Thème : Parole de Dieu

  • Une série de podcasts à la découverte des trésors des Actes des apôtres

    Comment les premiers chrétiens ont-ils vécu leur déconfinement, celui qui les a menés de la chambre haute jusqu’aux extrémités du monde ? Le Père Jean-Philippe Fabre, professeur au Collège des Bernardins, propose une lecture commentée et suivie des Actes des Apôtres sur le plan historique et théologique, pour apporter un éclairage sur l’époque que nous vivons.

  • Méditation sur la route de Jérusalem à Emmaüs ou l’art de devenir témoins de la Résurrection

    Une méditation pour prolonger la lecture de l’évangile de Luc avec les disciples d’Emmaüs. Le Christ Ressuscité rejoint Cléophas et son ami pour leur ouvrir les yeux grâce aux Écritures et au partage du pain. Cette proposition s’adresse aux catéchumènes, confirmands et catéchistes… pour découvrir que nous pouvons, en accueillant le Ressuscité avec les yeux de la foi, devenir des porte-paroles de la bonne nouvelle du salut.

  • 3ème dimanche de Pâques : un temps à vivre avec les disciples d’Emmaüs, pour les baptisés et les catéchumènes

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, jeunes, adultes, catéchumènes, seuls ou confinés à plusieurs, pour le troisième dimanche du Temps pascal, un temps sur le chemin d’Emmaüs, autour de l’évangile du 3ème dimanche de Pâques, Luc 24, 13-35. Ce temps nous invite à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute de la Parole de Dieu, nourriture des baptisés et chemin vers la prière et la charité.

  • Le 3ème dimanche de Pâques, vivre un temps en famille autour de l’Évangile des disciples d’Emmaüs

    Ce temps à vivre est une proposition simple à la portée de chacun, parents, enfants, et jeunes, en famille, pour le troisième dimanche du Temps pascal, un temps sur le chemin d’Emmaüs, autour de l’évangile du 3ème dimanche de Pâques, Luc 24, 13-35, qui sera célébré en confinement. Ce temps nous invite à l’écoute de l’Esprit Saint et à l’écoute de la Parole de Dieu, nourriture des baptisés et chemin vers la prière et la charité.

  • Tenir la barre : Gouverner, un cap à la manière de Dieu

    N’avez-vous jamais tenu la barre d’un voilier ? Pour se diriger, les navires de l’Antiquité avaient souvent deux rames, dont le plat plongeait en arrière du bateau. Du plat-de-la-rame (en grec : pèdalios), on a finalement tiré le mot français « pilote ». Pour « diriger un navire », on utilisait un autre mot grec, cybernaô, devenu en français « gouverner ».

  • Dialogue d’accueil d’un nouvel archevêque : une illustration de la force de la Parole

    Depuis le seuil de la Cathédrale Saint André de Bordeaux où il vient prendre possession du siège épiscopal, un dialogue s’instaure entre le nouvel archevêque, Mgr Jean-Paul James, et le curé qui l’accueille, sous le regard de l’assemblée. Composé de versets bibliques (psaumes en particulier), ce dialogue nous rappelle combien cette Parole nous précède et accompagne toutes nos actions.

  • Jules et Manon protègent les trésors de la Création

    Après les trésors de la messe et les trésors de Noël, Jules et Manon, avec leurs parents, s’intéressent aux trésors de la Création. Cette fois, les auteurs s’inspirent de l’encyclique du Pape François, Laudato si’.

  • Avec des jeunes, préparer la Vigile pascale avec le récit de la traversée de la Mer Rouge

    Cette proposition de mise en scène, à mi-chemin entre le chœur parlé et la saynète, a été vécue dans le diocèse de Strasbourg avant d’être publiée dans le numéro des Cahiers de l’Orientation de la Catéchèse en Alsace « Vivre le Mystère pascal. La Semaine sainte ». Elle invite à préparer les jeunes adolescents entre 13 et 18 ans à vivre pleinement la Vigile pascale en revisitant avec eux une des sept Lectures de la Veillée pascale, le texte de l’Exode et l’épisode biblique de la traversée de la Mer Rouge (Ex 14, 15-15, 1).

  • Quand l’Église est-elle née ?

    Les avis divergent sur la naissance de l’Église : du vivant de Jésus ? Après sa résurrection ? À la Pentecôte ? Quand les apôtres sont partis en mission ? Le théologien Conzelmann repérait trois périodes de l’histoire du salut : avant Jésus, pendant sa vie, puis le temps de l’Église. Mais alors, Jésus n’aurait-il pas « fondé » l’Église ? De fait, l’Église ne serait-elle pas en perpétuelle naissance ?

  • La quatrième nuit : le retour du Roi messie

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuit où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps du Christ Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Quatre nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille. (Tg Ex 12, 42)

  • Nommer le lieu du combat spirituel

    Le Père Gaultier de Chaillé propose une approche biblique et théologique de la question du combat spirituel. Il est intervenu sur ce sujet dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat. Nous allons parler du combat en nommant le diable, en expliquant ce que la Bible et la théologie en disent pour essayer de voir ce que la spiritualité, notre foi et notre action peuvent nous permettre de trouver comme ressources pour le combattre au quotidien.

  • Que fit Jésus face aux stratégies et tentations du « Mauvais », le diable ?

    Cet atelier, proposé dans le cadre de la session Le combat spirituel en catéchèse et catéchuménat, nous invite à nous confronter à deux deux récits particulièrement significatifs de ce combat du Christ. Pour apporter du relief à la découverte du texte, trois versions des deux textes sont proposées. A la suite de cette proposition d’animation, nous pouvons aussi prendre le temps de réfléchir à la présence et à la stratégie du diable en lisant l’intervention « Nommer le combat spirituel ».

  • Le Poème des quatre nuits et la tradition juive de la Pâque

    Au temps de Jésus, au soir de Pessah, nos pères dans la foi faisaient mémoire de quatre nuits. Quatre nuits où Dieu apparaît comme le veilleur de la nuit. Dans le cœur du disciple, au temps de Jésus, la lecture du livre de l’Exode au soir de la Pâque, résonne comme un poème : le poème que la tradition appelle « Poème des quatre nuits ». Ces nuits que le Seigneur lui-même désigne comme quatre nuits de veille (Tg Ex 12, 42).

  • A la Vigile pascale, l’unique dessein de Dieu révélé dans l’Ancien et le Nouveau Testament

    Quelles sont les origines de la veillée pascale ? Tout d’abord, il faut restituer très brièvement et mettre en perspective historique le choix de ces sept lectures, ainsi que l’histoire de l’instauration, ou plutôt de la restauration de la Vigile pascale. Pour cela, on peut s’appuyer plus particulièrement sur la série L’Eglise en prière. Introduction à la Liturgie. La liturgie et le temps, tome IV, édition nouvelle, dirigée par le Père Aimé Georges Martimort, éd. Desclée, 1983.

  • Un poster et des cahiers pour découvrir les récits bibliques du Carême en s’amusant

    Moins populaires que les calendriers de l’Avent, les chemins de Carême ont tout de même la cote et trouvent leur place sur les rayonnages religieux des librairies dès le mois de février. Cette année, pour aborder avec les plus jeunes les quarante jours du Mercredi des Cendres jusqu’à Pâques, et les quatre dimanches de Carême, découvrez un trio amusant pour aider les plus jeunes à vivre ce temps liturgique : un poster géant à colorier à plusieurs mains, des activités ludiques et spirituelles réunies dans un cahier pour les enfants entre 6 et 10 ans, et un cahier de coloriage pour les 4-8 ans.

  • Méditer sur la Parole de Dieu avec Dei Verbum et le Prologue de saint Jean

    Quelle place a l’Écriture Sainte dans ma vie personnelle, ma vie de baptisé, de catéchiste ? Dans l’élan du Dimanche de la Parole de Dieu, nouvellement institué par le Pape François, l’équipe du service diocésain d’Albi revient sur le Dimanche de la Parole de Dieu, nous convie à une méditation sur la Parole de Dieu, à la lecture de la constitution dogmatique Dei Verbum sur la Révélation divine et du Prologue de Saint Jean.

  • Saint Pierre, une menace pour l’empire romain : en BD, dans les pas du premier pape

    Cette BD au beau graphisme nous raconte l’histoire de saint Pierre, apôtre et premier pape, mort à Rome en 64 après Jésus-Christ sous le règne de Néron. L’auteur choisit de démarrer par la fin : saint Pierre, crucifié sur une croix, va raconter les moments importants de sa vie.

  • La vérité sur l’« Affaire Jésus » : la Une et les gros titres du « Canard en Judée »

    Que vous dire sur ce livre qui est un peu un OVNI ! Un journal, le Canard en Judée, vit ses derniers jours au temps de Jésus car il n’a plus de financements pour survivre. Ses journalistes-enquêteurs vont alors se lâcher et écrire une série d’articles sur des événements inhabituels qui se produisent en cette période agitée sous occupation romaine.

  • « La Bible, quel trésor ! » : 5 jours pour lire la Bible aux passants à Lyon

    Le diocèse de Lyon, les différentes communautés chrétiennes et les membres de la communauté juive proposent cette année un événement autour du livre de l’Ecriture Sainte des Chrétiens et des Juifs, la Bible, qui sera lue à voix haute, de l’Alpha à l’Omega, 24h/24, durant 5 jours et 5 nuits au mois d’avril.

  • Grâce à Verbum Domini, redécouvrir la Parole divine

    Quelques citations de Verbum Domini, l’exhortation apostolique du pape Benoît XVI sur la Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l’Église (2010) pour nous aider à redécouvrir le caractère central de la Parole divine dans la vie chrétienne au moment où le pape François nous invite à célébrer le premier Dimanche de la Parole de Dieu. Seule une familiarité toujours plus grande avec les Écritures rend les catéchistes capables de permettre à ceux à qui ils s’adressent de rencontrer le Christ ressuscité.

  • Pour un monde nouveau : que gagneront les fils de Zébédée, l’homme riche, ou Pierre ?

    Parce qu’elle est pour une part l’histoire des hommes, la Bible présente de nombreuses situations de rivalité, de course à l’argent, au pouvoir, aux honneurs. Mais à aucun moment, il n’est fait l’apologie du gain. Au contraire…

  • Dans l’intimité de la Sainte Trinité : la joie de Jésus dans sa relation à son père dans l’Esprit

    « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez » et que tant de rois et de prophètes auraient voulu voir ! Comme saint Luc le raconte dans ce passage d’Évangile, ce que les disciples voient est bien la joie de Jésus et l’accomplissement de toute l’attente du peuple d’Israël.

  • Jules et Manon découvrent les trésors de Noël

    Après avoir découvert les trésors de la messe dans un précédent album, les enfants Jules et Manon découvrent les trésors de Noël à l’approche du 24 décembre.

  • Tactil’Evangile : une collection pour les enfants non-voyants

    Tactil’Evangile est une collection pour l’Annonce de l’Évangile aux non-voyants. Ces livres tactiles avec des propositions d’animation, sont accompagnés d’un CD.

  • La promesse de Dieu, c’est Jésus lui-même !

    La promesse de Dieu, c’est Jésus lui-même ! L’accueillir est un chemin de bonheur.

    Détail de La Nativité de Noël Coypel