….(Mc 10,21)

Ou la veuve de Naïm (Lc 7, 11-17)

Ou encore Ph 2, 6-11

Violence / pacification / tendresse

A partir du film :

– Comment la violence est-elle évoquée dans le film ?

– En quoi sa vie donnée aux plus fragiles a-t-elle une dimension de pacification pour Jean Vanier ?

– Qu’est-ce qui conduit à l’apaisement ? Comment les blessures sont-elles soignées ?

– Que nous révèle Jean Vanier sur l’être et le paraître ?

– En quoi les rapports de confiance ont-ils un effet d’apaisement ?

– Quel sens pour le sacrement de la tendresse ? En quoi est-ce que le rapport à la gratuité est un facteur de tendresse ?

– En quoi ce que nous montre Jean Vanier nous rejoint dans nos vies actuelles ?

– A quels textes bibliques cela vous fait-il penser ?

Des ressources bibliques pour se confronter à ces questions :

Jn 20, 19-29 ou des textes où Jésus est touché aux entrailles.

Proposition complémentaire de travailler à partir des vitraux du bon samaritain dans la cathédrale de Bourges, Sens ou Chartres où le visage du samaritain est identique au visage du Christ.

On pourra par exemple utiliser photos et montages mis à disposition dans le produit d’Image et pastorale

Et dans la liturgie

– Le rituel pour célébrer la pénitence et la réconciliation nous propose plusieurs suggestions pour redire la confiance toujours renouvelée, l’accueil fait au pécheur pardonné.

– Le sacrement des malades, sacrement de guérison, permet de relever celui qui est malade.

Comment la force de ces sacrements rejoint-elle le « sacrement de tendresse ». on pourra nourrir l’échange en partageant sur l’article 1520 et 1521 du catéchisme de l’Eglise catholique ou un récit de la revue ecclésia n°14 consacrée à l’onction des malades

Approfondir votre lecture

  • KonicaBHC368-121 Q76

    Prières glanées par Jean Vanier

    Prières glanées par Jean Vanier illustrées par l’Arche Beloeil, Fidélité, 2014, 79 pages, 14.95€. Voici le vingtième ouvrage de la collection « prières glanées ». Comme on cueille des fleurs pour offrir un bouquet, Jean Vanier – fondateur de l’Arche et des communautés de Foi & Lumière – a cueilli des prières ça et là, au fil du temps et de l’espace, pour nous faire cheminer dans sa rencontre de Jésus : celui qui a donné sa vie pour ses amis.

  • arche-une-spiritualite-de-la-rencontre-9782853138000_0

    Bouleversante Fragilité. L’Arche à l’épreuve du handicap

    Une relecture à la fois anthropologique et théologique sur ce que sont les communautés de l’Arche.

  • Marie Heurtin

    Marie Heurtin, un silence habité

    Ce film de Jean-Pierre Ameris avec Isabelle Carré et Ariana Rivoire est sorti en salles le 12 novembre 2014. Peut-être avez-vous lu l’histoire d’Helen Keller ? Celle de Marie Heurtin y ressemble en partie. Ce film est l’histoire d’une main tendue. Un film de peu de mots où les gestes deviennent parole, où le silence est habité.